La sainte licence Ğ1

6 J'aimes

6 - Tu vérifieras que même en l’absence de toute connexion internet, la Ğ1 reste bien une monnaie libre.

7 - Dans le cas où la proposition 6 s’avère positive, tu vérifieras une seconde fois.

:upside_down_face:

1 J'aime

Blague à part, je pense que la page de la licence comporte deux sortes d’informations. Celles qui font référence (fonctionnement de la TdC et de la Ğ1), et celles que le nouveau venu doit absolument s’approprier et respecter.

Il est indiqué « le certificateur doit s’assurer que [la licence] a été étudiée, comprise et acceptée par la personne qui sera certifiée ». Or certains passages sont incompréhensibles par les personnes qui ne savent pas ce qu’est une variable (ou une racine cinquième et sa notation à l’aide des touches d’un clavier !), et qui remplissent quand-même les conditions pour entrer dans la monnaie libre.

Donc oui, il nous faudrait peut-être des commandements de la Ğ1, distincts des informations de référence, faciles à comprendre et à retenir. Ce sont ces commandements qu’il conviendrait de lire à haute voix lors d’un évènement, et c’est leur bonne compréhension qui devrait être vérifiée par le certificateur. Qu’en pensez-vous ?

2 J'aimes

Ça y est, j’ai rédigé quelque chose, et on peut en discuter ici.

1 J'aime