La June à la Une (projet journalistique)

Hello à tous et à toutes,

Je ne sais pas si quelqu’un a déjà émis l’idée d’un magazine qui contiendrait tous les événements lié à la monnaie libre, avec des rubriques pour se tenir informé de tout dans les grandes lignes, on pourrait distribuer ce magazine pendant les rencontres et les apéros, voilà en gros l’idée c’est d’avoir notre propre support médiatique, un petit magazine monnaie libre !!!

19 J'aimes

Pas con :slight_smile:

1 J'aime

Je ne trouve pas cela pertinent.
Je crois que le temps de rassembler les infos, puis d’imprimer le magazine, puis le distribuer, on ne va retrouver dans ce magazine que des informations périmées.

Il y a déjà temps à lire sur internet! :nerd_face:

5 J'aimes

Idée de couverture…

Monnaie libre magazine.pdf (943,0 Ko)

2 J'aimes

Je dirais même plus,pas con du tout. Vu comment il y avait peu de supports papier sautant aux yeux des curieux au festival P 2 P. Fournir certaines activités, liées à la G 1 Pendant des rencontres publiques( même périmèes)favoriserait la curiosité du passant Et la discution

8 J'aimes

Je suis également d’avis qu’il est actuellement plus pratique et moins coûteux (en temps de travail comme en UNL) de continuer à s’informer via Internet.

Néanmoins, ça peut toujours permettre de toucher certaines personnes qui n’auraient pas vu la ML sur Internet, donc ça reste une bonne idée. Pour la personne qui veut faire ça, je conseille les logiciels Scribus et LaTeX pour la mise en page (restons libres, et de qualité).

3 J'aimes

Excellente idée. J’ai déjà fait un tel magazine et je suis prête à participer à son élaboration.

Je pense à un 4 pages mensuel, puis bi-mensuel si l’idée séduit…

Ok pour le titre avec une mise en page améliorée.

4 J'aimes

On ne touche pas les mêmes gens avec une feuille de choux qu’on emmène sur les events et qu’on fait tourner partout. Je sais que ça peut paraître dingue, mais tout le monde n’est pas sur internet. Un journal ne nécessite ni écran ni connexion ni ordi ou tel. C’est un outil complémentaire et l’un n’exclut pas l’autre.

1 J'aime

L’idée est séduisante en effet. La revue sera-t-elle nationnale ?

Dans ce cas, avez-vous déjà une idée sur le moyen, pour le rédacteur, d’obtenir les info de tous les groupes locaux ?

Et comment ce magazine sera-t-il distribué ? En PDF et chacun se débrouille pour le faire imprimer, ou bien comptez-vous l’imprimer vous-même ? Dans ce cas, combien pensez vous en imprimer cahque mois ? Sera-t-il vendu (si oui en € ou en ML ?) ou distribué gratuitement ? :thinking:

1 J'aime

Une édition mondiale par langue, ça me paraît bien, étant donné que la Ğ1 méconnaît les frontières étatiques. Ça aura l’avantage de compiler ce qui se passe partout, donc de montrer qu’ils sont partout. :japanese_ogre:

La publication du PDF (et des sources !) suivie de l’impression par les groupes locaux me semble une bonne idée. L’impression et la distribution professionnelles sont très chères, autant minimiser ça.

Pour le moyen de conception collaborative : pads pour la rédaction collaborative en direct puis gitlab pour rendre tout ça plus propre et sûr ? (inconvénient : gitlab pas très pratique pour les non-techniciens)

2 J'aimes

":°) @ suivre

complètement d’accord

a RIMEK94 L’idée d’un mag ML me paraît une bonne idée. On pourrait en prendre un et le reproduire, histoire de se partager les frais d’impression. Bonne journée, Lanthanide

Super idée !!! :wink:

D’accord avec toi. Un support physique facilite un premier contact avec un "futur " membre. De plus aucune crypto n’a ce genre de support et ce serai encore une première !!!

Ah bah vendu tant qu’à faire. La G1 c’est pas fait pour les chiens :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue:

3 J'aimes

Et pas forcément aux nouveaux sans le sous :wink:

Je pense que de nombreux membres seraient contents de participer à la promotion de la monnaie libre en finançant ceux qui passeront de leurs temps sur la réalisation périodique de ce journal :slight_smile:

1 J'aime

Il faut leur faire signer une reconnaissance de dette. Ça les oblige à avoir des G1 pour pouvoir rembourser. Et s’ils ne remboursent pas : procès.

j’ai une solution simple : que les vendeurs de journaux soit aussi des prêteurs sur gages :smiley:

D’ailleurs, à tout évenement ML, il nous faudrait un prêteur sur gage : x junes contre y euros/patates/bières/…, y euros/patates/bières/… contre x+z junes :smiling_imp:

1 J'aime

Expérimenté dans le domaine du journal associatif, je veux bien former le(a) futur(e) maquettiste et le(a) futur(e) rédac’chef (dans la mesure où ces personnes sont moins expérimentées que moi bien sûr ^^) bénévolement, ou mieux : contre des Ğ1. (Mais je n’aurai par contre pas le temps de me consacrer à sa parution.)

La formation serait hebdomadaire, surement par téléphone avec éventuellement un système de prise en main à distance monté rien qu’avec des logiciels libres.

Je suis initié à Scribus et LaTeX, deux logiciels sus-cités.

D’ailleurs @tuxmain ? Je n’ai personnellement jamais utilisé LaTeX pour un bulletin associatif, juste pour des travaux étudiants/universitaires et pour de la correspondance postale.

Comment envisages-tu son utilisation dans le cadre d’un journal de la Ğ1 ? Genre Scribus pour la couv’ et LaTeX pour le reste ? Comment ferais-tu une mise en page LaTeX avec plusieurs colonnes dont une colonne pour des accroches ? Je suis sûr que c’est possible mais je serai incapable de créer une telle maquette en LaTeX or je serai hyper hyper hyper intéressé de voir ça ! :wink:

6 J'aimes