Jeu Géconomicus questions + propositions de variante

Bonjour à tous,

Je suis intéressé par la monnaie libre et par le jeu Geconomicus. J’aimerais animer un jeu dans le cadre de Nivelles en Transition en février ou mars. J’ai bien lu les règles et vu la vidéo du tuto, mais il reste quelques points qui nécessitent des éclaircissements :

  • pourquoi est-il nécessaire d’avoir des billets d’une demi-unité monétaire ? Puisqu’il faut échanger à chaque fois deux billets, il n’est pas nécessaire d’avoir des billets qui valent 1/2, si ? Ou alors c’est pour permettre des taux d’intérêt de 1/2 ? Il me semble qu’il existe un risque que les joueurs décident communément de dévaluer toutes les valeurs afin d’augmenter la masse monétaire relative et de faciliter les échanges.
  • la banque peut-elle faire des échanges de billets ? J’imagine qu’à un moment donné, certains joueurs auront besoin de monnaie et puissent demander d’échanger un gros billet contre des petits. Pourrait-on aussi imaginer que la banque puisse échanger des valeurs ? -d’ailleurs dans les règles la conversion de valeurs en unités monétaire n’est pas claire, sur le site, on parle d’échange à 4 unités pour 1 valeur, d’où vient ce chiffre ? C’est un échange qu’on peut faire avec la banque ?
  • Quand il y a une rupture technologique, que fait-on des valeurs les plus basses ? Sur le site il est question de la perte des valeurs sans compensation, mais dans la vidéo on voit qu’on peut échanger une carte valeur la plus basse contre une moyenne (qui devient la plus basse à ce moment). Je serais plutôt d’avis de réaliser des échanges de 2 valeurs basses contre 1 de la nouvelle valeur basse. Si un joueur n’a qu’une valeur basse, il pourrait éventuellement l’échanger contre une demi-unités monétaire, dans ce cas. -De même, quand on reçoit le DU, que fait-on des anciens billets d’unité la plus basse, les échange-t-on à 2 pour 1 ? Ou les perd-on sans compensation ? -concernant la mort des joueurs, pourquoi garder le secret ? Ne pourrait-on pas connaitre son âge afin de pouvoir se préparer à sa mort prochaine, tout en gardant une certaine inconnue dans moment exact ? On pourrait reproduire une situation plus réaliste, dans ce cas.

De même, j’ai imaginé quelques variantes qui pourraient être intéressantes à tester : -insérer dans le paquets de valeurs l’une ou l’autre valeur « pourrie » dont il n’existe que trois exemplaires. Les joueurs qui voudraient faire un carré de ces valeurs seraient donc bloqués, ce qui illustre le fait que certains investissement s’avèrent désastreux et permettrait d’augmenter l’incertitude du jeu. -permettre à deux joueurs de se « marier » (moyennement paiement, bien entendu) afin qu’ils puissent jouer ensemble et s’échanger des cartes ou de la monnaie librement entre eux. A la mort d’un des « époux », l’autre pourrait hériter des valeurs communes (moyennement paiement, toujours) et aussi des dettes de son « époux ». Il faudrait un joueur qui fasse notaire afin de régler ces mariages et successions. -permettre plusieurs banques, afin de faire jouer la concurrence entre deux banques.

Qu’en pensez-vous ?

Benoit

Les règles du jeu sont officiellement maintenue par @1000i100. Voir avec lui où est visible le site, car je ne le retrouve plus. @Galuel a fait des modifications de règles qui ne sont visibles que sur son site.

Tu as raison, j’ai rencontré le problème d’un manque de cartes, cette méthode permet de s’en sortir.

Pour les variantes, je déconseille de compliquer le jeu avec. Le jeu n’est pas vraiment un jeu, c’est plutôt une expérience ludique d’éveil à la création monétaire. L’objectif est de ne pas perdre les joueurs avec du bruit économique dans les échanges, sinon le bilan devient confus et difficile.

Tu es bien sûr libre de modifier les règles mais il est important d’avoir les mêmes pour les deux monnaies, et de préciser les changements lors de la publication des résultats.

Bon jeu !