Idées de développement de la june

Bonjour,

Avant toute chose, prière de bien vouloir m’excuser si j’exprime des idées qui l’ont déjà été, je ne voudrais pas avoir l’impression d’inventer l’eau chaude… Ensuite je vais exprimer ces idées en faisant fi des contraintes de la dictature en place, ce sont des pensées génériques dira-t’on.

La première : je préfère de plus en plus organiser des réunions/apéro de présentation de la monnaie libre à des groupes ciblés plutôt que de manière totalement publique. Ces groupes peuvent être des membres d’une association, des voisins, un groupe d’amis etc. Ca permet de déplacer plus facilement certaines personnes qui ne seraient jamais venues sur une réunion publique avec des inconnus. Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà expérimenté de manière intuitive mais je voulais ici formaliser cette façon de faire.

La seconde : j’ai longtemps été dirigeant dans un club sportif amateur, j’ai dû malheureusement quitter mes fonctions mais si j’y étais encore, voici comment j’aurais souhaité mettre en place la monnaie libre : accepter certains paiements (les licences par exemple) en June et récupérer des Euro (il faut bien encore pour l’instant payer ses fournisseurs en MNL) en organisant des évènements comme des Gmarché avec un change Junes / Euro à l’entrée.

Ce que je décris ici est évidemment très générique et chaque association adapterait cela en fonction de ses besoins et capacités mais j’y vois la possibilité d’y mettre en place un cercle vertueux : d’une l’accès au monde associatif via une monnaie qui porte en elle les valeurs de ce dernier, de deux un coup de promotion énorme ; je crois en effet que chacun d’entre nous est d’accord pour dire que notre monnaie prendra un bel envol lorsque que beaucoup d’échanges pourront se faire en dehors des simples échanges entre particuliers, mais avec des personnes morales également.

Amicalement.

8 J'aime

ça semble très intelligent !

2 J'aime

Effectivement je pense que le monde associatif sportif pourrait être fédérateur pour la monnaie libre et que les licenciés pourraient aussi se retrouver dans les valeurs de partages et de cohésion de groupe. :white_check_mark:

J’avais commencer à « titiller » l’idée du côté #SportSanté et #APA (Activité Physique Adaptée) via mon groupe FB dédié qui compte pas mal de membres…
Mais bon, je n’avais publié qu’un post ou deux en essayant de les intéresser via un jeux concours pour gagner des Junes, mais cela n’a pas fonctionné.
Il faudrait trouver une autre approche ou utiliser l’idée de base qui était de les récompenser pour ce qu’ils partagent sur le groupe, exemples d’exercices en vidéo, articles de blog, podcasts… afin de les amener à proposer ensuite leur services de coachs sportifs, enseignants APA, éducateurs sportifs, préparateurs physiques… sur gchange par exemple ou via leurs sites personnels, etc.

J’avais d’ailleurs lancé une cagnotte participative à ce sujet pour commencer à pouvoir les récompenser, mais voilà, il faut que je trouve l’accroche pour les intéresser à se pencher sur le sujet. :thinking:

Lien de la page que j’avais créé => https://g1.sports-sante.fr
Le blog de base dédié au sport-santé et APA => https://sports-sante.fr
Le groupe FB dédié => Sport-Santé

Au plaisir d’échanger sur le sujet, en mettant en commun nos idées, peut-être que nous pouvons trouver l’accroche adéquat ?

Amicalement, Francis

1 J'aime

Je pense qu’il faut être extrêmement pragmatique sur ce sujet puisqu’on se heurte à deux obstacles majeurs : le premier, la june, dont le concept doit être bien intégré en amont par l’entité et/ou les personnes concernées. Le deuxième : que faire de ces junes ?

D’une certaine manière il y a encore plus simple pour intégrer la monnaie libre dans une association : faire en sorte que ce soit un choix politique, philosophique voire stratégique pour le recrutement et la communication, assumé sur les fonds propres de l’association de quelque manière que ce soit (budget dédié à « perte » ou bien compensé par de nouvelles ressources sponsoring par exemple).

Ensuite il y a beaucoup de clubs sportifs où les entraîneurs sont « défrayés » en €. Si ces derniers acceptent de jouer le jeu, la solution à « que faire de ces junes ? » est vite trouvée…

Quoi qu’il en soit, il faut en amont une réelle volonté, qui découle d’une nécessaire excellente appréhension du sujet. Sans cela toutes nos idées sont vouées à l’échec.

L’avantage du Gmarché accessible à tous mais uniquement possible en monnaie libre suite à un change à l’entrée possède beaucoup d’avantages : récupération de fonds totalement utilisables pour l’entité, coup de promotion énorme pour la ML par l’attractivité de l’activité et l’originalité de la démarche et mise en place d’un cercle vertueux peut-être…

1 J'aime

Lorsqu’il y a proposition d’echange Il est réprimandé par la loi d’interdire l’utilisation de monnaie à pouvoir libératoire de crédit bancaire d’etat.
C’est une des rares recommandation légale qui stipule la monnaie à utiliser .

Autrement dit , sur un gmarché il est suggéré d’utiliser la monnaie libre mais il ne peut pas être interdit l’utilisation de monnaie non libre gouvernementale.

1 J'aime

Les organisateurs ne peuvent légalement en formuler explicitement l’interdiction, mais chaque participant à le droit de décliner les offres en Monnaie Non Libre Européenne.

1 J'aime

Précisément Non : il est interdit de décliner une offre en monnaie à pouvoir libératoire de crédit bancaire sous prétexte que cette monnaie est refusée par le vendeur.

Que se soit un organisateur ou un vendeur ou n’importe qui , il est interdit de refuser un paiement en monnaie à pouvoir libératoire de crédit bancaire.

La seule façon de refuser une offre en monnaie à pouvoir libératoire de credit bancaire est de proposer un tarif rédhibitoire. :wink:

Nb: à savoir que j’ai déjà eu l’expérience lors d’un gmarché dans lequel je vendais des produits .
Une dame avec beaucoup d’aplomb m’a demandé à quel tarif en monnaie non libre européenne je proposais mes produits.
J’ai alors répondu : 1000 unl la crêpe (ou le jus je ne sais plus ) et elle m’a rétorqué avec sourire que j’avais très bien répondu .
Elle était retraitée de la banque de France.

3 J'aime

Merci à vous pour ces précisions, ces subtilités devrais-je dire, intéressantes et importantes

1 J'aime

Il ne s’agit précisément pas de subtilité mais de la base de la législation sur la monnaie utilisée.

Une autre base légale qui concerne l’économie est la liberté de commercer, d’échanger indépendamment de la monnaie utilisée.

1 J'aime

Salut, j’aime bien l’idée :slight_smile:
C’est clair que les petits cercles de relation font potentiellement plus vite des cercles d’échanges de monnaie. Dans le même style il y a des groupes de SEL qui se penchent sur la question de la june.

1 J'aime

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.