Faut-il encore faire des versions des outils Duniter pour un Windaube non libre ?

windows
linux
windaube

#1

Nous développons des logiciels libres pour notre monnaie. Nous incitons les utilisateurs à ne pas utiliser leur navigateur web, mais à installer les outils sur leur machine.

Pourquoi faisons-nous cela ? La raison principale et essentielle est la sécurité de notre monnaie !

Avec un logiciel libre, on vous garantit que le code ne contient pas de pièges (malware), ni d’espions (spyware).

Les données que Windaube 10 vous vole sans que vous le sachiez.

Personnellement, je ne ferais aucune version, ni aucun support pour ces systèmes (windaube, mac) sur les outils auxquels je contribue (duniterpy, sakia).

C’est un risque pour la sécurité de notre monnaie, même si cela facilite son adoption.

Alors faut-il continuer à faire des versions pour des systèmes qui sont des failles de sécurité, sont truffés de virus et contiennent des logiciels espions ?


#2

Surtout que pour Césium sous Windose il existe le fichier “index.html” dans le dossier .zip qui s’utilise sans installer d’application autre qu’un navigateur… :wink:


#3

Le problème est que pour beaucoup d’utilisateurs lambda, le libre est perçu comme un truc de geek inaccessible. Faut pas oublier que 90% des gens fonctionnent sous windows et n’y connaissent rien, ils veulent juste pouvoir cliquer et que ça marche. L’accès au libre prend des années, et je crois qu’il faut savoir “accompagner” ces gens pour qu’ils s’habituent petit à petit à cette autre culture. Mais il est vrai que le fichier “zip” peut aussi suffire et qu’il n’est peut être pas nécessaire de bidouiller à chaque fois un .exe juste pour win. Par contre, il faudrait un petit tuto hyper simple pour bien décortiquer les opérations à faire sous windows pour le béotien…


#4

90% des gens utilisent la monnaie dette, et alors ? Que faut-il en conclure ?

En quoi la majorité d’un moment de l’histoire est un élément pertinent de quoi que ce soit ?

J’approuve à 100% le message de @vit et je trouve particulièrement éclairant qu’il ne soit pas compris 35 ans après la création du projet GNU et 10 ans après les premiers travaux sur la TRM.


#5

Pour rebondir sur ce sujet @vit : en effet je trouve plus efficace d’ignorer Windows que de l’appeler Windaube. Ton message va dans ce sens : pas de livraison pour cet OS.

Quand à ma remarque sur le fait que dénigrer une marque serait un moyen plus efficace que simplement la mentionner, j’étais peut-être un peu trop rapidement affirmatif. Néanmoins, je ne serais pas surpris que cette proposition soit vraie.


#6

je fonctionne sous l’OS de Microsoft (autre appellation possible tiens), par simplicité et habitude, et pour plusieurs applications ne fonctionnant pleinement que sous cet environnement.

J’ai toujours dans l’optique de m’acheter un second écran pour pouvoir y avoir une distribution Linux et pouvoir fonctionner dessus, mais il me manque du temps et du budget pour l’instant (et un peu de place sur le bureau aussi j’avoue)


#7

C’est l’effet que je veux obtenir en refusant de porter/supporter des choses innovantes sur Windaube. Que les gens disent : c’est super ça, mais ça ne fonctionne que sous GNU/Linux.

Si beaucoup de développeurs faisaient ça, on entendrait un jour le discours inverse, “j’utilise Linux car j’ai des applications qui ne tourne que sur Linux, et Wine pour les autres”…

Sinon, pour tester un GNU/Linux sans pourrir ta machine, installe une VM (Machine Virtuelle), c’est pas très compliqué et vraiment top pour tester les centaines de distributions GNU/Linux disponibles.


#8

Pas faux, si les logiciels libres n’étaient développés que pour fonctionner sur des OS libres, on aurait surement au moins plus de dual-boot :stuck_out_tongue:


#9

Ce que je veux dire, c’est qu’il est dommage de se couper de 90% des utilisateurs. Donc d’accord pour ne pas développer un .exe spécifique à win, (je suis sensible à l’argumentaire de vit qui est de les “faire venir d’eux-mêmes” à linux) mais dans ce cas là bien insister pour faire comprendre que la bidouille du fichier zip est simple à mettre en oeuvre, afin que même les plus nuls en informatique puissent s’en servir…


#10

Pour info, monsieur lamba il utilise un smartphone pas un ordinateur.


#11

Pour Duniter en lui même je suis pour ignorer Windows oui, on a pas besoin de 36 000 noeuds et on peu concentrer les forces sur les OS libres.

Par contre pour Cesium, je sais que c’est un boulo de plus que de maintenir une installation Windows, mais on ne peut pas dire au gens “Pour utiliser cette monnaie il faut d’abords installer Linux, puis installer Cesium…”

Oui je suis d’accords avec toi mais je trouve plus urgent de changer notre monnaie que de changer le système d’exploitation des PC de tout le monde. Dans ce cas on arrête les binaires iOS et même Android.

Pour moi y’a une urgence sociale dont la monnaie est une des cause principale, pour moi ce n’est pas qu’une lubie de mathématicien.

Je suis neutre là dessus c’est aux devs de chaque outils de trancher.


#12

grabs-popcorn


#13

Toutafé.

Cependant, il existe la version html (.zip) de Cesium, qui s’exécute dans n’importe quel navigateur et est actuellement la seule version pour les apple-OS. Si les devs de Cesium choisissent de ne pas produire de version Windows, la version en .zip est toujours disponible, et indépendante du système.

Cette version html me semble même plus simple : pas d’installation, pas de droits admin demandés, c’est stocké dans un dossier. C’est aussi la seule version disponible pour les systèmes Windose-32bits.


#14

Duniter est pour le moment livré aussi pour Windows, néanmoins on peut effectivement se poser la question de la pertinence en termes de sécurité pour la toile de confiance.

Si la clé privée du membre est à la disposition de Microsoft, il y a un risque d’attaque de sa part (en recrutant des attaquants bien sûr, l’entreprise n’attaquera pas d’elle-même).


#15

J’ai toujours dans l’esprit que publier son code ne garantit pas qu’il est exempt de pièges/espions, mais que la lecture de celui-ci permet de déceler les éventuels défauts/failles.

Le principal inconvénient, c’est que sur n’importe quel langage, j’y pige que dalle, donc je dois m’en remettre à des tiers de confiance (que je ne connais pas) pour estimer si c’est bon ou pas.

Tout à fait, mais comme j’ai une dépendance importante à Win pour l’instant, j’ai besoin du fameux second écran, j’ai déjà le RPi prêt à utilisation.

J’avais envisagé un temps l’achat d’un ordinateur portable mais pour l’instant je n’ai pas arrêté mon choix et je ne sais pas quelles caractéristiques privilégier, mais ça c’est un autre débat.

Je rejoins @Attilax sur ce point : se couper du plus gros “marché”, c’est ralentir la propagation du projet (la niche resterait une niche)

J’ai intitulé ce concept le proof of noob. Je me porte d’ailleurs volontaire pour toute étape/process à tester (n’étant pas informaticien de formation) :smiley:

Je ne pense pas que le réseau Duniter soit celui privilégié en cas d’attaque par Microsoft (ou assimilés), y’a de la matière chez Bitcoin, Ethereum etc.


#16

Moi je n’y connais rien à l’informatique, donc je vais peut être sous-estimer ce fameux danger pour le June dont il était question plus haut. Ceci dit, stratégiquement parlant, je trouve aussi que dans un premier temps il vaudrait mieux faciliter l’accès à un maximum de monde en restant sur toutes les OS possibles et inimaginables afin de le propager le plus largement possible. Et dans un second temps, rien n’empèchera de faire une transition vers des OS libres exclusivement. Une fois que suffisemment de monde l’utilisera quoi.


#17

IMHO

Duniter sur Windows, ça ne me semble pas pertinent.

Les outils client comme cesium, c’est suffisant.


#18

Ok je me range à l’avis des experts. ^^ (c’est sincère)


#19

D’accord avec ça, merci poka.