Faire des dons aux nouveaux venus, est-ce une bonne idée?

Depuis quelques temps (en fait depuis que j’ai découvert la June) je remarque une pratique qui se fait de plus en plus : Faire des dons aux nouveaux venus dans dans la June.

Je trouvais que c’était un excellent moyen d’accueillir les nouveaux et de promouvoir la monnaie libre.
Un nouveau arrive n’a pas de monnaie pour participer aux échanges, hop un ancien lui fait un don, et voila le nouveau plonger dans les échanges.
C’est super tout le monde semble content. :smiling_face_with_three_hearts:

Depuis quelques jours je m’interroge, n’est-ce pas là un mauvais signal? Cette monnaie finalement facile à obtenir ne coute rien.
Est-ce que cela ne ferait pas perdre de la « valeur » à notre monnaie? Est-ce que cela ne donnerait pas l’impression que c’est juste de la monnaie pour jouer?

Est-ce que cela ne donnerait pas l’impression que notre monnaie n’est pas vraiment un truc sérieux?

Je vous invite à réfléchir la dessus, et donner votre avis. :thinking:

2 J'aimes

C’est une excellente remarque je trouve.

Je pense qu’il faut continuer à faire des dons aux nouveaux qui découvre, mais qu’il faut que ce soit un peu plus formel.

Expliquer que avec 3DU/ḡ1 il peut acheter ci ou ça sur gchange.fr, qu’on lui fait un don pour l’inciter à participer aux échanges.

1 J'aime

Je me posais la question aussi ces derniers temps.

Je pense que tu « have a point », comme on dit en anglais.

Je fais pas mal de dons aux nouveaux aussi, mais je pense que je vais me calmer. Déjà parce que j’en ai marre de manquer de G1 pendant les ventes aux enchères. Et d’autre part pour les raisons que tu as évoquées.

Dans le pays de Lorient, Damien et Mary font des prêts à taux 0 ; et ça a l’air de mieux marcher. Les gens peuvent participer rapidement à l’économie, tout en prenant la G1 au sérieux.

5 J'aimes

Les G1Billets ont cet avantage de transformer le don en prêt s’il n’est pas utilisé au bout de 6 mois (on pourrait les régler autrement).

Qui voudrait ajouter des visuels? ❄ C'est Noël! Créez des portefeuilles de Monnaie Libre!


Pour essayer ou voir le code qui fabrique les Wallets de G1Billet est là… Et celui qui fait les images

Appelés dans sms-received

./shell/sms_BILLET.sh "$PHONE" "$VAL"
1 J'aime

Pour ma part, j’ai fait quelques gpourboires, l’avantage est que la monnaie est du coup récupérable. Parce qu’en donnant à un nouveau venu, il y a aussi des chances que ce soit de la monnaie perdue s’il ne revient pas.

2 J'aimes

Sans oublier les anciens . :nerd_face:

Quand je suis arrivé dans la ğ1, on m’a fait des dons de bienvenue, du coup j’ai fait pareil avec les nouveaux arrivant et à ceux qui m’ont fait des dons. Cette histoire de dons ne s’est plus arrêté jusqu’à maintenant. Quand je reçois des dons, je fais des dons, au nouveaux et aux anciens :slight_smile: Société de dons

5 J'aimes

La notion de monnaie solidaire, non indexée à l’Euro est pour ma part essentielle dans la June. Créer une économie parallèle demande à réviser nos façons d’envisager le donner et le recevoir. La notion de revenu universel donne à l’humain une valeur par le simple fait d’exister. Ce qui est juste et fraternel au sens des préceptes d’une république qui comprendrait enfin ce que « Liberté égalité et fraternité » veulent dire. C’est donc à cet humain qu’il convient de donner de la valeur et non pas à la monnaie. Un don me semble un vrai premier pas vers l’originelle gratuité de la vie…

6 J'aimes

Moi je suis fan du don. 15 ans de Freecycle, j’en ai vu la limite face à la taille de la communauté.

Aussi je limite la quantité, et je l’accompagne. Donner à quelqu’un qui ne sait pas quoi en faire, c’est comme jeter une bouteille de verre dans les dieux sont tombés sur la tête.

Quand je présente Cesium aux nouveaux, je fais un don au premier, qui l’utilise pour faire au suivant, tour de table, ainsi de suite jusqu’au dernier qui me fait le don à moi. Souvent je place les plus geek au début et les personnes moins à l’aise à la fin pour pouvoir les aider à manipuler l’outil . Je laisse à chacun la liberté de garder tout ou partie, et surtout de me faire un don à moi, plus tard, quand il aura acquis de la Ğ1.

4 J'aimes

Bonjour scanlegentil. Lors d’un apéro à lorient le 10 Janvier 2020, un membre m’a fait don de 10 junes et d’après ce que j’ai compris sur la licence je lui ai rendu pour voir si le procesus de " faire un virement " fonctionnait. Me trompè-je ?

Une bonne habitude pour vérifier qu’un compte appartient bien à une personne, est de virer 1Ğ1 sur ce compte (pas moins, sinon ça disparaît) et de demander à la personne de renvoyer ce virement.

Je fais ceci en général:

  • lors de certifications si la personne n’a pas encore fait de virement,
  • avant d’envoyer une forte somme à un compte sans aucune activité,
  • et avant d’envoyer une somme à quelqu’un qui débute.
2 J'aimes

Je dirais que c’est surtout pour vérifier que tu es bien en mesure de manipuler ton compte.

Je ne parle pas des prêts, ni des tests d’utilisation de compte.
Je parle bien des uniquement des dons sans contre partie, juste pour la bienvenu.

Ce qui m’a fait bizarre c’est de voir un gars qui à un truc à vendre, un nouveau venu est intéressé mais ne possède pas de G1. Alors le gars lui donne des G1 juste pour que le nouveau puisse lui acheter son truc.
J’ai eu la sensation (peut-être fausse) que le nouveau venu, a juste reçu le don du truc, et n’a pas vue la « valeur » de la monnaie libre.

Je crois que je présenterais mes prochains « dons » comme étant des prêts à long terme voire très long terme sans contrôle de remboursement.
Enfin ça c’est une idée pour l’instant, demain je dirais peut-être autre chose.

C’est souvent arrivé que mon entourage me demande des UNL comme si je les faisais pousser sur des arbres. Mon geste faisait-il perdre pour autant une quelconque valeur aux UNL ? A mon avis c’est surtout un problème (aussi bien pour l’emprunteur que le créditeur) de croyances générées par les situations que l’on a vécues. Il existe de plus en plus de méthodes pour équilibrer ou transformer ce type de croyances. C’est l’occasion de tester leur efficacité.

Surtout que sans transformation de ces croyances, les situations vécues avec ou à cause des UNL ne risquent-elles pas de se reproduire dans un système de création monétaire libre ?..

La monnaie libre permet non pas de transformer mais d’abandonner les croyances issues du conditionnement inhérent à l’utilisation de monnaie non libre.

Cette sorte de deuil du conditionnement n’est pas chose facile au début surtout lorsque le poids du bagage dogmatique est élevé.

1 J'aime