Est-ce que la création d'une coopérative n'utilisant que la ğ1 est possible ?

entreprise

#22

en effet c’est un point déjà abordé… mais ici, là où je voudrais apporter une petite pierre à l’édifice c’est que je souhaite voir si la création de cette entreprise est possible en ğ1 et par la suite, voir à n’utiliser QUE de la monnaie-libre, vu que l’idée de “business” se baserait sur du service…


#23

Et c’est une chouette question! Je serais curieux de savoir quelle activité tu veux monter en G1!!

Mais si j’ai bien compris, que ce soit de la production de bien ou de service, que ce soit en Euro / BitCoin / SEL / MLC / G1, le problème reste à peu près le même. Pour tout “business”, si on passe sous le radar de l’Etat, alors il réclamera son dû, ou alors il attaquera en justice pour travail ou vente au noir.

On peut tenter de poser des questions au FISC à l’avance pour mieux savoir comment s’y prendre avec eux et prouver notre bonne foi.

Peut-être que ça été fait au sein de la G1 et qu’on a des retours d’expérience?


#24

si quelqu’un·e passe par ici, sa manifestation et son partage seront les bienvenus en tout cas, mais actuellement, ça ne me dit rien


#25

Bonjour Malakoff

Désolé pour hier soir

Je vous remercie d’avoir essayé de nous comprendre.

Je me suis permis de vous payer, car vous êtes un acteur pour le G1 en consacrant du temps à la réflexion.

Je pense que nous ne sommes pas encore tout à fait en phase.

La première chose est de voir si le principe de base de la réflexion est accepté, car beaucoup de personnes rencontrées en ont compris la portée.

Dans une société la notion d’état est un facteur de cohésion social au même titre que la monnaie si ce n’est qu’il a un rôle de régulation par des actions telles que : sécurité, justice , éducation, cohésion sociale, santé, approvisionnement en nourriture et eau ….

Si ce principe est accepté, il nous semble que le G1 pourrait intégrer cette notion dans une version future et nous essayons de partager notre réflexion. Le monde ne s’est pas fait en un jour et c’est déjà extraordinaire le G1.

Ce que nous proposons n’est pas une contribution libre entre certains pour construire à une collectivité qui a un but y, tel que le compte remuniter qui permet de payer librement les calculateurs de blocs.

Il n’est pas question de donner une partie de ses DU personnellement, si la liberté est un droit normal de contribuer ou pas, nous pouvons constater que dans la vie réelle, certaines personnes n’ont pas la possibilité financière ou intellectuelle de se prémunir des aléas de la vie.

Donc nous proposons une approche complémentaire afin de lui donner une puissance qu’aucune autre monnaie n’a jamais pu atteindre.

La proposition est de créer automatiquement des DU en symétrie avec le fait que l’on en reçoit chacun journalièrement, afin de conserver la symétrie spatiale temporelle.

Il faut que ces DU soient attribués automatiquement dans un compte transparent et commun dit (état) dont la gestion est commune avec des personnes reconnues pour effectuer les transactions définies par la communauté.

DU= c (xM /xN) comme nous avons augmenté la masse monétaire de x fois en correspondance avec x N. Il y a parallélisme et si on ne se trompe pas cela n’a pas d’influence sur DU

Tout autre proposition qui aurait le même résultat est acceptable pour nous.

Cela permet à chacun d’avoir une sécurité définie par la communauté, car un humain égale un humain, mais des aléas de la vie font que l’état doit créer une cohésion. Ici nous ne prenons plus de G1 à certains pour les donner aux autres (dispute entre gauches droites et écologiste est finie).

Il faut se rendre compte que la création de G1 qui est faite actuellement est l’application de la théorie de l’hélicoptère inventé par le prix Nobel d’économie Milton Friedman en 1969, très amélioré par la TRM avec sa dimension de symétrie ce qui est puissant et son aspect transnational est exceptionnel.

La logique de ne plus créer de dette est indispensable pour que l’ économique fonctionne, mais n’est pas encore poussée assez loin. Thacher exprime que l’état doit être au service de l’entreprise et du capital se qui est une absurdité totale dans laquelle nous sommes confrontés actuellement depuis les années 70.

Dans la logique du Clèisme l’état doit être alimenté indépendamment de l’économie pour qu’il puisse jouer son rôle pleinement pour la collectivité. (voir Cleisme.org) Par cette simple logique, il n’y a plus d’impôt de taxe donc plus de fraude et de concurrence fiscale entre les états.

Si tu exprimes à un homme politique qu’il ne doit plus taxer pour définir une politique et qu’il peut demander des G1 à la communauté, je ne vois pas celui qui va résister longtemps, mais faudra-t-il que ses dépenses soient acceptées par la communauté ? si tu exprime à un entrepreneur qu’il n’y a plus de taxe ni déclaration de TVA je pense qu’il aura vit pigé.

L’état c’est nous dès lors que la communauté détient la création monétaire

_“Le gouvernement devrait créer, émettre et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour couvrir les dépenses du gouvernement et des consommateurs. En adoptant ces principes, des sommes immenses d’intérêts seraient épargnées aux contribuables. Le privilège de créer et d’émettre de l’argent est non seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité créative.” Woodrow Wilson en 1913. Prix Nobel de la paix en 1919, _ président des États-Unis

Ne croyons-nous pas que le G1+le CLeisme solutionnerait les éléments par exemple : l’école doit-elle être payante et limitée en moyen ? Un handicapé doit- il recevoir simplement des DU, car sa vie est rendue très complexe ?, une personne âgée qui n’a pas d’ordinateur pourquoi n’a telle pas droit à des DU ? , si tu es accidenté demain et que tu n’as plus de doigts ou perdu la mémoire pour encoder ton code toutes ces dimensions nous devons les intégrer, comme le prix pour transformer notre économie en un modèle qui répond aux trois critères AAA du Cléisme.

Bien à vous,

Coucoudidier au nom de l’équipe


#26

Bonjour

J’étais fondateur de la Chocolatéria en coopérative sur Liège avec du chocolat importé directement d’équateur que l’on payait le double du prix

J’utilise la monnaie locale le valeureux

Dans ma comptabilité tout était encodé et ma caisse comprenait des € et des Valeureux

J’avais suffisamment d’€ pour payer tout ce qui était uniquement payable en €

je n’étais pas submergé de valeureux heureusement. Mais j’avais difficile de les utiliser

D’où je pense qu’il faut introduire progressivement une partie en G1 5% avec une limite acceptable pour ne pas être submergé et ne pas savoir les écouler en attendant que cela démarre. Si la proposition que nous faisons dans la réponse à YYY est mise en place, cela pourrait changer les lignes, mais cela ne dépend que de nous.


#27

Non.

Mais par contre quand vous aurez établi un mode de fonctionnement pour votre propre monnaie qui soit clair et non ambigu, que vous aurez dès lors créé votre monnaie (ce qui est plus facile quand on sait quoi faire), et que des êtres humains l’auront adopté, alors, et seulement alors…

Un être humain censé et honnête analysera le code de votre monnaie, vérifiera que son implémentation correspond à ce code et ne ment pas, établira si cette valeur économique ou Ğvaleur est adoptée ou non, et enfin prendra note au cours du temps des effets visibles que prendra cette utilisation, il les jugera conformes ou non à une monnaie libre, positifs ou négatifs.

Et dès lors, muni de l’épée du raisonnement tranchante comme une lame de rasoir, il jugera s’il estime bon de rejoindre une telle monnaie ou pas.

Dès lors, la prochaine étape sera de nous alerter ici même quand votre monnaie sera opérationnelle et commencera à être adoptée, afin que ces vérifications puissent se faire.

Nul besoin de blabla donc, la méthodologie scientifique suffit, vérifions le résultat expérimental.

De la même façon nous attendons le mois de Juin pour vérifier si “monnaie démocratique” a bien atteint les 12 millions de membres comme son promoteur l’a annoncé.

Le nombre de promoteurs de nouvelles monnaies abonde un peu partout… Ils passent, ils parlent, ils s’agitent…

Mais nul besoin de brasser du vent, il suffit de vérifier, c’est simple !


#28

Je vous remercie de l’attention que vous avez portée à notre réflexion faite pendant 10 ans.

Airbus a été construite par l’apport d’une co-construction ou chacun modestement apportait sa contribution. Les Belges sont réputés pour leur ouverture d’esprit, ils ne jugent pas, ils s’écoutent, car dans chaque personne il y a peut-être une idée à prendre.

L’économie n’est pas basée sur une équation, car c’est une science humaine.

Nous voulions ouvrir à la réflexion pour la communauté du G1. Bien à vous Coucoudidier pour le groupe de réflexion.


#29

Ils écoutent et pas ils s’écoutent


#30

Salut Coucoudidider.

Cela fait plusieurs fois que tu interviens pour proposer ton modèle de Cléisme et son système monétaire. Il est clair que ce projet monétaire (entre-autre) est assez éloigné de celui de la monnaie libre. Je comprend que tu ais envie de trouver des alliés/partenaires pour le cléisme, mais ton projet est très différent et je crois qu’il ne parle à personne parmi les membres de ce forum. @yyy t’as bien expliqué en quoi ton projet ne peut s’insérer dans celui de la monnaie libre. Aussi je pense qu’il n’y a pas besoin d’essayer beaucoup plus d’en parler, ces interventions ayant aussi le défaut de s’éloigner du thème du topic proposé.

Contrairement à ce que dis @Galuel avec arrogance, tu ne brasses pas du vent. Ou alors il brassait aussi du vent à l’époque ou la TRM n’avait aucune application concrète. Il faut bien parler, faire du blabla, communiquer son idée avec d’autres pour fédérer du monde autour d’un projet et ainsi lui permettre de se réaliser. Il s’y est peut-être pris d’une autre façon mais ça a marché pour la monnaie libre et c’est très bien. Juste, au vue des retours que tu as eu sur ce forum, il est très peu probable que cela se fasse pour le cléisme avec les membres (informaticiens) de la monnaie libre.

Perso, ton projet ne me parle pas, mais bon courage quand même!

EDIT : je n’avais pas vu ta réponse à Galuel quand j’ai envoyé ce message


#31

Le procès concernant le toit date de 1995 et la légende urbaine circule encore. Le procès a été perdu par la fédération des artisans, le juge ayant constaté que la personne à qui on a réparé le toit, n’avait pas les moyens financiers de payer la réparation de son toit. Il n’y avait donc pas travail au noir, mais service rendu à une personne en difficulté. Pour rappel, les SEL sont des associations dont les membres se rendent des services entre eux. Pour des raisons d’équité, ils comptabilisent le temps utilisé, avec une monnaie temps, sous forme de crédit mutuel. Après avoir étudié leur fonctionnement, le fisc a décidé de ne demander aucun compte aux SEL. On peut dire que la monnaie temps n’est pas assimilée aux autres monnaies du point de vue du fisc. Cette précision ne remet pas en cause le reste de ton raisonnement :grinning:


a scindé ce sujet #32

2 messages ont été scindés en un nouveautopic: Transaction Shinra - Paypay77