Crowfunding pour le grand Est

Je vie en Occitanie et là je suis dans le grand est cela m arrive de temps à autre et si il avait une rencontre g1 et que c’était synchro j aurrai bien participer j ai vu que sur g change plusieurs personnes on posté des annonces il y a un peu de monde certes assez peu mais cela s étend jusqu en Belgique
Organiser des rencontres pour fédérer de nouveau adhérents créér le réseau
C est comme des petits arbres ça pousse tout doucement et après un seuil cela pourrais venir une forêt pas si simple de réinventer un système si un don peux vous permettre de vous rencontrer je le fais avec plaisir
Organiser une tourné nationale de la g1
Ça serrais super
créer des échanges de proximité avec gchange aide à se rencontrer et se certifier
Bon courage@ThierryR cela reste une expérience qui demande un certain investissement même en Occitanie ou pour faire un marché je fais mes 100 bornes et pour ma première rencontre aussi vu que j habite au fin fond de bien loin

1 « J'aime »

Les choses pourraient aller plus vite si on avait l’eau au robinet. Hors je constate que c’est du goutte à goutte. Si on avait un budget conséquent, on pourrait mettre en place des choses avec ceux qui sont partant, mais avec une june, on ne va pas aller loin.
L’autre solution serait de certifier à gogo pour faire rentrer les junes, mais on sort de la charte. Donc si le megadon ne nous aide pas, on va se trainer 10 ans pour ne pas arriver à grand chose, et on aura perdu des forces vives bêtement. ( Et ça c’est grave)

Je vous comprends car j’ai eu tendance à faire comme vous, mais je crains que vous ne vouliez aller trop vite @ThierryR.
« Pour aller vite, il ne faut point se hâter. »

Je vous conseille vraiment de ne pas trop vous prendre la tête. Et relisez Galuel qui estime d’ailleurs que ça va trop vite, et que la Ğ1 risque de se planter à cause de cela.

D’un point de vue informatique, on constate que l’écosystème logiciel de Duniter est de toute façon encore trop jeune pour que les échanges s’accélèrent vraiment, et que les effets sociaux soient visibles : Ğchange encore perfectible (il faut que je trouve l’énergie de faire des rapports d’utilisation aux développeurs), pas de moyens de paiements instantanés, pas de vie privée implémentée…

Bref, je vous supplie de faire comme l’on vous conseille, d’organiser tranquillou des conférences, des ateliers, des rencontres, de faire venir chez vous des orateurs… et surtout surtout : ne perdez pas une seconde avec des interlocuteurs qui ne s’ouvriront pas à la compréhension.

La Monnaie Libre est encore un eldorado de pionniers, et ce pour une paire d’années.

1 « J'aime »

Merci nflqt C’est un point de vue tout à fait réaliste. Je dois être impatient de voir se développer ce projet. On en est encore au stade du bricolage et des test primitifs. C’est dommage de ne pas avoir trouvé la vitesse supérieur! Faut que je me fasse une raison. On voit qu’on est pas aux états unis. Je vais essayer de m’adapter en attendant de trouver autre chose . Encore merci.

1 « J'aime »

Oui la charte est assez contraignante assez utopique dis ma fille de 20ans a qui j explique les principes de fonctionnement
Découragement possible face àu manque d offre locale c’est surtout une histoire humaine a travers des machines c est un site de rencontre en premier lieu. Une gratuité balissée
A vouloir s prémunir d une nuisance on tue un peu la vitalité de l élan

Il ne faut ni se presser, ni se décourager ! :wink: Je compte sur vous @ThierryR. (Quant à moi, je vais essayer d’appliquer mes bons conseils à moi-même ! MDR !)

Vous pouvez regarder mon compte Cesium: je suis fauché! J’ai des comptes portefeuille: pareil! C’est volontaire de ma part.

En fait pas besoin uniquement de Mégadon (qui est génial en passant), chacun peut donner aux nouveaux (et plein le font!)

Du coup, je fais des dons aux nouveaux, … enfin ceux qui sont en demande de membre… et qui ont assez rempli leur profil (pour s’assurer que les Ğ1 seront pas perdus).

Mais il manque un outil simple pour être averti des nouveaux dans notre coin ( https://g1-stats.axiom-team.fr/data/geoloc-members.json peut aider, mais je sais pas tous les combien c’est à jour), et il y a encore la muraille de Chine des des alertes mail que presque personne ne met (du coup j’arrive même pas à contacter les gens des villages voisins).

Les prix sont variables selon la quantité de Ğ1 dispos, je ne pense pas que ça soit tant une barrière tant que ça.

Les Ğ1 reçus par les membres certifiés doivent encore bouger et circuler, donc la certification à elle-seule ne suffit pas.

Après j’aurais franchement du mal à dire que l’évolution du nombre de membres ça va trop vite!
Je regarde souvent la courbe du nombre de membres: c’est un peu comme une météo associative!

Tout dépend de nos exigences: je fais partie du camp des impatients, pour moi c’est plutôt la destruction des écosystèmes de la démocratie de la santé les rapports de domination les mensonges permanants qui vont trop vite.
Plus il y aura une biodiversité des idées dans la Ğ1, plus ça pourra être dense et riche, plus le réseau sera dense et plus il y aura de nouveaux membres chaque jour.

Et quand il y aura plein de nouveaux membres, ça voudra aussi dire de nouveaux pays, et donc de nouveaux développeurs.

Pi parle très bien de gchange. Sa stratégie pour trouver de nouveaux vendeurs en Ğ1 est astucieuse.

1 « J'aime »

Je suis carrément d’accord, et moi aussi, je suis impatient. Seulement, je sais que je ne suis pas forcément le meilleur ambassadeur quand je m’emballe. Le risque est donc bel et bien de ralentir la Ğ1 à trop vouloir l’accélèrer.

Est-ce qu’on peut voir ce Pi en action en vidéo ?

Je l’avais entendu, @Pi_Nguyen , expliquer en visio comment il faisait pour amener de nouvelles personnes à gchange en organisant une sorte de troc, j’ai pas cherché s’il y avait une vidéo qui expliquait ça.

1 « J'aime »

Bonjour

Il est difficile d’entrer dans le monde de la G1 !

Pourtant, plus on est, mieux les échanges pourront se faire
L’idée est tellement géniale !

Les personnes certifiées ont à promouvoir, à encadrer, renseigner puis certifier les nouveaux. Donner un peu de temps, qui peut même être payé en G1 plus tard.

Après 4 certifications, j’ai dû laisser tomber

Ce sera pour une autre fois !

Mince. J’ai vainement cherché de mon côté. Peux-tu écrire ici ce qui t’avait plû dans la méthode de Pi ?

Pourquoi vos quatre premières promesses de certification ne seraient plus valables lorsque vous obtiendrez la cinquième ? Continuez juste un peu à entretenir les liens avec ces quatre personnes.

1 « J'aime »

Non pas du tout, il suffit d’ouvrir un compte avec Césium.
Pas besoin d’être membre pour utiliser la Ğ1, un simple portefeuille et hop on peut vendre quelque chose et avoir ses premières Junes, pour acheter autre chose.

Et pourquoi abandonner si vite, je vous conseil, si vous n’avez pas grand monde autour de vous de venir en visio, nous en parlerons : Organisation d'une "chaîne" visios

Le Mégadon est une caisse de don aux nouveaux, tout a chacun peut en faire la demande, juste en recherchant le compte dans Césium et en lui envoyant un message.
Le Mégadon, n’a pas de fond illimité, il est alimenté par des dons, si il n’en reçoit pas il ne pourra pas donner à son tour.

Oui, mais pas sur ce sujet, il parle dans certaines vidéo de la TRN (Théorie Relative du Nem :rofl: ).
Ce don @hypericum parle, c’est un idée que Pi met en pratique.
Quand quelque chose l’intéresse, et que le vendeur n’est pas encore dans la June, il lui demande qu’est-ce qu’il lui faudrait en échange de son bien, puis se met à la recherche de ce deuxième bien.

Ex : tu veux une moto, cette personne la vend pour s’acheter un side-car, tu cherches un side-car en June, si tu ne trouve qu’en UNL, tu demandes à ce nouveau vendeur de quoi il a besoin… etc.
Je conçois que ça peut être une longue chaîne et que ça peut demander beaucoup d’énergie, mais c’est un moyen comme un autre pour arriver à ses fins.
Toutes ces transactions s’étant faite en Ğ1, tu as des nouveaux Junistes et certainement de bel rencontres :wink: .

1 « J'aime »

ça m’est arrivé aussi, mais avant de laisser tomber, j’en ai parlé dans une vision et c’est Bertrand qui a été le dernier à me certifier.

C’est ça qui me met le feu aux fesses. Notre société s’écroule à vue d’œil et la june n’est pas prête.

1 « J'aime »

@ThierryR ,etiez vous pret en 2010 lorsque Stéphane a publié la TRM ? :wink:

1 « J'aime »

Si je ne répond pas à cette question ? C’est grave maître ?

1 « J'aime »

Perso, j’ai mis plus d’un an avant d’être certifié membre car il y avait peu de rencontre(environs 1 par mois) ou je ne pouvais pas m’y rendre. Maintenant le réseau se développe bien, sûrement dû au Corona Circus. Pour moi ce qui est le plus important n’est pas tant la monnaie mais les rencontres et échanges que l’on y fait. Courage, j’étais aussi impatient au départ, maintenant ça va presque trop vite car je fais partis aussi d’autres réseaux

1 « J'aime »

message pour ThierryR

1 vidéo avec Pi :

-Echanges en monnaie libre: vidéo avec Pi Nguyen, lors de FestiJune, 1er anniversaire de la June, à Montpellier, mars 2018, à Toulouse.

et un lien vers pleins de vidéos
pour-aller-plus-loin-progressivement-15-04-2021.odt (124,5 Ko)

histoire de te redonner le moral, il arrive un moment où cela fait boule de neige…tout seul. Nous avons fait 2 gmarché dernièrement, le même jour, à 2 endroits différents…il y avait 15 personnes à l’1 et 30 à l’autre…
Encore des graines de semer…
parfois ces graines mettent 2 ans à germer, parfois elles entrent en dormance, et peuvent ne jamais germer.
je re-regarde, je re-écoute Pi et les autres : Matiou, Stéphane, Pierre Jean, Benoît, Elois , Corinne,…et cela me remet du baume au coeur.
amitiés
Mireille

3 « J'aime »

Bonjour Mimi; Dommage que le lien de la vidéo ne fonctionne pas.
J’ai trouvé du réconfort dans ma région. Notre première rencontre a rassemblé 14 personnes. La plupart semblent bien décidé à ne pas en rester là. J’ai fait une distribution de la caisse pour encore les motiver. J’espère arriver rapidement à un gmarcher couplé à un marché normal, car en brassant les gens, on arrive à faire connaître la June. Il faut bien sur des produits comparables (même qualité. Pas des fonds de greniers) et beaucoup expliquer aux gens, avec des mots simples et attractifs. Ce sera la prochaine organisation.

1 « J'aime »

voici