Crowfunding pour le grand Est

Bonjour à tous. Les pionniers du grand Est ont besoin de vous. La June est en création et nous en sommes au début. Vos encouragements seront bienvenus car les quelques junes qui circulent ne sont pas suffisant pour créer un marché. Nous avons besoin de chacun. Un grand merci. A6RZFkEMJopTh3k8E1NCCrmQauqWtCH9Kp64Mx1PFUS2

2 J'aime

Bonjour à tous.
Les pionniers du grand Est ont besoin de vous. La June est en création et nous en sommes au début. Nous organisons une première rencontre dans la Meuse mais je ne voudrais pas qu’on se regarde dans le blanc des yeux.
Vos encouragements seront bienvenus car les quelques junes qui circulent ne sont pas suffisant pour créer un marché. Nous avons besoin de chacun. Un grand merci à tous.

A6RZFkEMJopTh3k8E1NCCrmQauqWtCH9Kp64Mx1PFUS2

Salut,

Du coup la stratégie est de s’orienter vers les manifestations et donner par exemple en amont de gmarchés?

Est-ce qu’il y aura aussi des dons aux nouveaux?

Est-ce qu’il faut ouvrir une annonce gannonce?

J’aimerais alimenter la région en Junes. Pour cela j’aimerais faire des dons multiples à ceux qui participent et qui se lancent, (partie dynamique) mais pour l’instant il n’y a aucun espoir. Si on avait ce qu’il faut, chaque membre dynamique pourrait aussi faire des dons etc… Puis viendra les gmarché, mais il faut quand même un minimum.

Ok, je comprends. On a quelques particularités locales très avantageuses, donc je suis confiant ,o)

@Tchois ! (je cafte juste, pour lister la cagnotte dans son fil qui liste tout)

J’ai essayer de la rajouter, voir ici :wink:

Oui il y a un bug juste sur le 1er message. Je l’ai signalé à Bertrand, il a tout noté, ça va se règler…
J’ai publié sur gchange. ğchange

Bonjour
Pas besoins d’avoir de junes pour vendre sur gchange, il suffit d’un wallet non membre pour recevoir les junes puis on peut acheter.

Pour ce que j’en ai compris, le but de ce financement est de donner des G1, pour que les personnes non membres qui débutent dans la monnaie libre puissent commencer à faire des échanges entre eux, lors de rencontre réelles.

Un peu comme on donne de l’argent de poche à nos enfants pour qu’il puissent expérimenter l’utilisation de la monnaie. :blush:

Krrisse Pour faire ce que tu dis, il faut des junes. Ce sera la 2e étape.
Pour l’instant il faut amorcer la pompe, et s’il n’y a pas d’eau, on fait comment ? Pour l’instant il y a 49 DU. On va aller loin !
La réalité est que ce projet n’est pas viable s’il y a trop peu de junes en circulation. Ça me désespère de voir ce tableau. J’ai l’impression de m’attaquer à des moulins à vent. (Don Quichotte). Si cette situation dure, je rejoindrai obligatoirement tous ceux qui se sont lassés avant moi.

En fait non, pour vendre pas besoin d’avoir des G1, il suffit d’avoir des acheteurs qui ont de la monnaie. :innocent:

Le premier jour il y avait 59 DUg1 en circulation dans le monde entier. Ce n’est pas le manque de G1 qui pose problème c’est le manque de personnes motivées.
Et pas seulement des personnes motivés pour créer des G1, mais surtout motivées pour faire des rencontre et des échanges en G1. Quelques G1 reçues, peuvent motiver pour les échanges.

1 J'aime

Salut,

D’accord avec tout ça, mais pour amorcer la pompe rapidement:

  • soit on achète en € et on revend en Ğ1: j’aime bien le faire, en achetant à des amis artisans ou paysans
  • soit on lance un crowdfunding en Ğ1 pour faire des dons aux nouveaux (et l’idée de Thierry est aussi de donner à ceux et celles qui s’activent pour dynamiser le réseau).

Tout est là: « Qui ont de la monnaie » !
Je comprends mieux maintenant les hésitations de Valérie Bugault quand elle parlait de fond à mettre à disposition pour les entreprises. Cette dernière ne peut pas attendre de la création monétaire au compte goutte. Le crowfunding a ses limites, donc quoi proposer ?

proposer des conference aperos rencontres la où vous allez pour participer à l’eveil et
proposer de échanges de biens et services qui plaisent aux utiliateur de Ğ1 afin d’obtenir de unités et expérimenter.
il n’y a pas de secret ni de magie, c’est ballot.

Tu dis ça parce que t’es en Occitanie. C’est ballot. Mais démarrer de rien avec ton principe, c’est s’épuiser pendant 10 ans pour pas grand chose.

en Occitanie la Ğ1 ne tombe pas du ciel . C’est à partir de conference /rencontre /gmarché /évenement/apero que le reseau se developpe.
il n’y a pas de secret.
si l’Occitanie est très dense et continue à se densifier en junistes cela vient tout simplement du fait que des gens d’occitanie se bougent.
NB: j’ai commencé à conferencer en 2014 en Occitanie, tout seul sans même que la monnaie libre puisse s’éperimenter , sans Ğ1, sans logiciel duniter ni cesium.

Dans de tel conditions, tu ne peux parler que de façon théorique, en expliquant de façon virtuel, comment faire un meilleurs système financier. C’est sans doute très bien, mais chez nous nous sommes dans un contexte différend.

je ne vous parle que d’éxperience concrete.
C’est à partir de mars 2017 que les individus d’occitanie comme moi ont pu experimenter la coproduction et l’utilisation de la Ğ1.

Il n’est pas virtuel d’expliquer la realité d’une equation mathématique DU(t+1)=DU(t)+c²(M/N) :wink:

absolument pas

1 J'aime

dans l’Orne, nous avons commencé (en 2016) à 5-6 personnes : envois de courriels et bouche à oreilles pour parler monnaie et monnaie libre, dans salle publique, puis dans café, puis chez particuliers. Quelques personnes sont venues se renseigner (et cela nous a permis d’ améliorer notre « discours »). Nous avons semé des graines… Nous avons rencontré 2 personnes faisant la promo des logiciels libres, puis une personne en permaculture, qui vend aujourd’hui des légumes en prix mixtes.
Faut pas être pressé,
nous organisons des gmarchés que depuis l’an dernier.
Ne perds pas courage,
organises des petites rencontres chez des particuliers, en invitant des personnes curieuses (même si il n’y en n’a qu’une qui vient)
« nous ne verrons l’effet de la G1, que d’ici 20 ou 30 ans »
amitiés

1 J'aime

Je vie en Occitanie et là je suis dans le grand est cela m arrive de temps à autre et si il avait une rencontre g1 et que c’était synchro j aurrai bien participer j ai vu que sur g change plusieurs personnes on posté des annonces il y a un peu de monde certes assez peu mais cela s étend jusqu en Belgique
Organiser des rencontres pour fédérer de nouveau adhérents créér le réseau
C est comme des petits arbres ça pousse tout doucement et après un seuil cela pourrais venir une forêt pas si simple de réinventer un système si un don peux vous permettre de vous rencontrer je le fais avec plaisir
Organiser une tourné nationale de la g1
Ça serrais super
créer des échanges de proximité avec gchange aide à se rencontrer et se certifier
Bon courage@ThierryR cela reste une expérience qui demande un certain investissement même en Occitanie ou pour faire un marché je fais mes 100 bornes et pour ma première rencontre aussi vu que j habite au fin fond de bien loin

1 J'aime