Carnet d'échange G1

carnet

#1

Bonjour, Petit à petit j’ai amélioré un carnet d’échange que j’avais trouvé ici ou là bas… C’était un carnet qui avais comme base le carnet d’échange du système JEU.

Y’a encore moyen de l’améliorer mais pour l’avoir essayé ça fonctionne!

Si on a pas de connexion Internet et qu’on fait plusieurs achat/vente (lors d’une brocante en june par exemple) il est utile de noter ces échanges pour les valider plus tard, quand on aura accès à une co ou à la maison tranquille! Pour ce faire il suffit d’échanger son carnet avec celui de son interlocuteur et que chacun remplisse celui de l’autre et le signe. De retour à la maison, on peut payer ses achats ou vérifier qu’on nous a bien payé ce qu’on a vendu, à ce moment là on coche la case payé d’un “V”.

Alors bien sur ça fonctionne aussi sur la confiance, un acheteur peux fausser son identité et ne jamais vous payer, mais dans un cercle local, ça fonctionne :wink: Une idée pour rendre le système plus sécur?

Voici le carnet: Carnet de paiement.ods (131,5 Ko) Ce serait peu être mieux en demi format, qu’en pensez vous?


#2

Pas mal, c’est vrai que sur des gmarchés, c’est plus rapide avec un papier/crayon. A tester.


#3

Ça fonctionne très bien quand on se connaît et que la connexion internet n’est pas bonne ou pas secure. Ce papier est un aide mémoire pour ne pas oublier de payer de chez soi et ne pas oublier le montant ou les coordonnées du vendeur.


#4

Sinon, l’organisateur du marché émet une monnaie temporaire adossée à la G1 payable à l’avance en échange de contremarques à l’accueil du marché. Il rembourse les contremarques restantes au moment du départ. Comme dans les festivals. La confiance se fait uniquement avec l’orga. qui centralise les comptes le temps de l’événement.


#5

Comme pour les RML 11 de Douarnenez.


#6

C’est aussi ce qui s’est passé en Mayenne pour la fête de la Terre cette année: le Sou centralisait l’émission de tickets-june, qui était ensuite utilisés pour acheter sur les stands des producteurs participants. En fin de week-end, les producteurs rendaient les tickets au Sou qui faisait en échange les virement en junes. Dans ce cas de figure, les gens n’ont besoin d’avoir confiance que dans l’asso qui centralise, et pas entre tous les vendeurs/acheteurs

Le carnet d’échange quant à lui fonctionnerait bien pour les gmarchés de particulier à particulier où personne ne centralise (histoire de rencentrer le débat :wink:).