Cacher les virements sur un compte au grand public

Bonjour à tous et bonne année 2021
Voilà j’avais cru comprendre que par la gestion de cesium+ il était possible de supprimer la vision de mes comptes au grand public (question de secret) j’ai essayé mais ?
Qui peut m’explique si cela est réellement possible?


or seul l’accès au détail disparaît mais on voie le versement.

Bonjour Didier,

Par nature, la chaine de blocs étant ce qu’ elle est et servant de livre de compte partagée, toutes les transactions sont consultable.

La suppression du profil fait disparaître les infos personnelle dans césium+ .
Elle ne fait pas disparaître le compte ni les transactions qui sont dans la blockchain duniter.

Il est possible de stocker une liste de portefeuilles dans Cesium+, qui permet de choisir facilement de quel compte émettre une transaction. Cette liste peut être chiffrée pour être rendue privée.

Cependant ce n’est que la liste de comptes qui est privée, les comptes restent publics. Il est impossible de rendre privées les transactions d’un compte.

Il est possible de faire des transactions anonymes (elles sont publiques mais il est impossible de savoir à qui appartient le compte qui l’a envoyée ou reçue). Voir Ğmix (utilisable maintenant) et ĞMixer (pas encore utilisable).

Pour info, les comptes crédités de moins de 1G1 passent à 0.

C’est pour cette raison que votre compte est à 0, et non à cause d’un filtre de confidentialité qui n’existe pas : vous avez fait un versement de 0.01. Essayez avec un versement de 1.

merci pour toutes vos réponses
Alors il n’y a de secret bancaire dans le G1 même si j’ai un compte secret car on peut remonter de compte en compte. Sauf pour une communauté fermée ?

1 J'aime

Il n’y a pas de banque, donc pas de secret bancaire.

Le propre d’une blockchain publique est que toutes les informations y sont publiques, et auditables. Grâce à des procédés cryptographiques, certaines blockchain parviennent à masquer les destinataires, les montants… Et même les deux, il me semble. Mais ça n’est pas le cas de Ğ1.

Le logiciel Duniter permet un même niveau d’anonymité que Bitcoin, hors des comptes membres. Mais les clients actuels ne l’implémentent pas. En l’état actuel de Ğ1 (Duniter + clients), le montant de monnaie disponible pour une clef publique est public. Seul(s) le(s) gestionnaire(s) de la clef publique ne l’est pas toujours. Donc tout dépend de ce que vous appelez « secret bancaire ».

Je ne sais pas ce que vous nommez « compte secret ». Dès qu’une clef publique reçoit de la monnaie, elle est inscrite publiquement en blockchain, et ne peut pas être « secrète ». Au mieux, elle peut avoir un certain degré d’anonymité : après un passage par GMix, chaque clef publique de sortie a 1 chance sur 5 d’appartenir au même propriétaire d’une des 5 clefs publiques d’entrée, qui ellux-mêmes ne sont pas forcément connus :wink: .

Notez également que le caractère anonyme d’un compte dépend beaucoup du point de vue. Je peux avoir reçu de la monnaie sur une clef publique « vierge », la personne qui m’a fait le versement sait, à priori, à qui elle l’a fait. Mais une autre personne ne le saura pas.


Note (pour moi-même et ceusses intéressées par le sujet): d’ailleurs, le terme « compte » sera obsolète quand on aura des clients qui géreront la monnaie sur plusieurs clefs publiques simultanément. Il faudra trouver un lexique précis pour ne pas mélanger :

  • clef publique
  • identité membre
  • adresse (format particulier de script désignant les conditions de déblocage de la monnaie)
  • portefeuille (ensemble des clefs publiques utilisables conjointement)
  • client (logiciel de gestion de la monnaie)
2 J'aimes