Bientôt des live libres!

Il sera bientôt possible de diffuser des lives libres via peertube, nous allons enfin pouvoir faire des direct sur Duniter/Ğ1 sur une plateforme libre et décentralisée.

Si comme moi cette nouvelle vous réjouie, vous pouvez soutenir framasoft et partager la nouvelle :

https://framablog.org/2020/05/26/nos-plans-pour-peertube-v3-collecte-perlee-du-live-pour-cet-automne/

11 J'aimes

Salut elois.
Il existe déja un logiciel libre de lives (Open Streaming Platform) et le CHATON Tedomum en héberge un.
Bonne journée

3 J'aimes

super nouvelle ! Y’a pas déjà un peertube d’ailleurs ? si besoin je propose des inscriptions sur le mien avec 10 gigas d’hebergement: https://peertube.cipherbliss.com

3 J'aimes

Merci je ne connaissais pas, tu a un lien vers l’instance de Tedomum ?

Est ce que c’est fédératif comme peertube ?

Oui, stream.tedomum.net . J’ai un compte dessus,si vous en voulez un,faut demander sur leur matrix. Non,ce n’est pas federatif.

1 J'aime

Mais c’est très différent. On peut faire du stream avec le module RTMP pour Nginx depuis longtemps, on l’a même testé avec @cgeek en 10 mn chrono lors des RML14 de Toulouse, ça fonctionne très bien.

Le truc ici c’est que peertube se propose de nous offrir un outil de streaming P2P, ce qui est fondamentalement différent.

Là où RTMP fera tomber le serveur avec le nombre de spectateurs en directs, le streaming P2P partage le flux avec tout le monde, les spectateurs deviennent aussi relai du stream.

Je suis tout celà de très près. En effet dès 2009 Bram Cohen, fondateur de Bittorrent avait annoncé vouloir réaliser cette prouesse, qui n’a jamais été honorée…

Depuis des projets mal fichus (sauf sur la partie financement qui était chouette et bien pensée avec de beaux outils d’objectifs à atteindre graphiques) tels MediaGoblin se sont proposés de développer des serveurs fédérés, et éventuellement commencé à penser à du stream via des serveurs centralisés (typiquement RTMP/Nginx).

Ce projet peertube constitue par contre une véritable percée technologique qui peut tout à fait faire la différence.

Comme quoi après VLC, Mozilla, Duniter et maintenant peertube, il existe un espoir que le génie français soit suffisamment particulier pour perdurer et exister. Après tout c’est bien dans les espaces francophones que Richard Stallman a toujours trouvé le meilleur accueil, il doit y avoir une raison.

9 J'aimes