Astroport downgrade


Découvrez https://astroport.com


= monnaie libre

dynamisons la toile de confiance en la décentralisant

Inscription https://oasis.astroport.com


premier cours, concours

le formulaire ne fonctionne pas toujours :wink: pour vérifier que votre numéro a bien été transmis à la station g1sms, faites un clic droit pour examiner les accès réseaux de la page

vous devez avoir « 200 » lors du chargement de sms_loveland.php

Défis

récompense : 10 DU


Test et démonstration de la « DHT » ipfs p2p qui permet de transférer n’importe quel port TCP (et API) au sein du « Swarm#0 » - Intranet(s) créés entre les stations de l’essaim zero


ASTROPORT

Dommage je ne comprend pas l’anglais!

cette erreur ?

1 J'aime

@Maaltir, tu peux activer les sous-titres et les traduire en français.

@ji_emme non je ne m’attendais pas à cette erreur…

header("Access-Control-Allow-Origin: *"); est bien placé au début de sms_loveland.php

peut-être à cause de l’espace après <?php je l’ai enlevé.

Hébergé par Astroport

http://oasis.astroport.com:10010/ipfs/QmXnQq8oCgtE9Vfuy3YrKJrTDmi9PizTJeAtDPqGSoiWzw/vGx5n_CX72M.mp4

Cette vidéo est hébergé dans le #Swarm0 depuis ce printemps. Rien ne peut la retirer de là!!

A moins que que plus personne ne la regarde d’ici l’application du garbage collector ipfs sur tous les noeuds du réseau… Ce n’est plus Internet. C’est devenu un réseau Intranet/Extranet maillé.

Reste à y ouvrir nos BBS

Rien et si le nom de domaine pointe vers une autre IP, tu la retrouve comment ?

Tu veux dire si qq’un prend le contrôle de mon DNS (Man in the Middle)?

Tous les noeuds ipfs d’un même swarm peuvent être vus comme un disque (genre « MEGA RAID »). Ainsi la donnée est dupliquée à la demande (torrent) puis reste en cache… Cette vidéo ne peut pas être retirée, parce qu’elle s’est déjà répliquée sur 4 ou 5 noeuds… Il faudrait les fermer tous d’un coup pour qu’elle disparaisse…

Sinon, on peut facilement changer d’IP (pour changer de passerelle ipfs) par DNSLink et toujours la garantie que le HASH des données manipulée est immuable (ipfs), ou non (ipns qui garantie que le lien est officiel).

Alors donc pourquoi passer par des IP/DNS quand c’est le HASH qui identifie la donnée ?

L’idéal est d’y accéder directement via le hash IPFS, mais ça demande d’avoir un nœud IPFS fonctionnel sur sa machine, ce qui peut être compliqué et prend beaucoup de ressources.

Pour qu’IPFS soit pleinement utilisable, il faudrait que tout le monde puisse l’installer sur sa machine, branché en public (pas dans un swarm privé), mais que ça ne soit pas trop gourmand.

Sinon tu as un addon Firefox pour rediriger les adresses de passerelles publiques vers une passerelle perso. Ça permet de faire un lien accessible pour tout le monde, mais qui s’ouvre via un nœud local pour les gens qui en ont un.

1 J'aime

Si tu as ipfs installé et que tu es dans le même swarm (qu’on partage la même DHT, table d’index), on n’en a plus besoin… Mais l’interface est minimale, ligne de commande ou en cours de dev https://awesome.ipfs.io/apps/ plus ou moins libre, car ce n’est pas la gateway qui importe, mais le swarm (d’où ce mix avec SSB pour le fixer)

astrologo

Au minimum, il te faut ipfs + patchwork (et les scripts de maintien du Swarm#0, ton Intranet)

Une fois dans le même swarm que « oasis » (ou une autre machine ayant regardé cette vidéo), voici comment « torrent » la vidéo sur ton PC.

ipfs get /ipfs/QmXnQq8oCgtE9Vfuy3YrKJrTDmi9PizTJeAtDPqGSoiWzw/vGx5n_CX72M.mp4

IP/DNS servent à rejoindre (router les paquets) vers l’« App proxy » par défaut de la « gateway http » embarquée sur chaque « noeud ».

IPFS est un monde à l’envers de IP. On part de la ressource, pas du serveur, mais on est encore dans un Web « client/serveur ».


Saving file(s) to vGx5n_CX72M.mp4
 42.11 MiB / 42.11 MiB [===================================] 100.00% 0s

Ca tourne sur un PiZero (Pi3 c’est mieux)… Et oui, ça consomme de la ressource CPU et Bande passante… Qu’on peut réduire avec les bons paramètres : lowpower, dht-client + nice + …

Enfin personne n’a encore réussi à faire tourner ce genre d’App P2P sur un smartphone sans vider la batterie hyper vite… Donc, à recommander sur une machine reliée à une alimentation permanente et qui contrôle qui rentre dans son « ipfs swarm ». Sinon des yeux indiscrets peuvent capter tes données non chiffrées

C’est donc encore inutilisable pour un noob. De sorte que ça n’a rien à faire ici sur un forum généraliste où la plupart des personnes présentes ne sont pas informaticien(e)s.

Il faut que tu revoies tes stratégies de développement et de communication, pour t’orienter vers des devs de haut niveau ainsi que vers des ergonomistes de haut niveau.

Un bon système utilisable doit in-fine proposer une interface graphique qui en réalise une utilisation totalement transparente à la fin pour l’utilisateur.

Par exemple on peut très bien diriger les utilisateurs vers peerTube, l’utilisation est totalement transparente et quasi identique à celle de serveurs de vidéos centralisés, et l’utilisateur peut savoir que c’est P2P sur le principe sans rien voir ni comprendre du fait que c’est du bittorrent derrière.

2 J'aimes

C’est toi @Galuel qui demande comment ne passer par un DNS !
Un noob suivrait le lien fourni plus haut sans se poser de question… Un simple clic/touch sur le lien permet de lire la vidéo dans un navigateur (ordi ou smartphone), c’est tout à fait user-friendly!

Donc et là passer par le DNS d’un noeud peertube ne te pose pas de problème ?
Pourtant la philo est exactement la même, des données décentralisées mis à dispo par différents DNS pour ne pas obliger le noob a s’installer un serveur…

Le navigateur Brave fourni ceci par défaut, il faut activer l’option le cas échéant dans les paramètres…

Le système dont il est question ici (IPFS) n’est pas un service vidéo, c’est bien plus général, il s’agit justement d’un système qui vise à se passer des DNS et des IP.

Pour proposer une vidéo décentralisée, en effet, on peut déjà passer par peerTube, mais ça n’a rien à voir avec l’intérêt d’IPFS, qui en l’état, n’est pas, encore, un système pouvant véritablement se déployer, parce que son fonctionnement justement n’est pas, encore, ergonomique.

Exact donc parler de peertube est un hors sujet…

Est ce que le protocole HTTP est ergonomique ?

Tu as tord, il se déploie… Mais tu ne vois pas :wink: Il n’y a pas que le Web comme interface…

Ah bon, pourtant elles utilisent un ordinateur. Le niveau de chaque utilisateur est relatif à sa compréhension de l’outil :wink: Effectivement la plupart ne visitent que la porte www du réseau. Cela ne signifie pas que le réseau n’existe pas, et qu’un tel puisse y découvrir d’autres portes…

Voila pourquoi on ne fera l’interface qu’après le moteur et les roues.

Ce qui importe est l’Expérience Utilisateur. Je ne pense pas qu’une réflexion sur ladite expérience puisse se faire ailleurs que sur un forum grand public.

Tous les logiciels que tu plébiscitent dépendent des DNS et des IP… Effectivement contrôler le DNS donne tous les pouvoirs… Seule une solution qui assure sa souveraineté IP est libératrice. On ne libérera pas la monnaie si on ne libère pas Internet !!!

Avec gratitude et amour (même si des fois c’est dur)

Non. J’ai parlé de l’ergonomie de peerTube. Un utilisateur de peerTube uploade une vidéo simplement.

Son utilisation est très ergonomique. Ainsi à l’aide d’un navigateur libre tel que Firefox, on utilise HTTP de manière simple et transparente.

Je n’ai pas dit qu’il ne se déployait pas. J’ai dit qu’il ne se déployait pas véritablement, il reste cantonné aux experts du sujet.

Personne ne t’a jamais dit que cela n’existe pas. Je te dis que l’utilisation du truc ne déploie pas véritablement.

Et quel rapport avec la monnaie libre ? Le jour où l’utilisation du truc sera facile et transparente, cela ne devra poser aucun problème particulier d’y faire tourner n’importe quoi. Donc ce sera certainement très bien, mais quel rapport avec le binz ?

Et donc quel rapport avec le binz ? En quoi cela concerne le développement ou l’utilisation de la monnaie libre ? Le jour où l’interface sera là n’importe quoi pourra y basculer ou pas, et donc ?

Ici tu auras noté que c’est un forum sur la monnaie libre, pas sur IPFS. Ou alors pourquoi tu ne pas poster sur les forum peerTube, Debian, LibreOffice etc… Ces autres logiciels auraient ils des spécificités moindres que les logiciels de la monnaie libre ?

Dans ce cas ton projet est de libérer internet, je n’y trouve rien à redire, mais pourquoi alors tu ne vas poster sur les forums qui traitent de la libération d’internet ?

C’est pénible cette incompréhension quant au respect du travail d’autrui, c’est véritablement une plaie.

La formule de convergence d’accès à la création monétaire. TRM, dont la première implémentation est réalisée sur blockchain PoW light. Appliquant les formules de calcul absolu/relativisé DU(G1). IPFS/SSB permet d’implémenter la ML en « Monnaies Libres » relativistes (maillées). Voila le rapport avec le binz.

j’y suis aussi :wink: et on y parle de monnaie libre plus librement qu’on ne parle d’Internet libre ici.

c’est unilatéral chez toi cette notion?

1 J'aime