80% membres référents

Salutations, Que conseillez vous lorsqu’un groupe à du mal a évoluer et certifier parce qu’il n’atteint pas les 80% de membres référents ?

1 J'aime

Bonjour !

Le problème se pose dans quel région ?

Pour le résoudre, il faut continuer à se faire certifier (5 n’est qu’un minimum), mais surtout par des membres éloignés des premiers (dans la toile de confiance).

Par exemple, si Alice et Bob ont été certifié par les mêmes membres, si je reçois une certif de l’un (Alice ou Bob), alors une certif de l’autre n’augmentera pas ce pourcentage. Et il y a des chances pour que ça soit aussi le cas d’une certif venant d’un des certificateurs d’Alice et Bob. Il faut aller chercher d’autres membres qui n’ont rien à voir avec Alice et Bob.

Donc soit aller à leur rencontre, soit les inviter à venir :slight_smile: Les RML sont une bonne occasion pour cela :wink:

2 J'aimes

Bonjour,

Pour évaluer votre position dans la Toile de confiance, il y a ce formidable outil. Si vous êtes dans un groupe isolé, vous pouvez chercher des certifications chez les autres membres de votre communauté (de même couleur) qui sont bien reliés à d’autres communautés, par exemple. (avec “affichage” -> “afficher les liens”)

Note : les communautés ne sont pas un concept de Duniter ou de la ML, mais seulement un outil statistique utilisé dans ce logiciel.

2 J'aimes

Salut, merci. On se trouve dans le Var. En fait, j’anticipe le problème. Nous sommes un petit groupe de 7 certifiés et nous réfléchissons à créer une association d’échange avec la G1 comme unité. Pour cela il faut un nombre seuil adhérents et que nous puissions certifier sans être trop ralenti par cette contrainte (nécessaire) des 5 pas. Mon idée est de lancer appel à d’autres membres référents éloignés pour se certifier mutuellement (après plusieurs contacts et échanges mais à distance). Cela semble t-il envisageable et en conformité avec l’étique de la G1?

2 J'aimes

Salut, Je ne sais pas si cela est vraiment bien conforme à l’étique de la G1, mais je pense que ce serait une bonne idée. Je suis dans le nord de l’Ardèche et on rencontre le même problème que toi. On galère comme des malades pour augmenter le nombre d’adhérents, malgré l’enthousiasme évidant de nombreuses personnes de notre entourage. Mais si tu es prêt à nous offrir une nuit et un repas, payé en Junes, nous serions potentiellement deux à pouvoir venir te rencontrer dans le Var pour un échange de certification. Si tu veux monter te mettre au frais en Ardèche, tu es le bien venu. L’un de mes amis possède un camping où tu peux payer en June.

Cool, Pourquoi pas ? On peut se contacter via FB “Alain de Pierrefeu” bien à toi.