Utiliser Duniter pour des systèmes de votes à points


#1

Nous avons discuté avec @Paulart de la manière dont nous pourrions utiliser Duniter pour créer une blockchain à vocation de votation. A priori, l’idée semble tout à fait pertinente et ne nécessiterais que quelques enrichissements au code de Duniter pour permettre cela. Comme la création de DU vote et la possibilité de les utiliser qu’a partir de la majorité (18 ans chez nous).

Certains d’entre vous on certainement déjà du y penser. Qu’en pensez-vous du coup ? ^^


#2

Avant de penser à l’outil, il s’agit de savoir ce que nous allons en faire.

Par ailleurs, le versement du DU enfant est une vraie question qui doit être décidée avant. Pourquoi 18 ans? et la symétrie, tu en fait quoi?

Pour ma part, la meilleure solution est que chaque enfant qui nait, entre dans la monnaie avec son propre compte par l’intermédiaire de ses parents (système à élaborer). Un enfant étant une charge, je préconises d’affecter une moitié du DU (à étudier) aux parents ou le tuteur légal qui prend en charge le mineur.

Pour ma part, je pense que l’âge de 16 ans est intéressant pour rendre le jeune autonome vis à vis de son DU. C’est l’âge de l’émancipation (dans la loi actuelle).

Finalement, ce sont des choix politiques indépendants de l’outil technique. Ne mélangeons pas tout…

Voilà, mes deux cents :slight_smile:


#3

Oui ok, mais je dis juste qu’on pourrais réfléchir ensemble à comment faire évoluer l’outil Duniter pour que l’on puisse modifier l’age de départ du DU, sans en changer la symétrie. Et est-ce que la symétrie est nécessaire pour un système de votation ? La monnaie étant un vote, de manière général, je pense que cela devrais correspondre aux mêmes lois.


#4

[troll] Attention @poka! Tu file un mauvais coton! Tu parles encore de modifier DUniter, tu vas te faire jeter!! hihi ^^ [/troll]

Si il est question de lois humaine, alors ça n’a pas besoin d’être dans le logiciel ! Il suffit de décider (via une charte ou loi) qu’on ne crée pas de compte pour les mineurs (selon la définition de mineur: 16 ou 18ans)

@mamygeek Je penses que tu confonds ! Içi il est question d’utiliser un système monétaire libre (en l’occurance DUniter) afin d’octroyer des “points de votes”. Il n’est pas du tout question d’acheter des biens ou services avec cette monnaie vote! Mais de l’utiliser seulement pour voter des choses dans un système informatique donné.


#5

Oui tu as tout à fait raison. Mais on peut aussi imaginer que la ‘Non-monnaie’ “Paris-citizen” soit une blockchain Duniter où tout le monde peux s’inscrire… Pour être membre, il faut recevoir des certification (normal). Quand tu reçois suffisamment de certification, tu deviens membre et donc génère ton DU^vote…

Admettons que ces points (non-monnaie) servent sur un réseau social Citoyen à tout Citoyen de la ville en question de participer aux débats (identification par blockchain certifié :wink: ) sur les sujets qui les intéressent, et à prendre part aux votes sur les décisions qui les intéressent. Ces Citoyens respectent la chartre qui à été co-écrite au préalable par les Citoyens présents au début du réseau et mise à jour régulièrement, étant soumis à une revotation de l’ensemble du réseau. Cette chartre stipule qu’il faut avoir au minimum 16 ans pour participer aux votes.

Mais si j’ai 12 ans ? j’ai été certifier comme Citoyen par mes paires, car je le suis… Je reçois donc un DU^vote ? Ce serais alors le réseau sociale en question qui se chargerais de valider mon age et donc la restriction d’accès aux fonctions de votes pour les mineurs ? Je cumule donc mes votes jusqu’à mes 16 ans ? Comment vérifier l’age ? :chipmunk:

:checkered_flag:

:tada:


#6

Peux-tu être plus clair, je ne comprends :slight_smile:


#7

[quote=“dig, post:4, topic:202”] cette monnaie vote! [/quote]oi

Dans ce cas ce n’est pas de la monnaie… Un système monétaire n’est pas un système de vote. Par ailleurs, il en existe déjà et je ne comprends pas pourquoi vous voulez utiliser duniter…


#8

Je veux juste dire que si Duniter est conçus pour que chaque individu créer de manière équitable suffisamment de jetons de vote (monnaie), alors on peut s’en servir comme moteur de système de votation. N’importe qu’elle réseau sociale pourrais alors l’utiliser pour mettre en place de vraie décisions démocratiques sur n’importe quel sujet :slight_smile:

Qu’en pensez-vous ?


#9

Ouais, le truc est qu’il n’existe visiblement pas de méthode permettant de voter en ligne et d’être sûr que ce sont bien des gens qui le font.

La toile de confiance, peut être pas encore à ce stade, peut déjà faire avancer grandement l’assurance que nous avons quelqu’un devant son interface. Après, Galuel parle assez souvent du vote à la Méthode Condorcet qui consiste à voir entre tous les candidats, lesquels d’entre eux sont toujours les préférés. En y réfléchissant, je me suis dit que si l’on considère que l’on peut attribuer des points de vote à des candidats, alors la personne ayant reçu le plus de points sera forcement la préférée de tous, a condition que les votants ne puissent pas mettre le nombre de points qu’ils souhaitent (il faut que les sommes de points à donner soient des sommes fixes, qu’il faut probablement déterminer mathématiquement en fonction du nombre de candidat, de votant etc…) Mais Duniter peut fournir une toile de confiance, on peut créer des unités que l’on considèrera comme des points de vote plutôt que comme une monnaie, même si le principe technique est le même. Si on génère une “monnaie de vote” avec c= 10000%/minutes, alors on peut considérer que tout le monde aura la même quantité (quantitative et relative) de points sur son compte. Et après, “la place de marché” pourra être des présentations d’idées, d’élus (si les gens en veulent)—> et qui ne créeraient pas de “monnaie de vote” , auxquels on ferait des “virements” pour exprimer nos préférences.

Je n’y ai pas encore assez réfléchi mais dans l’idée, cela vous parait-il cohérent?


#10

Oui. La question que je me pose à ce stade est: Est-il réellement pertinent d’utiliser une blockchain pour un système de vote ? Est-ce si nécessaire ? Cela ne demanderait-il pas beaucoup de ressources pour pas grand chose ?

C’est tout à fait ça.[quote=“Paulart, post:9, topic:202”] “la place de marché” pourra être des présentations d’idées, d’élus (si les gens en veulent)—> et qui ne créeraient pas de “monnaie de vote” , auxquels on ferait des “virements” pour exprimer nos préférences. [/quote]

Oui, et pour une démocratie liquide, les gens pourrais donc même se faire des virement entre eux :slight_smile:


#11

Alors déjà tu ne te rends pas compte le flux énorme de donnée que tu inscrit sur la blockchain! Un transaction de DU toute les minutes pour chaque membre! Et ça reviendrait à dire que tu reçoit un 1DUvote toutes les minutes. Quel intérêt?

Non plutôt faire une c=10% de distribuée tous les mois par exemple (la période doit correspondre à la fréquence de prise de décision dans le système donné). Tous les mois, tu doit (ou pas) voter pour des propositions, pour celà tu reçoit 1DUvote que tu peut répartir comme bon te semble entre les propositions (ça donne ta préférence). Ou bien voter sur le compte “BLANC”. Ou bien tu peux faire un “virement automatique” de 1DUvote à un tier de confiance (democ liquide) ou à un parti (democ représentative). Ou bien “l’économiser” pour voter plus tard sur des propositions qui tiennent à coeur. Sachant que ce DUvote perdra du 10% poids le mois suivant etc … (c’est là que le taux de croissance c entre en jeux: le taux de perte de poids/valeur de vote chaque mois si on le garde).

Les propositions sont des comptes de type entreprise, c’a dire non membre, ils ne crée pas de DU mais peuvent recevoir et échanger. Ces comptes “propositions” doivent avoir leur clé privée détruite de manière à ne pas pouvoir récupérer la monnaie vote transférée par la suite.

… Ou pas, on pourrait dire que le.les initiateur.s d’une proposition qui aurait un certain montant de DUvote pourraient l’utiliser pour réaliser la proposition, moyennant le transfert des fond en DUvote échangés sur une place de marché contre une autre valeur…

[Arf] en même temps ça permet d’acheter pleins de votes pour le mois suivant c’est pas une bonne idée! ^^

Une notion se pose avec un système de vote dans la blockchain:

  • Les votes sont publiques et conservés ainsi à vie (de la blockchain) !!

Moi perso dans un pays (et peut-être future société) libre avec une liberté d’expression respectée, ça ne me dérange pas que les votes soient publiques. Ca peut même pousser à la “vergogne” (cf Chouard) , c’est à dire la vertu car tout le monde sais ce que j’ai voté alors je ne doit pas voter n’importe comment !

Je vous partage le Hackpad -Système de vote dans la blockchain qui date des débuts de NuitDebout …


#12

Nice pad :slight_smile:


#13

Oui c"était à titre d’exemple bien sûr. L’intérêt est que dans le vote condorcet, le candidat gagnant est celui préféré de tous par comparaison. Donc déjà, ca limite le nombre de DUvote ou d’unité vote a donner à des candidats/propositions, car le plus riche en DUvote pourrait ne pas être celui préféré par tous par comparaison de tout le monde avec tout le monde. Si tu peux disposer d’ 1 million de fois plus de DUvote qu’un autre individu, alors nous ne sommes pas égaux (1homme-1 voix). Or si on veut l’être, alors il faut retirer la possibilité d’“épargner” les DU vote. Et donc si tu co-crée des DUvote à hauteur de 10 000% / minute, alors même si en 30 seconde un mec te fait un virement, 30 secondes après, ca efface complètement les transactions, et rend impossible l’épargne. Ca empeche donc la démocratie liquide j’ai l’impression, mais ca permet de pouvoir exprimer son opinion sans intermédiaire. C’est un taux d’oubli en fait hein…


#14

Bonjour à tous,

alors je trouve ce topic très intéressant et je pense aussi que la liberté monétaire précède la liberté politique et que donc effectivement, il est intéressent de se baser sur une communauté monnétaire libre pour créer une communauté politique libre par dessus :slight_smile:

MAIS, l’idée de jetons votes basé sur le DU est selon moi une erreur. Je pensé qu’il faut traiter unités monétaires et votent de manière totalement différente. En revanche, Duniter, sa toile de confiance, et son réseau de noeud en P2P nous fourni un support très intéressent pour mettre en place un système de votation vraiment secure.

le plus pertinent selon moi serait de créer de toute pièce un avenant au protocole Duniter qui serait pensé pour un système de votations. C’est à dire, garder tout le système de toile de confiance, et d’identification par clés asymétriques, et de signatures numériques mais créer une blockchain spécifique pour une communauté politique qui serait ou sous-ensemble de la communauté monétaire sur laquelle elle se base. Ainsi tout les membres de la communauté monétaire aurait la possibilité, mais pas l’obligation, de rejoindre en plus la communauté politique pour prendre part aux votations de celle-ci.

Concernant la question de l’age, cela demande une certification a part, en parallèle a la certification de base et beaucoup plus restrictive que la certification de base.

En tout cas si l’on souhaite mettre en place un système de votation acentré, sans centre, on peut clairement s’inspirer de Duniter mais il y a du développement à faire. Je suis très intéressé par ces questions et ce sera un plaisir pour moi d’en discuter, voir de contribuer activement au développement d’un tel système de votation, mais honnêtement je pense que ce n’est pas la priorité, il y a déjà encore beaucoup a faire coté Monnaie !!


#15

Les choses peuvent en tous cas se penser et se discuter en parallèle. Après, il faut aussi pouvoir s’assurer que derrière les machines qui émettent des votes il y ai bien des individus, qui ne votent pas sous la contrainte, ou qu’ils sont biens vivants et pas des simulations. Il est vrai que le ‘bureau de vote’ apporte des garantis inégalées aujourd’hui.

Une vidéo intéressante à ce sujet.


#16

vue, et d’ailleurs le même auteur David LOUAPRE à également fait une excellente vidéo sur le bitcoins :

Vu sont excellente compréhension du fonctionnement technique du bitcoins et vu sont nombre collosal d’abonnées, je lui est envoyé un mail sur Duniter et la TRM :slight_smile: Il m’a répondu qu’il étuduerai la TRM dés qu’il aura un peu de temps, enjoy !


#17

Voici un lien expliquant les problèmes que l’on peut rencontrer lorsque l’on pense au vote en ligne, et qui découle aujourd’hui sur une impossibilité de pouvoir pratiquer cela. Ca se discute bien entendu.


#18

Très intéressant en effet, et même si ces observations sont antérieures à 2009 (l’invention du bitcoin et de la blockchain) la plupart restent pertinentes et l’usage de la BC ne lève pas ces réserves.


#19

Je ne suis pas d’accord lorsqu’on parle de votre électronique.

Par contre le vote “en ligne” pose d’autres problèmes qui sont différents du code et du protocole informatiques.

Au début des années 2000, j’ai suivi avec l’April le problème du vote électronique ce qui m’a permis d’y réfléchir. A l’époque, notre principal souci provenait des machines électroniques fournies par des sociétés privées.

Lorsque l’on étudie les slides 3, 4 et 5, on s’aperçoit que beaucoup d’obstacles sont justement levés avec le protocole BC qui comme le fait duniter, peut être couplé avec d’autres technologies de sécurité.

Cependant, il reste du travail à faire, ne serait-ce que pour avoir la confiance des électeurs/utilisateurs, confiance rarement prévisible et qui ne se décrète pas.

Enfin, l’obstacle incontournable du vote en ligne est l’impossibilité de savoir qui est dernière l’appareil utilisé par l’électeur, mais obstacle infondé pour les élections en bureaux de vote physiques.


#20

Je tombes là dessus au fils de mes lectures :