Une définition claire et accepté par tous de ce qu’est une monnaie libre


#21

En quoi c’est incohérent ? Avec mes euros, j’ai bien une réserve de valeur et je m’en sert pour acheter du pain.

Laquelle ? Le bitcoin ? la june ? il n’y a aucun droit juridique attaché à ces unités, ni pouvoir libératoire

D’accord donc neutre : incolore, inodore, insipide

Sauf que la je ne comprend vraiment plus

la définition fondamentale de la Relativité en économie : tout individu a une vision personnelle et unique de la valeur de toute chose et aucun des individus ou groupement d’individus d’une zone économique donnée n’est en mesure d’imposer aux autres une vision particulière de ce qui est de la valeur ou ce qui n’en est pas.

Je suis désolé, mais franchement quand on creuse un peu c’est totalement incohérent.


#22

Si donc on reprend les axiomes de la Théorie Quantitative de la Monnaie, qui définit la monnaie comme :

  • Unité de compte
  • Intermédiaire d’Échange
  • Réserve de Valeur

Le paradigme de la TRM qui elle la définit selon les quatre libertés de modification démocratique du code, accès aux ressources, production et échange, invalide la cohérence de ces axiomes. « Réserve de Valeur » est incohérent avec intermédiaire d’échange. La monnaie ne peut être compatible avec ces deux notions à la fois. Seule une petite période de temps permet de considérer une valeur stable à la monnaie, comme pour tout autre bien ou service économique. Son universalité en tant qu’intermédiaire d’échange dans l’espace et le temps ne peut être assurée vis-à-vis de cette valeur pseudo-stable que via une émission stable.

Et pourtant, les gens s’en servent pour échanger des valeurs… Il y a pas deux jours, j’ai déployé weblate pour l’asso Communecter en contrepartie de 2000 Ğ1. Alors qu’en est-t-il ?

Et il y a bien un droit juridique : comme tout valeur créée, il y a des droits de propriété. Si je me fais voler mes junes, ou si un utilisateur se fait voler ses bitcoins, il peut tout à fait aller se plaindre à la police qui pourra mener l’enquête.

Oui, et la monnaie n’en déroge pas. Je n’ai pas le même point de vue de la valeur d’une Ğ1 que quelqu’un qui ne jure que par les €.

Ce n’est donc pas de ça ce dont il s’agit, alors a votre avis, de quelle neutralité s’agit-il ?


#23

Je demande en quoi c’est incohérent dans la définition d’une monnaie, donc si la réponse est parce que la TRM le dit, on est plus dans le débat mais dans l’évangélisation.

Le droit de propriété n’est pas un droit rattaché à la monnaie mais à la possession de sa représentation. Et il n’y a aucun pouvoir libératoire lié au bitcoin. Pendans la guerre la monnaie marchandise était la cigarette, si on se fait voler des cigarettes on peut aller voir les flics, mais personne ne dira qu’il y a des droits juridiques rattachés. C’est juste un moyen d’échange.

je n’en sais rien sinon je n’aurais pas posé la question


#24

La définition de monnaie que tu as est celle d’Aristote qui a défini ces 3 fonctions.

Dans ce cas tu peux te dire que la monnaie libre n’est pas une monnaie d’Aristote mais un intermédiaire d’échange sans réserve de valeur, et à chaque fois que tu lis “monnaie” ou “monnaie libre” dans la TRM ou sur ce forum, tu peux penser à “intermédiaire d’échange sans forcément être une réserve de valeur”, afin de continuer la réflexion sans qu’on se perde sur les termes.

Donc oui, la monnaie libre n’est pas une monnaie selon Aristote :slight_smile: Et toute monnaie d’Aristote n’est pas une monnaie libre selon la TRM.


#25

Donc libre, c’est pas vraiment le bon terme, et

Ca facilite quand même pas la compréhension :grinning: de ce qu’est une monnaie libre


#26

Surtout que le terme “monnaie libre” est aussi utilisé chez les libertariens pour définir des monnaies sous le système monétaire de “banques libres”, dans lequel il n’y a pas de monnaie officielle mais autant de banques privés que voulu, les gens étant libre de choisir les banques et leurs monnaies qu’elles proposent.


#27

oui, d’ailleurs c’est une de nos pistes de réflexion pour la création de crédit


#28

La TRM invalide la cohérence de ces axiomes et explique pourquoi. Maintenant, si vous ne lisez pas, je ne peux rien pour vous. Ce n’est pas “parce que la TRM le dit”, mais parce que le raisonnement présent dans la TRM démontre l’incohérence de ces axiomes.

Le droit de propriété ne serait pas un droit juridique :roll_eyes:

Quand au deuxième point : Il faudrait démontrer qu’un objet ne peut être appelé “monnaie” si il n’a pas ce caractère libératoire. Jusqu’à preuve du contraire, des monnaies existent sans cette caractéristique. C’est donc que ce n’est pas une caractéristique de la monnaie.

J’essaye de vous inviter à trouver par vous même, puisque de toute évidence vous ne voulez pas de nos explications. Faites un effort quand même :slight_smile: Allez, une autre démonstration qui aboutit au mêmes conclusions que la TRM, axée sur l’argent neutre : https://librelois.fr/2017/02/04/argent-neutre/

Peut-être que ça vous parlera plus.

Et bien, les 4 libertés impliquent une symétrie d’émission (égalité) et une neutralité de la monnaie. Mais ce sont bien ces 4 libertés qui sont à l’origine de ces conséquences. D’ou le terme “Monnaie libre”.


#29

Ok, on va s’arrêter la pour aujourd’hui car il se passe exactement ce que je décrivais au début, lorsque je soulève des incohérences : on me renvois soit vers la TRM soit vers le modèle mathématique : C’est parole divine.

J’ai cité Pikely, Durkheim, Nath, Smith, Tirole et quelques autres durant mes argumentations, et on me répond Laborde, Laborde, Laborde.

Bon ok, je vous confirme que je n’adhère pas à la TRM comme théorie économique. Pour moi c’est juste un modèle mathématique, et rien de plus, vraiment rien de plus.

Ce qui n’enlève rien à l’intérêt de la june en tant qu’expérimentation monétaire mais son fondement théorique c’est juste une abstraction mathématique. Autant dire que pour moi, il n’y en a pas.


#30

Le droit juridique est le droit commun de propriété concernant toute chose, la monnaie comme les pommes. Quand au pouvoir libératoire, de quoi aurait on à se libérer ? La monnaie n’est pas produite par endettement dont il faudrait se libérer, elle est créée par le membre. Doit il se libérer de sa propre création ?

Citer c’est bien, comprendre c’est mieux.
Si tu défini comme vrai tout ce qui relève de la citation, la citation de Laborde n’est pas moins valable, et l’argument du nombre n’est pas l’apanage de la raison.
Répéter par 1000 personnes que les fées existent, n’infirme pas l’unique proposition que rien n’est prouvé en ce sens pour l’instant.


#31

C’est parce que la monnaie libre apporte un nouveau paradigme à la monnaie, celui de ne pas être une monnaie d’Aristote.

Et personne n’a encore assez étudié la TRM pour avoir des théories économiques qui prendrait en compte ce nouveau paradigme.


#32

non, ce n’est pas acceptable comme réponse, surtout pour une théorie qui à plus de 10 ans


#33

pourquoi ?


#34

Peu de gens l’étudient vraiment avant de la juger, c’est bien le problème…

Et comme déjà dit : c’est une théorie monétaire, pas économique :slight_smile:


#35

Sachant qu’il existe quelques chercheurs qui ont étudié sérieusement la TRM. Mais il faut faire l’effort de chercher. De tête je peux citer :

Mais il y a probablement encore d’autres références à citer.


#36

Le fondateur des sciences économiques, le fondateur de la sociologie, deux nobels d’économie … et laborde. Chercher l’intrus


#37

Très bel argument d’autorité, mais ça ne remet absolument pas en question la cohérence du raisonnement présent dans la TRM et sa vérification empirique réalisée à travers la Ğ1.

Bon ceci dit, vous virez au troll là, donc je vous invite à faire une pause ou changer de posture.


#38

Voilà qui est précis ! Le terme “consensuel” étant par ailleurs forcément relatif, sans définir l’espace où il s’exerce, il n’a pas de sens.


#39

Et si justement, c’est ce que je fais depuis le début, je remet en question la cohérence du raisonnement de la TRM, c’est le principe même d’une démarche scientifique. Questionner et argumenter, et on me dit : la charte ne te le permet pas, et maintenant je suis un troll si je continu.


#40

Sauf que vous ne parlez jamais de la TRM mais des monnaies contemporaines telles qu’elles existent aujourd’hui. Vous êtes complètement à coté, qu’est-ce que vous voulez que j’y fasse ?