Un Fork de la June

Je pense que si j’adopte le même point de vue / référentiel / définition, il y a très peu de chance que je trouve de raisonnement absurde…

Mais merci du conseil, j’essaierais!

Et désolée si je t’ai énervé en te citant à chaque exemple

Qui aboutisse à une chose absurde. Tu n’as même pas à démonter son raisonnement, il suffit de trouver un élément résultant, c’est assez facile. Absurde ou contraire à ses affirmations.

Assez facile … sauf si en fait son raisonnement est juste et basé sur des principes acceptés par tous. Là, c’est probablement foutu pour en trouver.

Aucun soucis pour les citations, je ne l’ai pas pris personnellement.

Je reviens, c’est pas mon but d’être relou. Mais à y réfléchir je crois que je viens de faire exactement ce que tu me conseille.

J’ai fais une synthèse du point de vue de galuel (écris en gras plus haut) et en l’adoptant sur moult exemple j’ai montré que la conséquence du raisonnement peut s’appliquer a tout et n’importe quoi, ce qui est absurde

C’est possible, je n’ai pas relu chacun de vos échanges.

S’il n’a pas changé suite à cela, alors vous êtes certainement sur un quiproquo. Et vu le nombre de posts sur ce sujet, il y a des chances.

2 J'aimes

Ces “échanges” me rappellent cette histoire : « Deux philosophes se promènent dans le couloir étroit séparant les rayons d’une bibliothèque. Au bout de la rangée, le premier philosophe commente les livres qu’il a vus. ‘Quoi ?’ dit l’autre philosophe, ‘Ça ne correspond pas à ce que moi j’ai vu.’ Ils en viennent rapidement à se disputer. Pourquoi ? Oh ! vous ai-je dit que l’un des deux philosophes mesurait 30 cm de moins que l’autre ? » C’est avec “J’ai raison et tu as tort” que toutes les guerres ont commencée disait un troisième philosophe.

5 J'aimes

Donc, à la base il n’y a pas d’êtres humains sauf ceux connus de Duniter/Ğ1.

Par construction oui, dans le sens de “connu”.

1 J'aime

On pourrais plutôt utiliser l’identifiant publicitaire facebook…!!

Un ptit blague, jpeux pas m’en empêcher.:grin::crazy_face::hugs:

C’est hors sujet, désolé, mais pour ceux que cela intéresse, ya une apli android (Exodus Privacy) qui détecte les pisteurs sur les apli de votre smartphone, pour ceux qui en ont un. L’ identifiant facebook est en lien avec un de ces pisteurs. Conférence de 50 nm (parle de l’ID facebook à 20’50): MeTal_Pou : Exodus Privacy, analyseur d’applications smartphone (Ils prennent les dons en june :wink: )

1 J'aime

Mais il y a aussi le fait qu’il s’agit d’un système de virement, pas de paiement instantané.

Je pense pas que cela soit un gros frein cela. Car même en UNL, les paiements (en dehors du paiement en espèces (qui peuvent exister en Ğ1 (LOVE billets par exemple))), ne sont pas non plus instantanés, même lorsqu’on paye par carte, cela apparait sur le compte que quelques minutes/heures/jours après en général, pas instantanément.

Ce qui est plus gênant c’est que parfois les transactions peuvent tomber en échec (cela m’est arrivé quelques fois perso), et dans ce cas on ne peut pas voir avec « sa banque », puisqu’il n’y a pas de banque :wink: Quand cela arrive en UNL (ça peut aussi arriver, notamment avec les chèques, mais aussi parfois avec les TPE de CB), le commerçant contacte la banque de son commerce et la banque gère le litige.

Bref, que les paiements ne soient pas instantanés, pour moi cela ne représente pas un soucis. Par contre qu’il n’y ait pas de mécanisme permettant de garantir que toute transaction sera bien traitée correctement, même si elle tombe à un moment ou un autre en échec, là c’est plus gênant.

Mais ils sont utilisés comme tels. Et en cas de problème, il y a toujours un recours auprès de la banque, et comme tu l’as très bien montré, ce n’est tout simplement pas possible avec une blockchain, c’est inscrit dans ses gènes. D’où l’utilité d’imaginer de véritables systèmes de paiement instantané par-dessus. L’inconvénient étant qu’ils nécessitent souvent une forme de centralisation pour gérer l’instantanéité, justement. Sinon, il y a les lightning network, qui ont eux aussi des inconvénients en mobilisant des fonds.

Salut, Désolé de déterrer ce fil, et de ne pas avoir tout lu.

Je trouve que c’est très bien ce processus de certification, et n’ai pas peur de manquer de certification (ok, je suis en Alsace, donc privilégié). Je me dis que plus les gens utiliseront cette monnaie, plus il sera facile d’etre certifié, y compris dans les coins paumés (mais à condition de vendre ou d’acheter, d’échanger avec les gens, de téléphoner, d’avoir des réseaux amicaux ou familiaux, etc…).

Peut-etre je me trompe.

Concernant l’état, et des gouvernements, et les papiers d’identités.

Je suis proche des anarchistes (meme si je n’aime pas les étiquettes et divisions et apprécie écouter les avis de tout le monde; j’ai beaucoup apprécié ce qu’a dit Noam Anouar sur le vivre ensemble au-delà des croyances et des opinions).

Du coup je n’ai aucune confiance en ces gouvernements européens et français qui sont de plus en plus malveillants et membres de l’oligarchie.

Voir problématique de l’intelligence artificielle et de l’allégeance des gouvernements aux Gafam, à Blackrock et à la finance, et la malveillance qu’il y a eue dans cette période coronavirienne…

J’ai meme peur que cette monnaie libre risque de grandes menaces si elle se massifie (mais selon moi il est nécessaire de la massifier pour permettre le progrès social et écologique!).

Je me suis plutot demandé comment on peut continuer à faire vivre la June en cas de coupure totale d’internet (une arme utilisée par les gouvernements en cas de rebellions…).

Ou comment continuer à la faire vivre la June en cas d’interdiction gouvernementale (je suis optimiste vu que le bitcoin existe bel et bien, mais bon je pense qu’il faut prévoir ce cas de figure, étant donné l’ampleur des batons dans les roues que s’est pris la Nef qui pourtant ne révolutionne pas totalement le secteur bancaire…)

J’ai alors pensé à des réseaux inspirés du Li-Fi et du photophone, voire de l’Héliographe! (je déconne pas)

Et pour authentifier les individus il y a des astuces comme la créativité qui fait encore défaut aux machines (et les rencontres physiques, bien sur).

5 J'aimes

Yo, je me pose des questions similaires depuis un moment, et pour garantir la survie de notre blockchain en cas d’effondrement d’internet, par exemple, il n’y a qu’un seul moyen : avoir nos propres tuyaux.

Ça peut se faire par wifi, Lifi, ondes radios classiques, en réseau mesh, les solutions techniques existent, le problème c’est le maillage, le matériel et les distances.

@Olivier_Fontes travaille là-dessus et a je crois déjà créé un petit réseau autonome et résilient sur Cazères, dans le sud. Il faudrait s’organiser pour le relier commune par commune avec des machines type raspi basse conso avec alimentation externe autonome (genre solaire) et agrandir la zone petit à pettit jusqu’à tout couvrir… C’est un vrai projet qui mériterait une équipe entière à plein temps dessus, d’autant que ça pourrait concerner d’autres services que notre blockchain. Il faut des moyens humains et financiers, ça revient à créer un réseau privé à nous.

Autre solution complémentaire pour la sécurité et confidentialité: l’astroport que @qoop est en train de développer qui nous permet de sortir des radars : https://astroport.com

C’est pas encore totalement fini mais le principe de base fonctionne déjà…

Sinon, on peut foutre des noeuds cachés dans Tor (je crois qu’il y en a déjà).

2 J'aimes

Oui, Elois a pondu un tuto.

1 J'aime

Hello, je relance le fil car Jbar semble reprendre cette idée avec son udid2 :

La vidéo est préréglée au passage en question :

1 J'aime

Et si vous souhaitez en savoir plus :

2 J'aimes

Cette vidéo date du 5 Avril, ne fait que reprendre un vieil état du projet Duniter quand il s’appelait encore OpenUDC, il y a 8 ans. La notion d’udid2 a été abandonnée et jamais reprise.

Cette vidéo date en fait de 2012 dans son contenu.

1 J'aime

J’aimerais répondre à la question originale de ce thread : est-il souhaitable de créer une monnaie certifiée par les autorités civiles.

Autant je partage la méfiance envers ces autorités qui font n’importe quoi en ce moment, autant j’ai du mal à placer ma confiance dans la toile de confiance. Il me semble que le système traditionnel d’état civil soit mieux a même d’évider les doubles identités et garantir l’unicité des personnes.

Et a l’échelle d’un village, c’est certainement plus simple qu’une toile de confiance. Par contre, à grande échelle, je ne vois pas ce qui empêche quelqu’un de jouer l’agent double et se faire certifier dans deux communautés Ğ1 séparées.

1 J'aime

Comme nous l’ont montré l’affaire Benalla (multiples papiers) et l’existence de sans-papiers (refus de délivrer des papiers) ?

Mais oui, à l’échelle d’un village une asso pourrait gérer la ML locale.

A l’échelle d’un village un toile de confiance fonctionne très bien. Dans un village on se connaît tous ou presque, donc les certification sont aisées à l’échelle d’un village, quand on est déjà assez nombreux pour certifier les autres.

La difficulté à entrer dans la toile de confiance vient du fait que nous sommes peu nombreux. Mais dans un avenir souhaitable, un enfant sera certifié à la naissance par papa maman papis et mamies (6 certifs à la naissance faciles) il faudra sans doute ajouter quelques amis de la famille voisins ou autres pour la règle de distance.

Donc la priorité est faire connaître la G1 et surtout l’idée que la monnaie libre c’est possible, après les certifications seront faciles…