Un Fork de la June


#81

Je pense que si j’adopte le même point de vue / référentiel / définition, il y a très peu de chance que je trouve de raisonnement absurde…

Mais merci du conseil, j’essaierais!

Et désolée si je t’ai énervé en te citant à chaque exemple


#82

Qui aboutisse à une chose absurde. Tu n’as même pas à démonter son raisonnement, il suffit de trouver un élément résultant, c’est assez facile. Absurde ou contraire à ses affirmations.

Assez facile … sauf si en fait son raisonnement est juste et basé sur des principes acceptés par tous. Là, c’est probablement foutu pour en trouver.

Aucun soucis pour les citations, je ne l’ai pas pris personnellement.


#83

Je reviens, c’est pas mon but d’être relou. Mais à y réfléchir je crois que je viens de faire exactement ce que tu me conseille.

J’ai fais une synthèse du point de vue de galuel (écris en gras plus haut) et en l’adoptant sur moult exemple j’ai montré que la conséquence du raisonnement peut s’appliquer a tout et n’importe quoi, ce qui est absurde


#84

C’est possible, je n’ai pas relu chacun de vos échanges.

S’il n’a pas changé suite à cela, alors vous êtes certainement sur un quiproquo. Et vu le nombre de posts sur ce sujet, il y a des chances.


#85

Ces “échanges” me rappellent cette histoire : « Deux philosophes se promènent dans le couloir étroit séparant les rayons d’une bibliothèque. Au bout de la rangée, le premier philosophe commente les livres qu’il a vus. ‘Quoi ?’ dit l’autre philosophe, ‘Ça ne correspond pas à ce que moi j’ai vu.’ Ils en viennent rapidement à se disputer. Pourquoi ? Oh ! vous ai-je dit que l’un des deux philosophes mesurait 30 cm de moins que l’autre ? » C’est avec “J’ai raison et tu as tort” que toutes les guerres ont commencée disait un troisième philosophe.


#86

Donc, à la base il n’y a pas d’êtres humains sauf ceux connus de Duniter/Ğ1.


#87

Par construction oui, dans le sens de “connu”.