Stratégie de communication de l’expérimentation Ğ1


#1

Je viens de comprendre que le projet Duniter est le développement du logiciel Duniter pour DES monnaies libres et c’est principalement ça, le sujet des “RML”. (Rencontre Monnaie Libre)

Également, je viens de comprendre qu’il faut créer d’autres événements, comme le Festi’Ğ1 à Mayenne ou le Festi’Ğ1 à Toulouse, pour aborder une Stratégie de communication pour l’expérimentation Ğ1.

Je fais parti d’un groupe local informel touraine.monnaie-libre.fr et je vous partage ce point de vu :

La Ğ1 est une monnaie libre naissante, elle demande de l’investissement pour le tissage de la toile de confiance. Cette expérimentation est soutenue par un groupe informel de développeurs qui maintiennent la chaîne de bloc opérationnelle et des utilisateurs qui communiquent et accompagnent des personnes désireuses de faire parti de l’expérimentation.

Sachant que la Ğ1 est un outil neutre et expérimental ouvert à TOUS, avec des utilisateurs qui ont des convictions politiques différentes :

Pouvons nous laisser tous les médias qu’ils soient de gauche, de droite, d’extrême droite, d’extrême gauche, écolo, centre, PS, anarchiste… faire un documentaire sur la Ğ1 ??? Faut il sélectionner des média vraiment neutre ? (est ce que ça existe ?) Est ce que notre communication doit se faire seulement avec nos outils internes (forum, site) ?

Perso, je pense qu’il faut bannir de la communication, anti-capitaliste et tous les anti-… ! Je pense qu’il faut insister sur l’égalité de la création monétaire au profit de tous quelque soit son statut social, sa richesse ou ses convictions politiques. Je suis prêt à accueillir des gens de tout bord dans la Ğ1, mais pour les médias, je me dis que c’est tout ou rien. Et qu’il faut mettre le paquet sur le caractère neutre et sans parti politique dans notre communication vers l’extérieur.

Au plaisir de vous lire !:grinning:


#2

Je pense personnellement que la monnaie n’est qu’un outil, et un outil ne fait pas de politique.

Si nous excluons des tendances politiques alors nous faisons de la politique, alors nous ne sommes plus dans une expérience monétaire mais dans un choix arbitraire entre les biens et les pas biens politisés.

Ètienne Chouard a été pris à parti par les antifa pour avoir parlé d’assemblée constituante sur une chaine d’extrême droite, Cela ne fait pas de lui un fa, d’ailleurs il se réclame lui même de l’anarchisme… C’est qu’une constitution comme une monnaie ne sont que des outils offrant un cadre propice à faire société quelque soient ses opinions, morales, politiques ou religieuses. Nous ne devons pas craindre ce genre de problèmes, craindre la stupidité c’est lui donner du pouvoir.

Refuser une catégorie de médias, c’est déjà ce poser la question de qui décidera quels médias sont autorisés. un début de centralisation individuel ou collectif, mais un centre. Le point de vue relatif de chacun doit s’exercer en tant que liberté de tous. La liberté seulement pour certains, signifie sa négation pour les autres.

Le seul cas ou on pourrait éventuellement donner une opinion négative, serait le cas ou ce média serait hostile à l’espace que nous voulons habiter. Mais la nous serions dans la légitime défense contre la nuisance.


#3

J’allais dire la même chose, si un média veut parler de la Ğ1 on ne peut de toute façon pas l’en empêcher. Le seul contrôle que l’on puisse avoir c’est de porter plainte pour diffamation s’il y a lieu. Pour le reste si le FN ou le NPA veulent soutenir la Ğ1 et en parler massivement nous ne pouvons de toute façon rien y faire donc inutile d’en discuter…

De plus, ce qui me plait beaucoup dans ce projets Duniter/Ğ1 c’est qu’il rassemble des gens de tout bord, et nous avons tous des opinions très différentes autant sur la politique que sur bien d’autres sujets comme la science, la médecine, l’alimentation et j’en passe (regarde donc toutes les annonces sur gchange :wink: ).

Notre seul point commun c’est d’avoir choisi une monnaie libre tel que définie dans la TRM, et la seule chose sur laquelle nous avons besoin d’accorder nos violons c’est le protocole commun qui s’applique a l’ensemble du réseau (le protocole Duniter), et encore en cas de désaccord la dessus une partie de la communauté peut très bien forker et il est certain que cela arrivera dans les décennies a venir :slight_smile:
Pour tout le reste nous n’avons nul besoin de nous mettre d’accord, y compris sur les médias. Chaque personne/groupe est libre de solliciter les médias qu’elles veut et de répondre aux sollicitions qu’il/elle veut, tant que la Ğ1 y est présentée sans diffamation ni mensonge éhonté tu ne pourra rien y faire que ça te plaise ou non…


#4

Complètement d’accord avec tout cela. Je suis persuadé de la puissance de la positivité : Tournons le dos à tout ce qui existe et surtout, ne nous en occupons pas ( ne tournez pas la tête) . Communiquer uniquement positivement sur le sujet Ğ1 en précisant tres clairement que pour toute critique du système exsistant ou autre projet concurrent, allez voir ailleurs :slight_smile: Pour cela, je serais prêt à investir beaucoup d’énergie.


#5

Je pense qu’en très peu de mots tu viens de définir un protocole de communication de la Ğ1. Sans jamais oublier que les équations de la Ğ1 sont porteuses d’un projet politique dans le sens noble du terme (souveraineté de la production monétaire par le Peuple) et de valeurs humanistes : liberté et équité en particulier.


#6

Tout à fait d’accord avec toi : l’une des choses qui m’a marqué au cours de mes différentes rencontres autour de la monnaie libre est que nos différentes convictions politiques n’entrent absolument pas en compte ici, pour une raison simple : nous sommes dans une dynamique de construction d’un bien commun, et le bien commun n’est ni de gauche ni de droite, juste universel. Chez les comédiens, on a un proverbe : “qu’on parle de toi en bien ou en mal, peu importe, ce qui compte, c’est qu’on parle de toi.” Si j’applique ça à notre monnaie libre, tous les médias qui voudront parler de nous sont donc les bienvenus, à priori. De toute façon, à mon avis ils n’auront pas le choix d’ici peu de temps car ce truc va être exponentiel, si ça prend.


#7

Précision complémentaire en rapport avec le droit à l’image sur internet Je ne suis pas juriste, mais j’ai trouvé intéressante cette info qu’il est peut-être bon de faire connaitre quand on édite des photos ou des vidéos sur internet ; voici le lien à consulter : https://www.vous-etes-au-top.com/blog/e-reputation/droit-image-internet.html. Je recopie ci-dessous un extrait du contenu "…Les limites des droits à l’image sur Internet Actualité : le droit à l’information Les faits d’actualité peuvent justifier de la diffusion de l’image d’une personne sans son consentement. La Cour de cassation affirme que la liberté de communication des informations valide l’autorisation de publication de l’image d’une personne à partir du moment où celle-ci est impliquée dans **un évènement d’actualité et à condition que sa dignité soit respectée.

Droit à l’image et lieux publics Il est heureusement possible de diffuser des photos représentant plusieurs visages, à condition de ne se focaliser sur aucun d’entre eux. Lorsqu’un photographe immortalise une foule et qu’il diffuse l’image, il n’est pas dans l’obligation de demander une autorisation écrite à chacune des personnes photographiées.


#8

Désolé de rouvrir ce sujet. Concernant la TRM je suis assez d’accord avec la position de @elois plus haut.

J’ai quand même des questions précises sur l’implémentation Duniter / Ğ1 . Principalement sur les intentions des développeurs qui sont pour moi la référence sur ces sujets.

Aujourd’hui, peut on parler DES monnaies libres? Je dirais non car Ğ1 (et pas Gtest) est pour l’instant le seul projet actif qui se rapproche réellement de la TRM.

Comment se positionner sur un projet qui s’en revendique si cela ne semble pas respecter l’intégralité de la TRM? On voit par exemple monnaie démocratique pointer son nez, et auquel je souhaite bonne chance sans y croire ni n’y adhère.

Duniter / Ğ1 est il une expérimentation ? Moi je le présente comme tel, mais je veux pas déformer le propos de ses créateurs et de ceux qui le maintiennent. Se pose aussi la question de pérennité de l’exercice sous cette forme.

Perspective? Quelle sont les évolutions techniques à espérer. Je ne dis pas attendre parce que je me vois mal imposer un délai. Mais une communication vulgarisée serait intéressante pour s’appuyer dessus en présentation.

L’absence de gouvernance est il une absence de démocratie dès lors qu’on est libre d’adhérer ou pas au projet et à ses règles? Oui je sais que la réponse est dans la question d’un point de vue macro, mais les détails d’application sont objets d’opinions.

Quelle est la part tolérable d’erreur d’interprétation et de communication ? Parler de revenu de base universel est il un attrape gogo?

J’ai d’autres questions, mais si les créateurs logiciels peuvent m’ aider à me positionner sur la communication sur ces premiers points, j’en serais reconnaissant. Le forum duniter ne m’a pas permis de tout poser.


#9

Pour l’instant il n’y en a qu’une a notre connaissance, donc en effet il semble faut pour l’instant de parles de Monnaie Libre au pluriel, mais restons attentif, cela pourrait devenir vrai n’importe quand.

Très bonne question, le cas de monnaie démocratique est le 1er cas a ma connaissance :confused: Il me semble qu’il faut se positionner fermement pour le respect de la TRM, afin de ne pas lui faire dire ce qu’elle ne dit pas. Les projets se revendiquant donc conforme a la TRM doivent faire l’objet de notre plus grande attention, afin de s’assurer que celle-ci n’est pas déformée.

Pour l’instant c’est clairement une expérimentation. Tant économique que technique. La Ğ1 peut s’arrête a tout moment pour des raisons techniques, c’est pourquoi les professionnels ne peuvent pas en dépendre majoritairement pour le moment. Lorsque la Ğ1 sera plus fiable sur le plan technique (il faudra a mon humble avis encore au moins 5 à 10 ans vu que les développements ne sont pas financés), elle n’en restera pas moins une expérimentation économique, mais les professionnels pourront déjà davantage s’y engager. Pour valider l’expérience Ğ1, il faudra au moins 80 ans, afin de vérifier si les prédictions de la TRM sont conformes aux observations.

Déjà une stabilisation et optimisation de l’existant. Ensuite les idées d’évolutions ne manquent pas mais il nous faudrait des dev a temps plein sur le projet, ce que nous ne pourrons avoir que le jours ou il sera possible d’avoir un salaire complet en Ğ1 (d’où le 5 à 10 ans au dessus).

C’est vrai que pour l’instant il n’y a pas de gouvernance du projet Duniter / Ğ1, il y a eu des discutions en ce sens par le passé, et peut être qu’on finira par y venir, en tout cas plus il y aura de dev plus le besoin d’un process décisionnel ce fera sentir. Cette question est lié aussi a la question de la structure juridique du projet, qui est aujourd’hui la société de cgeek, donc sans lui on ne peut pas avancer sur ces questions, et il n’a pas envie de consacrer du temps a ces questions, donc pour l’instant ça n’avance pas.

De mon point de vue ça dépend de qui parle et a quel cible ses propos s’adressent. Plus tu est proche de l’équipe Duniter/Ğ1, plus tes propos seront pris au sérieux, et plus tu doit alors faire attention a l’exactitude de ceux-ci.

Pour moi non, cet avis n’engage que moi, tant qu’on explique que ce “revenu” est en fait une création et qu’il est basé sur le temps de vie humain -> c’est faux mais toute vulgarisation est forcement fausse, d’où le “ça dépend du public cible”.


#10

salut nicolas,

le problême est que par expérience on se rend compte que beaucoup de gens croient que “leur” bitcoin, monnaie locale, monnaie démocratique etc en font parti et n’écoutent plus alors ni ne reflechissent à ce qu’est une monnaie libre.

il suffit de verifier si le principe de symetrie spatio-temporelle est garanti ou pas.

tout est expérimentation dans la vie, aucune activité humaine n’est éternelle. l’experience Ğ1 se développe pour durer au dela de l’espérance de vie.

stabilisation et optimisation de l’existant comme dit Elois.

il n’y a pas absence de gouvernance ni d’absence de démocratie mais tout l’inverse selon moi: il y a gouvernance décentralisée et donc veritable democratie enfin possible.

non tant que le principe de revenu de base pas CREATION monétaire est clairement discerné de celui par financement centralisé en monnaie dette.


#11

Je n’aime pas beaucoup le terme de “revenu” qui sous entend que quelqu’un nous alloue cette somme, alors que l’idée (géniale) de la ML est justement la création monétaire horizontale. Dans la mesure où nous générons nous mêmes ce DU chaque jour, il me semble impropre de parler de revenu ou de dividende ou d’allocation : c’est de la création monétaire pure et on n’a de merci à dire à personne (à part aux devs qui maintiennent le système).

Pour la pérennisation des devs, on en avait longuement parlé et tu connais mon point de vue sur la question : je trouve dommage de ne pas tous se cotiser en UNL pour payer à plein temps au moins trois ou 4 devs, histoire d’assurer une stabilité plus grande du système. Mais bon, mon argumentaire n’a pas convaincu, je ne relancerai donc pas :slight_smile:

Advienne que pourra et vogue la galère !