SONDAGE - LOVE MAchine G1sms pour les collectivités

Salut lecteur,

Je suppose que tu es sur ce Forum pour découvrir et peut-être parler de la June autour de toi? Dans le laboratoire du G1FabLab de Toulouse est apparu g1sms.fr

Ce système étend les possibilités d’interaction avec la Ḡ1. Installé sur un mini ordinateur (RaspberryPi), G1sms permet:

  • la gestion de portefeuille par SMS
  • la création de G1Billets (Flyer, portefeuilles Ḡ1, Billets prêtés pour 6 mois)
  • l’envoi de SMS aux porteurs de portefeuilles G1sms

A ce stade de développement @qoop @poka , pourrions proposer un outil simple à utiliser pour équiper un collectif qui y verrait de l’intérêt…

Maintenant voici le sondage,

  • Seriez-vous intéressé par un tel équipement?

  • Son coût matériel de fabrication oscille entre 100 à 120 UNL-€, faire une marge permettrait de financer la R&D engagée. Celà vous parait-il juste de payer en UNL-€?

  • Quel prix êtes vous prêt à offrir en DU Ḡ1?

J’ai commencé à créer une page pour permettre une pré-commande de votre « LOVE Ḡ1 Machine »

On en discute ici :wink:

3 J'aimes

Je pense qu’il faut préciser que l’utilisation de cette machine nécessite un abonnement chez un opérateur téléphone pour envoyer et recevoir les sms.

Je crois que cette même machine permet en plus de faire tourner un nœud duniter, voire même un nœud césium, et sans doute d’autres trucs en même temps.

Juste pour dire le nombre de possibilité qu’offre cette machine :crazy_face:

2 J'aimes

De toute façon, si ce n’est pas un produit open source, libre et gratuit, je ne l’utiliserai pas !! …

Chez Axiom-Team.fr et g1sms.fr on est au taquet sur ces sujets!

Sinon pour le sondage? Parce que si personne n’en veut, on reste sur le dev de la version G1sms multi-canal IPFS… Orienté usage « monnaie liquide » et « carte prépayée » pour Festival « cashless ». Qui va repousser le calendrier de sortie d’une première machine du labo G1FabLab.

En fait, vu le nombre que nous sommes, il devient un peu urgent de s’organiser ensemble pour optimiser l’énergie investie.

1 J'aime

Pour le sondage, j’ai l’impression que le besoin n’est pas encore très important.
Si je n’avais pas un tel retard sur mes factures UNL, je crois que je me serais laissé tenté pour en prendre une en test.
Et pour l’instant je suis trop pauvre en G1 pour donné un prix juste à un tel produit.

Ôtes moi d’un doute, G1SMS se pose bien en « tiers de confiance » à qui on doit confié une partie de ses G1 pour en disposer ensuite via les SMS ou les Billets. C’est bien cela?
Cela fait-il autant de « tiers de confiance » que de possesseur de machine?
Et si le"tiers possesseur de machine" vient à disparaitre accidentellement, çà marche comment?

J’ai la sensation que la technique l’emporte sur les modalités pratiques dans ce projet, en tout cas dans les explications fournies.

.

A propos des « Billets prêtés pour 6 mois », je n’en comprends pas bien l’usage, vers 5 mois et demi d’utilisation qui acceptera de recevoir en paiement un billet bientôt périmé?

C’est pas un choix, c’est une nécessite, car le nombre de G1 « dans » le billet n’augmente pas et aussi l’indication de ça valeur en DU ( ou en LOVE pour les billets de G1sms) est imprimée et donc ne peut changer. Hors, tout les 6mois la valeur du DU augmente donc le texte imprimé deviens faux…
( Je ne sais pas par ailleurs comment est gérée la péremption des billets de LOVE, @qoop ?)

Super questions!

Oui, il s’agit d’un « tiers de confiance ». En réalité des « Raspberry Pi » interconnectés en essaim privé ipfs, dont un ou plusieurs membres sont responsables. Ces machines possèdent leur propre Portefeuilles et certaines (G1sms) des identifiants de portefeuilles G1 contrôlés par des canaux de communication (sms, email, chat, web…). Elle effectuent des opérations à notre place. Elles se connectent à Cesium/Duniter et partagent leurs actions par IPFS/IPNS.

Elles peuvent être volées! Ainsi le noeud qui contient les références des G1billets et Comptes G1 devra être conservé en sécurité (électrique, informatique et physique), comme un coffre de banque :wink:

Comme des antennes locales ayant des G1 dans les coffres et faisant circuler des Zen par IPFS pour le quotidien. Une copie du système actuel, mais avec des banques qui ne peuvent pas créer de monnaie sans une bande d’amis qui décident de le faire :wink:

Effectivement, le réseau pourra être constitué d’une multitude d’essaims privés interconnectés les des passerelles ipfs établissant le dialogue entre essaims au travers du réseau IPFS public.

Il existe une sauvegarde chiffrée de l’état de la machine dans IPFS… Il faudra mettre en place une procédure de restauration.

C’est vrai que ce concept de Billet à date de péremption est nouveau. Je le rapprocherai d’un prêt à taux 0. Charge à celui/ceux qui les auront fait exister de les remplacer par leur propre production monétaire locale par les individus devenus membres entre temps… Sinon, l’émetteur renouvelle le prêt en recréant des billets avant l’échéance des précédents. Il y a des expériences à mener.