Soirée débat - Présentation Monnaie Libre à Roanne


#1

j’ai fait un flyer pour annoncer la soirée débat du 6 Avril au Bar Associatif Entrepote à Roanne

SOIREE DEBAT MONNAIE LIBRE 6 AVRIL 2018.pdf (316,8 Ko)


#2

Très heureux de t’avoir rencontré ce week-end à Lyon pour l’anniversaire de la G1, quelle belle rencontre! :grinning: Pour le 6 avril je serais là.

Très bon ton flyer :+1: . Je proposerait cependant de modifier la phrase “permettre le versement d’un Dividende Universel à chaque membre” par: " permettre la co-création d’un Dividende Universel pour chaque membre". Après, si tu as déjà lancé l’impression , c’est pas dramatique :wink:

A très bientôt.


#3

je vais modifier le flyer, on n’a pas imprimer d’affiches on communique par facebook et par mail il va falloir que je convertisse les adhérents d’Entrepote d’utiliser Diaspora au lieu de Facebook, mais bon chaque chose en son temps bref, moi aussi heureux de t’avoir rencontré, mais aussi tous les gens qui étaient présent(e)s samedi l’énergie de la journée m’a changé du côté poussif que je constate pour convaincre les gens d’utiliser la monnaie locale qu’on essaye de développer sur Roanne, mais bon, je pense que je vais migrer vers la monnaie libre, et utilisant la monnaie locale comme outil d’éducation populaire


#4

flyer modifié SOIREE DEBAT MONNAIE LIBRE 6 AVRIL 2018.pdf (397,7 Ko)


#5

Perso, c’est un bon flyer pour une première rencontre autour de la Monnaie Libre.

Ça bricole pas :smile:


#6

disons, que je ne suis jamais timoré sur les choses si je décide de m’investir dans quelque chose, je le fais à fond et comme mon début de lecture de la TRM m’a assez enthousiasmé, je me dis que çà vaut le coup de se bouger


#7

Concernant ce qui est écrit sur l’affiche. -la monnaie libre n’a pas de vocation, ceux sont les individus qui peuvent en avoir ou pas. -« remettre la création de Monnaie au service des Humains» La création monétaire ne peut être qu’au service des humains puisque les animaux ne peuvent pas en créer. -«permettre la co-création d’un Dividende Universel pour chaque membre» co-creation de DU Par chaque membre . -«Remettre l’économie au service d’une création monétaire éthique» Ce n’est pas remettre mais mettre l’homme au centre de l’économie, mettre l’économie au service de l’homme et non pas l’inverse que permet la création de la monnaie libre pour ses membres.


#8

Certainement mais il ne s’agit que d’un flyer pour informer les gens de la tenue d’une soirée (pas plus pas moins) n’ayant pas trop de temps pour le refaire par contre, si tu as du temps, tu peux faire une version du document


#9

Bien sûr matiou, :+1: tes observations me semblent tout à fait justes. Je n’ai insisté que sur le point de la co-création afin de conserver la “fraicheur” de cette première annonce qui s’adresse à un groupe déjà constitué autour d’une monnaie locale et d’autres projets mais certainement peu informé sur la monnaie libre… si ce n’est @mi_esperas. Ce Flyer et tes observations pourraient d’ailleurs, à eux seuls, être une bonne porte d’entrée pour des discutions amenant à une meilleure compréhension de ce qu’est La Monnaie Libre.

Sans “lieux communs” pas de rencontre. Merci pour ces précisions :wink:


#10

Le bar associatif Entrepote brasse d’autres personnes que des gens ouverts à la monnaie locale. Mais c’est un lieu alternatif qui est ouvert à tout ce qui peut faire réfléchir les gens. Et pour m’impliquer sur la monnaie locale du Roannais, je pense que les deux projets aller de pair, dans la mesure que pour beaucoup de gens, le fait déjà de connaître la monnaie locale est quelque chose de nouveau, et qu’on peut se servir de cet outil d’éducation populaire pour arriver à la TRM qui me semble assez révolutionnaire comme outil


#11

Bitcoin aussi est tout autant que la monnaie locale complémentaire intéressante comme porte d’entrée pour discerner monnaie non libre et monnaie libre (démontrée dans la TRM).


#12

Ce sera surement l’objet de longues et passionnantes explications/incompréhensions sur ce point primordial.

Mais avec des gens ouverts d’esprit ça devrait le faire.


#13

entièrement d’accord ce qui m’intéresse c’est d’arriver à développer la monnaie libre sur le roannais au vue de l’énergie que j’ai utilisée depuis 2 ans et demi pour tenter de convaincre les gens d’utiliser la monnaie locale j’ai le sentiment que la monnaie libre qui utilise le support numérique est un outil plus puissant pour avancer pour le moment, je suis en phase de découverte, et quand je serai capable d’animer des géconomicus çà me permettra d’avancer dans le concret


#14

L’expérience délibérative sur la monnaie libre montre que les freins a sa compréhension sont d’autant plus fort que l’auditeur est salarié d’une mlc ou bien qu’il a investit son épargne d’unl européenne en bitcoin.


#15

je ne sais pas car en ce qui concerne les MLC, rares sont les MLC qui ont des salariés, quand elles en ont, ce sont des statuts assez précaires, car dépendants de subventions et d’autre part, concernant la monnaie locale La Commune dont je m’occupe, d’une part, le nom est important. La Commune fait référence à la Commune de Paris de 1870 !!! Et d’autre part, comme nous refusons les subventions, nous n’avons pas de salarié. Et donc les freins pour aller vers la monnaie libre sont réduits Je pense que pour 99% des gens, c’est la non connaissance du fonctionnement maladif du système économique, financier, bancaire actuel, qui fait que les gens n’ont pas décidés de changer d’outils


#16

Il faut reconnaitre qu’il était difficile d’en imaginer et mettre en œuvre un autre comme la monnaie libre.

Sinon nos devs n’auraient pas passé 4 ans dessus.


#17

Je pense au contraire que le statut de salarié en tant que rabatteur de mlc est un statut privilégié . Aussi toute mlc pour pouvoir être entretenue nécessite des salariés sinon elle péricliterait rapidement vu que très très peu d’individus en utilisent en réalité.


#18

Je trouve en tout cas que @mi_esperas démontre que la difficulté à basculer vers la monnaie libre n’est pas une généralité, D’ailleurs la plupart des gens qui sont en mlc le sont par bonne volonté positive.

Il est évident qu’une personne informée avant de se lancer choisira très majoritairement la Ğ1. Si on s’accroche c’est souvent de peur de perdre ou croire trahir un groupe avec qui on a sympathisé en plus du fichu poids des convictions.

Les SEL c’est différent, ils sont déjà dans un système déconnecté de la MNL avec des transactions basées sur le temps de travail. Malheureusement ils sont limités à une taille quasi tribale.

D’une certaine façon c’est peut être le concept le moins éloigné de la monnaie libre, à ceci près qu’il échangent du temps de travail alors que nous échangeons du temps de vie.

En somme, la monnaie libre, c’est du gros SEL :smiley:


#19

je trouve que tu as des propos très tranchés et par certains côtés par très respectueux du parcours des gens il y’a des gens sincèrement qui se bougent pour les MLC, j’en fais partie, et si j’ai découvert la monnaie libre, c’est en cherchant des éléments pour faire un exposé sur le bitcoin et d’autres part, concrètement, je connais le statut des salariés d’une monnaie comme le Lien à St Etienne, où la Gonette à Lyon et ce ne sont pas des gens qui roulent sur l’or Si j’adhère aux concepts de la TRM, c’est que pour moi, c’est un projet révolutionnaire dans le sens où il pourrait permettre aux citoyens de se réapproprier la création monétaire et je n’ai pas envie de juger les gens qui sont investis en tant que salarié dans les MLC, car ils sont aussi des militants et méritent le respect Le fait d’oeuvrer pour la monnaie libre ne doit pas nous faire porter un jugement supérieur sur les autres


#20

Tout le monde est sincère , le problème n’est pas dans la sincérité mais dans l’acceptation de mettre de côté le poids des convictions afin de s’ouvrir au raisonnement. Nb: il ne s’agit pas de re appropriation de quoi que se soit puisque jamais une monnaie Libre n’a existé auparavant.