Salut, d'Alsace

Alors je sais pas trop faire court. Je vais pas non plus faire mon parcours de vie comme si c’était mon enterrement (j’ai du le faire il y a peu en condensé, c’était drole quand meme!!).

J’étais en train de regarder des vidéos de Noam Anouar et Alexandre Langlois, pour réfléchir sur la police, puis je relève mes mails. Là, quelqu’un me parle de facebook, zoom, skype ou je ne sais quel machin liberticide que je n’apprécie pas.

Du coup je cherche la liste des alternatives de framasoft ( https://degooglisons-internet.org/fr/alternatives/ ) et lui envoie.

Puis en regardant un peu je tombe sur duniter. C’est quoi ce truc? Payer avec une dune? J’étais au Maroc l’année dernière, du coup ça m’intrigue. Puis voilà j’arrive ici après avoir lu et essayé de comprendre les grandes lignes, en trouvant tout ça assez positivement gonflé et épatant!

J’ai pas encore tout lu et compris.

J’avais déjà entendu parler de l’argent dette pour avoir été chez ATTAC et écouté la vidéo de Paul Grignon, et j’ai ré-appris (ou appris, je sais plus) chez vous que quand quelqu’un rend l’argent emprunté, il est détruit!

J’ai eu entre les mains les billets allemands de la crise financière de 1923, j’ai l’un d’eux qui représente quelqu’un en train de chier (il est suggéré que comme ça vaudra plus rien le lendemain on peut s’en servir autrement), et puis j’ai un peu écouté des analyses.

Tout ça m’a conduit à avoir un compte courant via la Nef (puis récemment j’ai découvert que ce compte courant est devenu géré seulement par le crédit coopératif… du coup je dois ouvrir un livret Nef qui est indépendant mais limité dans ses possibilités…). En voyant à quel point on met des batons dans les roues à la Nef ça m’a mis en colère (et meme si c’est impressionnant dans le paysage bancaire français, c’est pas si rebelle que ça puisque basé sur l’euro et les règlements bancaires actuels…).

J’ai toujours pensé que je devrais me bouger pour etre exemplaire dans le plus de domaines de la vie possible. C’est pas évident, mais c’est motivant. Du coup évidemment, la banque en fait partie. Du coup j’agace des gens qui peuvent me traiter d’élitiste et d’ayatollah, et là maintenant je vais peut-etre faire rebelote (mais bon je fais des conneries, bien sur, et d’ailleurs suis déçu parfois de mon mode de vie).

La banque c’est comme le logiciel libre. J’ai pas réussi à faire changer de banque ou s’inscrire à la Nef une seule personne de mon entourage! (pourtant ça a l’air crucial pour le changement de société, non?)

Et pour le logiciel libre, ben pareil je rame sec meme si j’ai plus de réussite car plus d’arguments. J’ai peut-etre réussi à convaincre un ami de fermer son compte facebook, j’ai réussi à convaincre une amie d’utiliser manjaro, antix, ou blackarch linux, et un autre à utiliser antix qui a accéléré son ordi qui ramait, mon père d’utiliser replicant…

En découvrant récemment le Ǧ1 je me suis dit: « chouette, quelque chose de vraiment indépendant de l’euro, et avec des principes rebelles ».

Dans l’informatique, j’ai commencé en 2007 à m’intéresser à GNU/linux. Au début, c’était pour faire tourner des vieux ordis, et donc il fallait des choses qui ramaient pas. Puis quand j’ai écouté parler Richard Stallman, Jérémie Zimmerman ou d’autres je me suis dit: « oh merde ».

J’ai donc fermé mon compte gmail et fermé mon compte facebook (il y a longtemps maintenant), etc… et là j’arrive à boycotter les GAFAM presque entièrement (ce qui m’isole des mouvements sociaux qui deviennent injoignables pour moi, qui sont censés combattre la logique des GAFAM et de l’ubérisation en utilisant les GAFAM sans proposer d’alternatives pour les joindre… je n’y comprends rien…!!).

Mes patrons m’embetaient avec le smartphone, dans le genre j’ai loupé des rendez-vous ou repas d’entreprise parce que je n’avais pas eu le mail à la seconde. Et puis là comme j’ai du dans mon boulot livrer des particuliers il me fallait une carte « plus rapide » qu’une carte papier… et donc un smartphone.

Du coup je me suis renseigné sur le système pour smartphones replicant qui est 100% libre, me suis acheté un téléphone d’occasion compatible, viré android et installé replicant (avec un très bon tuto). Je peaufine et découvre encore un peu, ça fait à peu près un an que j’utilise replicant. Bon, Cesium n’est pas sur f-droid, et tourne pas très bien (j’ai testé!). Je considère le smartphone comme un ordinateur portable et non un téléphone. Pour mon boulot pour les appels que je reçois j’ai un vrai téléphone, avec une batterie qui tient une semaine, un clavier, étanche, antichocs, etc…

Tout ça pour dire que j’ai essayé d’etre assez strict au niveau informatique. Une amie qui a vu l’informatique débarquer dans les années 80 m’a dit qu’elle a tout de suite refusé parce que ça déshumanisait. Je comprends vraiment son point de vue surtout aujourd’hui à l’heure de la surveillance de masse et de la malveillance numérique… et du coup c’est drole aussi d’écrire ça ici sur le site d’une monnaie qui privilégie les vraies rencontres entres personnes qui se connaissent!

Je pense que les logiciels libres ont réglé le problème de l’éthique au niveau du partage, de la transparence du code, de la non-surveillance, etc… mais pas toujours au niveau de la conception du logiciel…

Par exemple je ne vois pas l’intéret de mastodon qui semble trop calqué sur twitter! C’est quoi ce truc? La forme de dialogue imposée par ce programme ne me plait pas.

Donc la conception du logiciel est très importante et reflète l’état d’esprit, les projets, modes de pensée, modèles de société des gens qui le font.

Je ne suis pas si vieux, mais me souviens de windows 3.1 ou d’autres; il fallait mettre les mains dans le cambouis. Aujourd’hui j’ai l’impression que tout le monde veut tout servir sur un plateau de peur que l’utilisateur se décourage très vite… (et malheureusement ça arrive). Du coup je suis content de voir qu’il existe encore des programmes avec d’autres états d’esprit, comme w3m qui est un très bon navigateur web mais qui décoiffe les non-initiés. w3m consomme très très peu de processeur, très très peu de mémoire vive, très peu de données, du coup moins d’énergie… du coup c’est très pratique à certains moments.

Je roule en vélo sérieusement depuis 2008, et aime beaucoup le vélo couché quand il s’agit d’aller vite et loin. Je travaille comme coursier à vélo dans le médical (pharmacie, laboratoires d’analyses médicales, cabinets médicaux, hopitaux, etc…) Du coup l’épisode du confinement était assez particulier pour moi.

J’ai toujours été très sensible à la biodiversité et à sa protection, et apprécie particulièrement la botanique, les plantes sauvages comestibles, l’entomologie, l’arachnologie. J’ai un peu étudié tout ça.

J’aime aussi la photo, faire fermenter des choses (pain, vins de fruits, etc…), le bricolage (en ce moment je m’occupe de couture du cuir), et en général apprendre de nouvelles choses.

Au niveau politique j’ai tendance à me méfier énormément de tous les jeux de pouvoir et d’exclusion ou recherches de divisions. Je pense qu’il serait très utile de créer des communautés avec des principes démocratiques horizontaux, la mise en commun de moyens et d’outils, etc… On a commencé à le faire avec des amis, mais c’est pas évident.

Je suis aussi révolté du logement, considère que le logement est beaucoup trop lourd, complexe, et cher… J’ai essayé de vivre en caravane dans une région assez hostile… c’était un relatif échec. Du coup, il faut que je voie comment trouver des moyens gonflés de recommencer à vivre de manière un peu spartiate avec tout le monde qui me plaint (sans comprendre que je le vivais très bien) : )

5 J'aimes

Joli parcours. Je n’ai pas le même, mais la structure de pensée et d’évènements qui m’a mené à Duniter est très similaire : comme toi j’y suis arrivé par le logiciel libre que j’utilise depuis 15 ans et pour lequel je milite depuis 10 et comme toi, je pense que la philosophie du Libre peut aider notre société malade. Comme toi également, j’ai envie d’aller planter des choux avec des copains et de produire ce que je consomme au maximum.

Perso j’ai adhéré immédiatement à la monnaie libre pour la création monétaire horizontale et la convergence des comptes vers la moyenne, qui sont un formidable outil anti-spéculatif, et la Toile de Confiance, grâce à laquelle j’ai rencontré plein de gens supers dans plein de coins de France :slight_smile:

Bienvenue chez les junistes, komrad libriste.

C’est pour ça qu’il faut partir dans ScuttleButt :smirk:

Nous sommes une petite masse de jünistes déjà là-bas :slight_smile:

Mon id :

@l5nYExWYIgDLV6BYHOJPoI97jIUyTdSm8CTLpQ0XeOg=.ed25519

Tu me trouveras dans le pub SSB PeerNet EU-West. Pour y rentrer, tu trouveras une invitation ici.

Merci!

J’ai déjà un peu testé scuttlebutt. Manyverse sur mon téléphone replicant je comprends pas comment ça marche sans me renseigner un peu plus… on dirait qu’il y a quasi rien dessus. Et pour l’ordi, pour l’instant j’ai des difficultés à installer les programmes nécessaires… bon je ne suis pas le plus mauvais en informatique loin de là, mais je peux déjà dire que je pense que ce réseau social ne se développera pas… vu l’état grave de la paresse de la population quand il s’agit d’informatique…

1 J'aime

J’ai réussi à installer et utiliser scuttlebutt sur mon ordi.

Ok, c’est bien. Je dois tester en détail comment ça marche.

Attention au stockage. Plus tu as d’amis, plus tu as de données à stocker.

Sur le papier c’est top : pas de datacenter, pas de modo, non-invasif. Mais à l’usage (ça fait trois mois), je trouve que ça a plein de défaut, et pas que techniques. C’est de l’entre-soi, il y a certes des posts intéressants à titre individuels, mais je n’ai pour l’instant pas vu de conversation ou de débat digne de ce nom. Et ce pour une raison simple : quand ça commence à friter ou même à exprimer un avis qui plaît pas, les gens bloquent ou ignorent. Du coup c’est hyper consensuel et perso ça m’ennuie.

Est-ce une question de communautés trop petites ? Je ne sais pas, mais je constate que l’auto-modération mène finalement plus souvent à la censure qu’un bon vieux modo. En se groupant par affinités, on se retrouve forcément avec des gens qui pensent pareil, et c’est nul en fait, rien à dire. La liberté de ne pas écouter ou voir les ‹ autres › est-elle si intéressante au final ? Le conflit doit-il être évité au prix de l’uniformité et du consensus ? Bof.

À suivre pour voir comment ça va évoluer, mais en l’état, je pense comme toi que ça ne décollera pas. Trop geek, trop bisounours, trop technique et des interfaces clients toutes plus pourries les unes que les autres. Même le mieux, Patchwork, est pas complet et beugue souvent.

Je l’abandonne pas encore, mais j’y vais de moins en moins. C’est peut-être ça, un bon réseau social finalement : un où tu vas pas :slight_smile: