RML#11 : Mon ǦPériple à Douarnenez. Bretagne


#1

RML#11 - Rencontres de la Monnaie Libre 11ème édition : Périple en Bretagne, direction Douarnenez.

Toulouse Mercredi 23/05 - 22h : Notre bus pour Quimper est annulé au dernier moment, on se retrouve comme des pauvrettes devant la voiture de Bernard avec Guenoel. Bon pas d’hésitation on s’en va, en mode “engagés” car on paiera pas l’autoroute, ils ont déjà été payés hors de question de se faire racketter par cette mafia, tant pis ce sera 12h au lieu de 8h direction Douarnenez.

Pour moi, l’intérêt de ce voyage c’était de découvrir un autre coin de la France. Pour rencontrer les Geeks en qui j’ai une certaine fascination. Pour les voir pour de vrais, pour échanger sur notre monnaie, prendre des nouvelles, en apprendre davantage sur eux et sur leur travail, les remercier. C’était également l’envie de rencontrer nos amis bretons pour la fraternité de notre projet, après le festiǦ1 de Toulouse je voulais découvrir une autre façon d’organiser un évènement Ǧ1 dans un autre contexte. Quel accueil ! Les bretons nous ont choyés, accueillis les bras ouverts, côté orga, endroit, convivialité, ils y ont mis le paquet !Bravo, ma note : 12,14 sur 13,14 (faut qu’ça tourne)

Côté culinaire pour ne pas vexer je n’ai pas insisté sur le fait que la galette bretonne n’est finalement qu’un nem qui n’a pas été roulé. Les sardines sont bien bretonnes pas de coup fourré, c’est un délice. Le pain, super bon. Les légumes, incroyablement légumés. La bière, pas suffisante car terriblement et fraichement bonne. En fait tout est bon chez les bretons cong !

Les RML c’était aussi pour rencontrer d’autres “Junards” venus de prêt ou de loin pour échanger nos expériences, et évidemment pour déconner et se marrer sans discontinuer :slight_smile: De plus, nous avons eu des moments pour participer aux conférences, aux ateliers pour mieux découvrir l’aspect technique de la Ǧ1. Je n’ai pas joué au Ǧeconomicus, je préfère regarder les gens se décomposer sous monnaie-dette, ça me détend. Enfin le bonheur de faire la fête avec toute le monde. D’ailleurs à ce propos, à 5h du mat, plus un seul Breton, avec Mathieu on vous a couché, on est pas venu pour tricoter nous.

Durant les RML : J’ai demandé à me faire certifier par des gens hors de ma région pour renforcer la toile de confiance et j’ai certifié un nouvel arrivant dans la June. D’ailleurs Galuel (le patron des vampires) m’a certifié, j’ai le sang de la 1ère génération de la Ǧ1, je suis fortifié, enfin plutôt la toile de confiance.

Durant sa conférence, Galuel m’a un peu chambré. Un petit clin d’oeil c’est sympa de sa part. Très cool. Le Samedi j’ai pu intervenir devant le public pour présenter la TRN (Théorie Relative du Nem), et enchainer sur un témoignage de mon expérience utilisateur. Je crois que Galuel est parti pour me chambrer à chaque fois qu’on va se croiser, je prépare déjà des parades à la Bruce Lee, au prochain RML je vais pas le louper, par contre rien de bien méchant, je crois que tout le monde va se marrer, lui y compris.

On m’a dit que j’étais un capitaliste de la June, ominprésent dans les échanges, infatigable. Je dirai plutôt que je suis un Pitaliste, vendre/acheter est un jeu, j’aime faire marrer la galerie, je vends et je claque mes junes sans complexe pour faire des dons, créer des flux et surtout pour faire des rencontres, en réalité il n’y a que ce dernier point qui m’anime le plus dans la monnaie libre. Je vend et j’achète en continu, je me nourris, je me déplace, je me loge, je me cultive, je fais des cadeaux, sans la peur de manquer, je ne peux pas être à découvert et demain le Dividende Universel m’attend à 13h pour me rassurer. Je cherche à être blindé de rencontres et d’échanges, oui je suis riche du coup même si je fais tout pour être fauché. Je ne cherche pas à changer le monde, ni à convaincre qui que ce soit, je choisi de changer mon monde à moi, celui qui me correspond le mieux, sans impact sur ma vie d’Euro et sur mon boulot. C’est Ǧénial. La June me libére l’esprit, me rend créatif et m’apporte la bonne humeur (Dolijune, un comprimé de DU par jour).

Je retiens les paroles d’Eloïs : “Il y a un mur entre les développeurs et les utilisateurs qu’il faut faire tomber”. Il tombera certainement naturellement si on le décide ensemble, nous avons besoin des uns et des autres et l’aventure ne fait que commencer. A ce jour nous sommes des pionniers, il y a tout à réinventer, grâce aux multitudes de rencontres qui s’organisent partout en France, en Belgique, en Suisse, avec bienveillance et vigilance, faisons en sorte de nous rencontrer, de nous cultiver et de faire en sorte que cette expérience économique et sociale, scientifique, nous soit bénéfique et enrichissante par nos singularités et par nos échanges. Que notre oeuvre d’art soit belle et réussit, le plus longtemps possible. Préparons l’avenir de nos loupiots ! En parlant d’eux, je les ai trouvé superbement pas chiants, je dirai même qu’ils sont adorables et ont une connaissance de la Ǧ1 qui m’impressionne. La relève est assurée. Allez les Jun-iors !

Bilan biznestique du Ǧmarché :

J’ai vendu :

  • Des badges collectors Ǧ1
  • Des badges QR code
  • Des parties de machine à pince
  • Ballons sculptés pour les enfants
  • Ordi Wash : Service de nettoyage de ton ordi de geek
  • Des paquets de feuilles à rouler
  • Mon sens de l’humour
  • Mes compétences en graphisme
  • Personne n’a voulu de mon rein à 300 000 Ǧ1

J’ai créé 2 boulots en intérim pour m’aider pendant 1h.

J’ai acheté :

  • Les savons et les bols en bois de Greg
  • Les savons d’Hélène
  • Les petites pochettes et les porte-clés cousus-main de Pascale
  • Le MAC 24 pouces de Tod
  • Un bouquin de la TRM à Céline, que j’ai fait dédicacé par Galuel
  • 1 kg de patate à Alice et Gilles
  • La blague à Tabac de Mathilde
  • Le tourne-disque de Mathilde vendu aux enchères
  • Loué une imprimante à Penn Rustin’
  • Un petit cours d’histoire sur l’origine de la monnaie-dette par Gérard
  • 2 blagues car j’ai crû crever de rire

J’ai fait un don :

  • Pour le miam RML
  • A Céline pour le gîte vu sur la mer
  • Aux charpentiers de grève pour le tour en bateau
  • A l’organisation des RML11

Dimanche 27/05 18h : Retour à Toulouse, 12h de route toujours en mode “engagés”, arrivée à bon port (lol), éclatés, des souvenirs pleins la tête, pleins d’idées et l’envie de nous retrouver dans 6 mois aux RML#12 de Bordeaux.

Merci beaucoup à vous tous ǦDouarnenistes, Ǧbretons, Ǧpeople des autres Ǧrégions pour ces 4 Ǧjours de Ǧrencontres. Vous êtes tous au Ǧtop !

Amicalement et librement, à la prochaine vente ! :slight_smile:

PS : Au fait j’ai trouvé un nom pour le prochain site de rencontres pour la Ǧ1 : pointǦ , ptdr


#2

Ultra big MERCI à toi, Pi ! Vivement la prochaine occaz de se revoir !


#3

'Tain, je suis vert de pas en avoir été ! C’est vrai que ça avait l’air super sympa…


#4

C’était vraiment très cool oui :wink: Une des RML les plus festives !


#5

:clap:

Chapeau l’artiste, un vrai plaisir de t’avoir rencontré, d’avoir ri à gorge déployée et de t’avoir lu.


#6

Beau résumé… Je partage sur Diaspora.

Je te nem boccou cher Pi…

Avec toi To lose est en mode ultra gagnant.

J’espère qu’à Bordeaux tu nous feras goûter tes krampouzh roulées.

Amitié du Cap Sizun…

Laurence


#7

Salut Papa certifieur (je fais gaffe des fois ça crée des polémiques…)

Merci pour ces bons mots qui réchauffent le coeur, heureux de toutes ces rencontres et échanges très diverses qui m’ont nourris et motivés !!!

Concernant “la tribu” capitalistique de ta démarche, c’est toi qui sait comment tu te positionnes. N’hésite pas en parler comme tu l’as fait ici, ça éclairci les âmes qui te regardent ! Je sais que moi j’ai un soucis avec le commerce et que je suis + dans l’échange et le don, ça m’est personnel. Je ne sais pas comment je vais évoluer dans ce système monétaire ? A suivre ;o)

En tout cas merci à toi, à toutes et à tous pour cette RML11 !!!


#8

Salut Aguy,

Merci pour ton message, je ne fais même plus la différence entre le commerce, l’échange et le don. Car la g1 me permet de faire les 3. Il m’arrive très souvent de faire du troc, de donner sans rien attendre en retour et inversement de recevoir des dons sans que j’ai vendu quoique ce soit. Finalement il n’y a que la rencontre qui compte pour moi. L’échange de valeurs est l’outil qui le permet :slight_smile: Je suis ravi que tu sois membre c’est chouette, welcome ! Je sais que tu ne proposes que des services. Un jour que tu te prépares une tarte aux légumes garde en 3 parts à vendre dans un apéro ML, ou que tu te déplaces fait un covoiturage en g1, si tu te fais tes produits ménagers garde en plus pour quelqu’un d’autre. Si tu fais de la confiture, réserves un pot… Sinon mieux, vends ton corps ! Ahahahahahaha


#9

@Pi_Nguyen Sacré π toujours prêt à moyenner un corps :stuck_out_tongue_winking_eye:

Cool tes conseils, je vais voir comment ma “bosse du commerce” va évoluer dans cette monnaie. L’équité et la redistribution des richesses est très importante pour moi… genre Robespierriste :scream: Je n’ai vraiment rien contre l’enrichissement et les échanges mais je reste très sensible à la problématique de concentration de richesse.

C’est pourquoi je vais faire un petit fork de geconomicus pour voir comment l’utilisation de la G1 interagit avec des fortes inégalités de départ et la favorisation 'naturelle" d’échanges entre “classe” :thinking:

Commerce bien & Poutou :yum:


#10

Vous devriez sans doute revoir le compte rendu de la simulation à laquelle vous avez participé parce que le jeu geco permet justement précisément de constater que la création monétaire selon qu’elle est asymétrique ou symétrique engendre inégalité de départ ou l’empêche. La notion même de classe est directement conséquence de l’utilisation de création monétaire asymétrique.


#11

A première vue, la TRM et donc la Ğ1, ne se positionne pas sur les valeurs des biens ni sur les inégalités économiques qui peuvent provenir de l’affairisme des utilisateurs et donc d’une certaine concentration de richesse.

La convergence des comptes visible dans le module galilée n’est valable que pour une monnaie conservée et pas fructifiée ou investie.

Je veux donc voir comment peuvent réagir instinctivement et naturellement des joueurs dans des conditions particulières de fortes inégalités de départ et la favorisation 'naturelle" d’échanges entre “classe” dans le contexte de la Ğ1


#12

Pourtant dans le geco, tu as des joueurs qui sont très actifs, qui veulent gagner la partie, et des joueurs qui la joue plus tranquille, qui essaient de limiter le stress, dont la victoire importe peu… :slight_smile: Et les résultats sont de toute évidences très différents d’une partie à l’autre :slight_smile:


#13

La convergence des comptes est une propriété de la monnaie libre et ceci quelque soit sa conservation, son investissement et sa fructification.


#14

Oui tout a fait d’accord :wink:

Je souhaite voir si dans la pratique, puisque dans sa définition elle ne prend pas compte les valeurs et les échanges de biens et ceci sûrement pour de bonnes raisons à commencer que ce n’est pas son propos, confirmé par stéphane (si j’ai bien compris ces dires)

Donc je souhaite voir dans sa pratique si elle possède des “vertus” non-concentratrice de valeurs. Ceci mis en pratique par les conditions particulières exprimés ci-dessus :upside_down_face:

En fait pour moi, c’est l’hyper-concentration de richesse qui est source de beaucoup de maux dans la société. Je ne suis pas dogmatique sur le modèle de société à adopter pour obtenir un certain équilibre des êtres d’un point de vue économique. C’est pour cela que cet aspect m’intéresse et que je suis curieux de mettre la Ğ1 au “banc d’essai” à travers geconomicus sur ce point :face_with_monocle:

J’arrête là, on s’écarte du sujet de départ un peu beaucoup… un prochain fil lorsque j’aurai produit le fork ;o)


#15

Je pense qu’il faut que tu étudies le champs de valeur et la forme qu’il prend en fonction de la monnaie utilisée. :slight_smile: J’avais fait un article à ce sujet, pas forcément des plus clair, mais des fois que ça t’éclaircirait les idées : http://blog.inso.ovh/framasoft-dans-le-champ-de-valeurs-du-privateur.html


#16

C’est marrant de constater comme le poids du conditionnement passé freine la compréhension jusqu’à même empêcher la constation pourtant précisément pratique. Parce que jouer au jeu geconomicus (certes en mettant de côté les conditionnements) permet de constater la convergence des comptes quelques soient les hypothétiques valeurs et leur hypothétiques concentrations.


#17

Pareil ! J’ai constaté comme toi qu’on ne compte quasiment pas avec les G1. Tout est plus simple, on est moins cupide, puisqu’on sait que l’argent se “refait” petit à petit. Du coup on donne à tous les crowfundings, ou même aux projets qui nous plaisent, sans rien attendre en retour que le succès de l’initiative. Et la rencontre prime presque sur l’échange, effectivement. Ça change tout.


#18

Salut inso j’ai pris connaissance de ton texte, j’ai besoin de 2 choses pour aller + loin:

  • Connaître les propriétés de construction du graphe afin de pouvoir l’analyser
  • digérer la TRM pour mieux la comprendre

Merci pour ce joli texte et à bientôt pour de nouveaux échanges :wink: