Récapitulatif certification a distance


#1

J’aimerais dynamisé la région Bruxelloise mais nous sommes peu de membres. La certification à distance est a priori a éviter.

Supposons qu’une personne organise une rencontre.

  • La clef publique des candidats est vérifiée.
  • La licence est lue et comprise.
  • Le candidat assure qu’il possède bien le document de révocation et qu’il est en sécurité.
  • Plusieurs moyens de contacts sons pris.
  • Des junes sont échangés
  • Une photo est prise incluant ou les certificateurs avec les candidats.

L’organisateur transmet aux membres absents les moyens de contacts et la photo pour certifier a distance les candidats. En s’assurant de vérifier plusieurs des moyens de contacts.

Est-ce selon vous suffisamment rigoureux pour certifier les candidats? Qu’en est il si on ajoute que ce n’est pas un membre mais deux qui sont présents lors de la rencontre? S’assurant a deux que les différents points sont vérifiés.


#2

Depuis que j’ai découvert le principe de cette toile de confiance, j’ai l’intuition que l’acte de certifier représente beaucoup plus que simplement attester d’une identité non décédée n’ayant pas triché jusque là.

J’ai souvent comparé la toile de confiance au rétablissement de ce vieux concept qu’était la notion d’honneur au sein d’une communauté. Cet honneur qu’on mettait en jeu chaque fois qu’on présentait une personne estimée digne de confiance à sa communauté.

Cette chose précieuse qui si elle était perdue, ne permettrait plus d’échanger correctement avec les autres. Si précieuse que la perdre, était pire que la mort que certains s’administraient alors eux même. Car pire que la mort de l’individu, est la mort sociale.

Cet article en parle assez bien je trouve. Et s’il le fallait montre bien que l’échange des biens et services est intimement lié aux échanges humains. Et que sans ces échanges que la monnaie facilite, il n’y aurait simplement pas d’humanité, et que vivre sans échanges, c’est vivre sans raisons de vivre.

La monnaie libre a t’elle remis l’honneur au gout du jour ? Je me pose encore la question.

Peut on confier son honneur sur photo ? c’est encore une autre question…

Puis je mieux connaitre une personne par sa voix que par sa photo ? probablement.

Puis je connaitre vraiment une personne ? Je ne crois pas.

Puis je faire vraiment confiance à une personne ? La réponse n’appartient qu’à celui qui se la pose.

En résumé mettras tu en jeu ton honneur au sein de la toile avec les critères que tu estimes suffisants pour toi même? Le moment venu ce sera à toi d’y répondre.


#3

Le problème c’est qu’une monnaie ne fonctionnera que si elle est utilisée au sein d’un groupe assez grand.

En ce moment, il me semble une bonne blague de demander de connaître une personne que l’on certifie.

Ou places-tu l’honneur dont tu parles dans l’article cité? En quoi est-ce plus honorable de certifier une personne en la rencontrant dans un bar que par téléphone.

Je pense que don et contre-don sont des choses qui peuvent présenté comme exotique ( c’est un peu le cas dans cet article) pourtant c’est quelque chose de vraiment naturel et quotidien dans la vie de tout les jour. Juste que c’est intéressant de se pencher sur leur observation.

Mais je ne vois pas de lien fort entre ta réponse et Bourdieu. Et j’ai tendance a penser que tu le sens que tu donnes à “honneur” est différent de celui donné dans l’article. (même si les deux sont liés)

Maintenant je suis pas expert de Boudieu et ne suis pas a l’abris moi même d’une mauvaise interprétation. C’est néanmoins un sujet traité sur mon lieu de travail et j’en reconnaît l’intérêt. Je cherche un autre article un peu plus sérieux sur le don et le contre-don. Et je partage…


#4

Sinon mon honneur m’impose de permettre a tous l’accès au statut de membre tout comme les personnes qui m’ont certifiés. D’ailleurs en cela tu peux voir le contre-don.

Plusieurs personnes m’ont certifiées sans me rencontrer physiquement. Ils ont risqué leur honneur pour m’aider a rentrer dans la toile je leur en suis reconnaissant. Et je trouve leur attitude très honorable. Tellement plus honorable que celui qui se soumet aveuglément à la licence. Je précise que d’une part ton post est bien plus construit qu’une simple soumission et que d’autre part je n’exprime que ici que mon point de vue. Je conçoit qu’une autre personne puisse trouver honorable de respecter rigoureusement la licence.

Bref même l’honneur et donc les valeurs morales sont relatives… Mais n’est-ce pas ce que tu voulais dire en concluant ton post?


#5

Ce que je voulais dire en concluant mon post, c’est que le langage écrit est très limité pour connaitre une personne. Par exemple ci dessus, je peux imaginer plein de choses qui pourraient me faire douter que tu sois en mesure d’être une des personnes à qui je fais confiance pour porter mon honneur.

Je peux imaginer que tu te parles à toi même, et que tu relèves de désordres schizophréniques. Bien entendu je ne le crois pas, c’est pour illustrer mon propos sur la difficulté à se faire bien connaitre par le langage. Je me doute bien que le mot “ce” a été transformé en “cédric” par auto-complétion. Du moins c’est ce que je préfère supposer. Mais d’autres peuvent aussi supposer que vous êtes plusieurs personnes physiques à utiliser ce compte forum et que par inadvertance il a été répondu à ton propre post par quelqu’un qui utilise des identifiants que tu aurais tendance à divulguer trop facilement. Ce qui laisserait penser que Ceclic prendrait trop à la légère la sécurité d’une monnaie qui concerne une communauté qui s’étend bien au delà de sa personne.

À un autre endroit on pourrait aussi se dire que tu es quelqu’un de fondamentalement bien et digne de confiance, ce que je suppose à priori et voudrais m’assurer avant de te certifier en te connaissant mieux. Car la création de 3 comptes en demande membre malgré les questions de Marcel, pourrait être un sujet de doute quand à la compréhension des conséquences et responsabilités à devenir créateur de monnaie.

Comme dit plus haut donc, la licence est un objet ni moral, ni éthique, il est un check-up des points auxquels tu peux te référer pour ne rien négliger de tes responsabilités. Ce que tu en appliqueras ne dépend que de toi. Tant que tu ne te trompes pas, tout ira bien, Si tu te trompes sur une personne comme je suis moi aussi capable de le faire (je ne respecte pas moi-même la totalité de la licence la plupart du temps) alors il faudra non pas me convaincre que ton honneur a été bafoué par un autre, mais en convaincre ceux qui t’ont certifié, ainsi que ceux que tu auras certifié qui par effet domino risquent de se trouver eux même dans une position gênante.

Il est simplement le lien qui permet la confiance dans l’échange.

Je ne vois pas en quoi le lieu ou le moyen de communiquer aurait à voir avec l’honneur.

Cet article ne traite pas de la monnaie libre, le don et contre don c’est bien sympathique en famille, ca ne marche pas avec des inconnus. Ce qui m’intéresse, c’est la notion d’honneur qui est un pendant à la confiance. Le don contre don y est périphérique pour moi.

Il n’y a que risque pour ton honneur si ton but est dans le nombre au détriment de la qualité. Risque pour toi, pour ceux qui t’ont certifié et pour ceux que tu auras certifié.

il n’y a aucun honneur à l’utiliser de manière légère. Le nombre n’a aucune importance, si en voulant atteindre ce but, toute la communauté tombe en chemin.

Je n’ai pas vocation à faire la morale à qui que ce soit. la décision finale n’appartient qu’à toi car nul ne peut t’empêcher d’agir selon ta conscience.

C’est la force de la toile, et sa faiblesse.


#6

J’aime finalement assez bien, moi aussi la notion d’honneur lié au développement de la toile.

J’exprime ma pensée pour vérifier que nous sommes bien d’accord car bien que l’on puisse ici se respecter tout en aillant un opinion divergent, j’aimerai m’assurer de comprendre le tient. Ou de cerner ces divergences. Nz taillant pas encore vraiment compris j’y vais a l’intuition selon la propre sensibilité sur la question.

Faire rentrer n’importe qui n’importe comment dans la toile nuira a la toile. Surtout a ses débuts. Tu mets un point d’honneur a certifier les gens sans déroger à la règle de la rencontre de la personne souhaitant être certifiée.

Ce futur membre engage son propre honneur a ne pas nuire au tien. (là on touche a quelquechose du don/contre-don… a creuser…)

Ce qui me semble important c’est que en aillant réellement rencontré la personne l’engagement est plus fort. (on peut creuser ce point si il n’est pas considéré comme vrai par la majorité)

Adhère tu à cela? Que rajouterais tu?


#7

Parce que la communication, et donc la confiance, passe par beaucoup plus d’autres canaux que par la simple voix, non ? (regard, expressions du visage, gestuelle…) Au téléphone, « jauger » une personne revient un peu à jauger une voiture en n’en voyant qu’une roue.


#8

c’est vrai. Sauf que souvent lors des rencontres plusieurs membres s’organisent pour être présents. parfois 5 membres sont présents et les personnes certifiées en une seule rencontre.

Si seulement 4 membres sont présents et qu’une certification se fait a distance alors vérifier plusieurs moyens de communication ajoute de la vérification par rapport a la rencontre par 5 membres.