Qui utilise la G1 dans le cadre de son activité professionnelle?

Bonjour à tous !

Dans le cadre du montage d’une épicerie dans ma région, j’aimerai aller à la rencontre des maraîchers, commerçants, et artisans qui sont parvenu à intégrer la G1 (ou un autre système monétaire) dans leur activité.

Mon objectif est de proposer des prix attractifs et de faire florir l’économie locale (éviter la fuite du PIB hors du territoire).

Je suis toute ouïe !

Sarah WEISS
(mail et tél en mp)

1 J'aime

Bonjour,
Et bien si tu nous précisais ta région pour commencer.
A très vite.

Bonjour
Je crois ce sujet aurait plus sa place dans la catégorie projets et idées.

Que voulez vous dire par entreprise ayant réussi à intégrer la G1 ?
Entre ceux qui vendent en total G1 et ceux qui vendent leur invendus du jours, il y a de nombreux niveau d’intégration.

Il y a ceux qui compte les ventes en G1 dans les pertes, il y a ceux qui compte les G1 comme des bons de réductions ou des point de fidélités, il ceux qui tiennent une comptabilité des ventes en G1, en provisionnant des Euros pour le cas où…

Je vous invite à participé au visioconférence de éconolibre, qui s’intéresse beaucoup à ce genre de projets : Organisation d'une "chaîne" visios

C’est justement parce que je n’ai pas cette visibilité que la question est relativement ouverte. Merci pour la piste Econolibre !

Cela n’a pas d’importance pour le moment.

@SWEI
Pour l’instant, ce n’est pas évident d’embarquer les commerçants.
Ils vont te poser quelques questions :

  1. quelle est la valeur de la G1 ?
  2. comment je comptabilise les G1 ?
  3. quelle est la fiscalité applicable ?
  4. comment je dépense mes G1 ?
  • Sur la valeur de la G1, c’est laissé à leur libre appréciation, vu qu’il n’y a pas de cours officiel. Comme en plus les prix pratiqués en G1 sont très disparates sur le territoire, ca ne va pas les aider. En Ardèche, quelques commerçants ont décidé d’utiliser l’équivalence 1 G1 = 1 €, ce qui leur permet d’encaisser facilement 30 % du prix en G1 et 70% en €, le calcul étant simple. Les détracteurs de cette méthode y verront un 'accrochage" de la G1 à l’Euro, ce qui n’aide pas non plus.
  • Sur la comptabilisation, @Maaltir t’a répondu que la réalité actuelle, c’est diversifié (pour ne pas dire tout et n’importe quoi). L’autorité des normes comptables (ANC) vient de préciser le traitement comptable des actifs numériques dans son règlement n°2020-05 du 24 juillet 2020. Apparemment, ils assimilent tous les actifs numériques à des jetons et ont créé de nouveaux comptes comptables en classe « 52 Instruments de trésorerie » :
    ** 521 - Instruments financiers à terme
    ** 522 - Jetons détenus
    ** 523 - Jetons auto-détenus
    ** 524 - Jetons empruntés
    Il faudrait donc comptabiliser les G1 dans le compte 522 Jetons détenus.
    [Dans le monde des crypto monnaies, le mot jeton était réservé aux ICO (Initial Coin Offering). Nous sommes donc surpris de cet usage qui ne permet pas de distinguer les cryptos émanant des ICO des autres cryptos!]
  • Sur la fiscalité, c’est plus clair : les G1 étant des actifs numériques depuis la loi PACTE, les G1 sont inclues dans le bilan comptable. La TVA sera donc payée (en €). Par ailleurs, en fin d’année, si l’on constate une plus-value, elle sera intégrée aux bénéfices de l’année. La recommandation de MLET-UGLU est d’utiliser toujours la même équivalence G1 contre Euros pour éviter les plus values.
  • Sur comment je dépense mes G1, la réponse est dans la constitution du réseau de commerçants sur ton territoire. Ca demandera du travail constant pour l’élargir et donner des débouchés aux détenteurs de G1. Ce n’est pas insurmontable, mais ca demande de la persévérance. Tu trouveras sur ton chemin de nombreux déçus du système actuel qui cherchent de nouvelles alternatives et seront prêts à faire l’effort nécessaire.
    Par ailleurs certains commerçants voient cette action comme une fidélisation de clientèle. Ils assimilent donc le « coût G1 » à des frais de fidélisation qu’ils dépensent en € par ailleurs.

NB : les information légales, juridiques et comptables ne concernent que la France

Alors comment pourrions nous vous orienter vers des commerçants proche de chez vous ?

Merci pour cette réponse assez complète. Je ne savais pas pour les actifs numériques !