Qui a étudié Friedrich A. Hayek (1899-1992) ?


#1

Qui a étudié l’oeuvre de Friedrich A. Hayek (1899-1992), Prix Nobel d’économie, intitulée en français : " Pour une vraie concurrence des monnaies " ? et si oui, peut-on le considérer comme un des meilleurs inspirateurs contemporain de la notion de monnaies libres ?


#2

Faudrait demander à l’inventeur de la monnaie libre si les travaux de Hayek primés par la banque de Suede l’ont inspiré ou pas. :wink:


#3

Le prix Nobel d’économie n’existe pas, une précision pour comprendre le clin d’oeil de @matiou.


#4

Oui en effet, Nobel n’avait sans doute pas pensé qu’à son époque les recherches en économie étaient aussi importantes pour les sociétés que les sciences classiques. Ceci dit, la banque de Suède a élargi le périmètre initial Nobel en créant ce “Nobel” en économie qui récompense d’excellents chercheurs. Sur le fond, je n’ai pas de réponse à ma question initiale qui est assez difficile je le reconnais. Merci d’avance si quelqu’un peut m’éclairer :slightly_smiling_face: !


#5

Beror61, pouvez vous nous éclairer sur ce qui a permis la fortune en monnaie dette de Alfred Nobel et ses descendants ?


#6

@matiou, c’est pas pour t’embêter, mais on est tous les deux hors sujet avec le topic là. :wink:

Revenons à Hayek…

Moi je ne connaissais pas ce monsieur. Mais sa fiche Wikipédia m’a fait fuir.

Sa défense de la libre concurrence des monnaies (qui semble aller dans notre sens) lui sert d’argument pour défendre la libre concurrence du marché qui s’autorégule. Ce qui lui a valu d’être encensé par les neo-libéraux : la Reine d’Angleterre, Georges W. Bush et même, une banque.

Bref, étudier les penseurs de la monnaie dette est, finalement, souvent une perte de temps, même s’ils sortent parfois une idée “libertaire” du chapeau.

Mais merci @beror61 pour le coup de projecteur sur ce personnage.


#7

Tiens, j’ai aussi une question en rapport avec ce fil.

On sait bien maintenant que la main invisible du libre marché ne régule rien du tout. Plus on gagne, plus on gagne, plus on perd, plus on perd, c’est une machine à inégalité.

Pensez-vous que la Monnaie Libre puisse, elle, créer un marché qui s’auto-régule sans intervention extérieure, et sans augmenter les inégalités, le dividende universel ayant remplacé la dette ?


#8

Parler de Nobel n’est pas hors sujet puisqu’il est précisément dans la question et sert à légitimer des impostures en économie.

Du coup la réponse concernant la fortune en monnaie dette de Nobel est l’invention de la tnt , des armes avec explosif . Un grand humaniste en somme, une référence.


#9

Hayek n’est pas un penseur de la monnaie-dette, au contraire, il y était farouchement opposé. Il fait partie avec d’autres économistes de ce qu’on appelle l’école autrichienne d’économie. Ces économistes expliquent que les crises successives sont dû exclusivement à la monnaie dette, et qu’il faut à tout prix arrêter ce système monétaire. La monnaie libre et les cryptoactifs n’existant pas à cette époque, une partie pensent qu’ils vaut mieux revenir à une monnaie étalon-or, mais la plupart sont pour une concurrence des monnaies : qu’il y ai à la fois des monnaies-dettes, monnaies étalon-ressources, et d’autres types de monnaies, et que les gens comparent et choisissent sans que rien ne soit imposé par quiconque.


#10

Concernant le marché sous monnaie libre , il s’avere qu’il est (lui seul) non biaisé , sans intervention d’un pouvoir tiers de type état , banque ou institution et cela tout en concrétisant pour la première fois de l´histoire l’egalite Inconditionnelle spatio-temporelle.


#11

Le libre marché n’en est justement pas un car la monnaie y est imposée :slight_smile:

Comme le dit matiou, la monnaie libre est le seul véritable marché libre !


#12

Je n’ai pas lu ce livre mais j’ai étudié les travaux de Hayek et plus généralement ceux de l’Ecole autrichienne d’économie.

Oui pour “monnaies libres” dans le sens : monnaies qu’on est libre de choisir d’utiliser ou pas, et qu’on appelle souvent système de “banques libres”.

Pour “monnaies libres” dans le sens : monnaies qui respecte une symétrie entre ses membres, c’est à Galuel de répondre :slight_smile:

Également, Hayek a peut être été lui même influencé par Paul-Emile de Puydt qui a proposé le concept de “Panarchie”, système politique où différents gouvernements cohabitent sur un même territoire (les individus étant libre d’adhérer à un gouvernement ou à un autre librement) lui même influencé par Gustave de Molinari qui parlait déjà de gouvernement concurrentiels, lui-même influencé par Bastiat (je recommande vivement la lecture de ses fables satiriques), etc… :slight_smile:


#13

Pfiou ! Génial ! Je n’avais jamais pensé à cette réplique : le libre marché n’en est pas un, puisque la monnaie (dette) y est imposée.

Sûr que je vais utiliser souvent cette idée.


#14

… la concurrence des gouvernements entre eux, et face à des sociétés SANS gouvernement. J’aurais vite fait mon choix.


#15

Je viens de retrouver un post où je donne l’analyse des crises de cette école d’économie, si ça vous intéresse le voici :


#16

Freidrich Von Hayek est un partisan du Free Banking : des monnaies diverses qui se concurrencent entre elles et dont les cours s’auto-régulent grâce à “la main invisible” des marchés. Des études ont montré que dans des perspectives de sur-émissions monétaires, le free-banking ne permettait pas une régulation efficace, et cela nous renvoie à la mise en place inévitable de structures régulatrices : ce que détestent les libéraux et les fans de l’école autrichienne. https://www.persee.fr/doc/rfeco_0769-0479_1998_num_13_2_1056

A part ça, Hayek a influencé toutes les politiques économiques occidentales depuis les années 80 (Reagan, Tatcher, etc…) et on peut considérer que sa pensée (et cellede ses copains Menger, Von Misses, etc) est à l’origine du désatre économique dans lequel on se trouve (dérégulation, société des besoins et société de consommation, désatre écologique, financiarisation de l’économie, etc…).


#17

Je vais lire ça dès que je peux, ça a l’air intéressant !

Par contre il me semble que le Free Banking défendu par les autrichiens n’est pas celui du milieu du 19ème aux États-Unis, je ne sais pas si l’étude se base seulement sur l’analyse de cette période.

J’aurais plutôt dis Milton Freedman qui était plutôt monétariste (et qui était pour une monnaie-dette avec création monétaire fixe), mais effectivement, suivre la pensée des économistes autrichiens tout en gardant une banque centrale avec une monnaie-dette n’a aucun sens et est catastrophique ! Les autrichiens disent bien que le prêt nait de l’épargne, car physiquement c’est ce qu’il se passe : les individus doivent diminuer leur consommation de ressources pour pouvoir la prêter à d’autres qui la consommeront à leur place. Vouloir diminuer la dette de l’Etat et inciter à épargner dans une monnaie-dette n’a pas de sens, car avec une monnaie-dette c’est le crédit qui fait l’épargne. On a donc une politique économique qui fait l’inverse de comment fonctionnent le système économique lui-même.

Tu en penses quoi ?


#18

Je suis impressionné par toutes vos réponses ! un grand merci à tous, je vois maintenant plus clair ! :wink: !


#19

Je viens de commencer la lecture de l’étude, ils indiquent bien dès le premier paragraphe qu’il y a 2 types de “banque libre”, celle proposés et défendus par Hayek, et celle qui repose quand même sur une base monétaire, et que l’étude ne porte que sur ce deuxième type de “banque libre”.

J’imagine qu’ils ne vont donc pas parler de la proposition d’Hayek, mais analyser la période “banque libre” aux États-Unis et pourquoi cette période n’a pas été concluante (voir page Wikipedia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Free_banking#United_States qui explique que ce système étant en fait encadré par le gouvernement et qu’il devait reposer sur des bons du trésor américain. Rien de libre donc).

L’étude n’as donc pas l’air de parler du type de “banque libre” que je mentionne au début, mais l’étude continue de m’intéresser :slight_smile:

Sinon, quand tu disais :

Voici une citation de Hayek proposé par la page Wikipedia “Banque libre” (cette fois ci en français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_libre#Citations) :

“Tant que les affaires monétaires sont entre les mains du gouvernement, l’étalon-or avec toutes ses imperfections est le seul système tolérable ; mais on peut certainement mieux faire, et sans l’intervention du gouvernement. (Friedrich Hayek)”

J’avais donc bien raison de dire :

Tu ne peux donc pas dire qu’il a influencé toutes les politiques occidentales depuis les années 80 alors que pour la politique économique d’un Etat il ne jure que par l’étalon-or, et que tout les Etats occidentaux ont justement officiellement abandonné l’etalon-or avec les accords de la Jamaïque de 1976 :stuck_out_tongue:


#20

Bon, ce qu’ils appellent “base monétaire” peut être une ressource, c’est donc bien un cas d’étude intéressant, celui de plusieurs banques qui émettraient chacune une monnaie mais toutes garanties sur une même ressource. Mais bon, au début je parlais bien de banques libres qui ne seraient pas limitées à être que des banques avec monnaies étalon-ressource, mais bien des banques avec tout types de monnaies possibles, ce que dont l’étude ne parle pas.

En tout cas, la monnaie étalon-ressource, on le sait, ça marche pas ouf, bien pour ça que je suis partisan et promoteur de la monnaie libre :stuck_out_tongue: