Qu'est qu'un prix libre pour vous?

Merci à tous pour vos précieuses réflexions, j’ajouterai qu’il est important d’être d’accord avec soi, et de pouvoir présenter l’équilibre du prix demander, pour l’autre.

1 « J'aime »

Bonsoir, je me permets d’ajouter mon avis:

A la base, pour moi « Prix libre » signifie qu’un acheteur fait une offre d’une certaine quantité de june à un vendeur pour acheter tel bien ou tel service. D’autres facteurs peuvent également influer sur l’offre : (Est-ce-que les 2 protagonistes se connaissent, l’échange se fait-il en « présentiel » ou sur un site comme gchange, qui paye les frais de livraison si il y’en a, etc…)
Le vendeur est libre d’accepter ou refuser la proposition.
En cas d’accord, l’échange se fait.
En cas de refus, des négociations peuvent avoir lieu et résulter finalement à un accord ou bien y’en a pas et il n’y a pas d’échange.

Dans tous les cas, dès lors qu’un échange se fait entre 2 individus (Que ça soit en June, €, etc), cela signifie que subjectivement l’acheteur accorde plus de valeur au bien qu’il a acheté ou au service qu’il a obtenu plutôt qu’au june qu’il a « perdu » tandis que c’est le contraire pour le vendeur qui accorde plus de valeur aux junes qu’il a pu obtenir plutôt qu’au bien vendu ou le service rendu.

Cette notion de valeur est à mon avis totalement subjective. Chacun a des goûts ou préférences différents. Par exemple, un sommelier aura plus de facilité à payer cher une bonne bouteille que quelqu’un ne buvant pas de vin. Un paquet de cigarette a une certaine valeur pour un fumeur mais n’en a aucune pour un non-fumeur.
De plus, le prix ne sera pas forcément le même pour tout les acheteurs. Entre un ami qui nous a rendu des tas de services sans « contre-don », et un inconnu. Le premier peut avoir à payer un prix plus bas voir rien du tout.
On en revient à l’action humaine de chaque individu qui dépend de son éthique. L’éthique d’une personne est plus qu’importante pour définir la valeur de tel ou tel bien et service en fonction de tel ou tel situation.
Même quelqu’un souhaitant l’abolition de toutes les monnaies devra se résoudre à des principes économiques comme le troc et/ou le don/contre-don.

Pour en revenir à la June, choisir tel ou tel prix pour vendre un bien est compliqué à moins de définir un taux de change entre l’euro et la june mais c’est un autre sujet… A mon avis, Il n’y a la possibilité que de hiérarchiser entre tel ou tel bien en fonction de ces propres préférences, des prix des autres biens vendus et au feeling. J’ai vendu l’article A à 500 Junes, l’article B à 100 Junes. La valeur de l’article C que je souhaite vendre me semble être entre les 2, eh bien, si je décide de choisir un prix et ne pas le vendre en prix libre, je vais le vendre à 300 Junes et on verra bien. :laughing:Et peut-être que je le vendrai à 200 Junes voir que je le donnerai à l’acheteur pour les raisons énoncées plus hauts.

1 « J'aime »

@Spinoza pose cette question philosophique à @Mateo : À croire que c’est prémédité :rofl:

Mauvais exemple car en pratique c’est ce qui se passe lorsque tu restes assez longtemps dans le pays.

Mais pour le touriste lambda, bien souvent il fera une rapide conversion € <-> monnaie locale. Et c’est justement ce que nous évitons de faire dans la monnaie libre.

@+ :vulcan_salute: :g1:

Se mettre à la monnaie libre revient à s’installer progressivement à l’étranger, ce n’est pas du tourisme :wink: .
Lorsque tu t’installes à l’étranger et que tu souhaites vendre quelque chose dans la monnaie du pays tu observes les prix pratiqués.

Et avant de t’y installer, tu n’y vas pas en tant que touriste, peut être pour voir ? Tous tes choix sont innés ? C’est vrai j’oubliais…
:point_right: Sœur Sourire - Dominique - Invidious

Raisonnés sont les choix pour qui réfléchi.
Ce qui est inné n’est pas choisi, ni réfléchi, par définition .
Faire le choix d’expérimenter la monnaie libre c’est faire le choix de découvrir et développer une nouvelle forme de rapports socio-economiques politique et culturels de société, un peu comme à l’etranger.

En tous cas c’est l’occasion d’y remettre de l’équité…

@Mateo et @GULLANDES , là on s’écarte de la question de base.

Moi je vois prix libre, non lié à la vente précédente.
Ce n’est pas parce que je vends un truc xĞ1 que je dois le revendre au même prix par la suite.
Mais pas pour autant que je dois accepter n’importe quel somme.

2 « J'aime »

Il ne s’agit pas de remettre mais de mettre nouvelement.
jamais une monnaie libre n’a existe auparavant.

@Tchois, qu’est ce que tu ne comprends pas ?

1 « J'aime »

A part toi rien…

Tu ne comprends pas ce que j’écris ok.

Il est absurde de croire qu’un échange est isolé des autres.

Combien vaut le DU?
Rien quand les prix sont élevés ou beaucoup quand les prix sont bas.
Finalement la valeur de la monnaie dépend de la valeur de l’art des gens qui œuvrent à créer le monde ensemble.

Si vous êtes nouveaux, il faut savoir que tout le monde converge vers la moyenne.
Voici quelques questions pour fixer un prix en fonction de l’acheteur.
S’il est membre peut-il vous certifier ? Pouvez vous acquérir ce qu’il vous faut avec le montant échangé? Pouvez vous associer vos activités ? Voici ce qui peut éclairer votre prix libre.


Par principe sur ce que je propose à la vente ou en service, je le mets en prix libre. (sauf exceptions)

De cette manière, par exemple, dernièrement sur une impression 3D que j’ai dessiné, une personne m’a proposé 300 Ğ que j’ai accepté.

Derrière une autre m’en a proposé 30 Ğ, que j’ai également accepté.

Derrière encore, ma pâtissière qui n’est absolument pas dans la monnaie libre, ma voisine de travail, me propose un échange « Gâteaux <-> Emporte pièce » sur-mesure à sa demande, j’ai accepté aussi.

Pour moi, voici la valeur de la monnaie libre !

Le but étant de participer à des échanges où chacun est assez responsable pour lui donner la valeur que bon lui semble sans que cela désavantage l’autre personne.

On parle ici d’un système solidaire.

Et j’ai réussi à créer un échange avec une personne qui n’est pas dans la monnaie libre, je pense qu’il n’y a pas meilleure preuve que tout le monde peut participer dans cette forme d’économie solidaire.

2 « J'aime »

Pas pertinente question.
Le DU est le référentiel de mesure des valeurs pour les monnaies libristes.
C’est autant absurde comme question que de demander à un européen combien vaut l’euro.

Effectivement, nous installons !

Nous c’est qui ? Et installons quoi ?

Les juniens installe la june

Non, les utilisateurs de la monnaie libre Ğ1 abandonnent la monnaie non libre au fur et à mesure qu’ils comprennent la pertinence du DU.

Pour moi c’est kiff… qu’est ce qu’un Junien, un être qui à compris

1 « J'aime »

J’avoue en tant qu’acheteuse en June que je craque en voyant presque partout « prix libre » ou « offre ».
Ce n’est pas logique en tant qu’acheteur de devoir donner le prix aux vendeur : c’est risqué car il peut mal interpréter un prix trop bas et au contraire dire oui à un prix proposé trop haut, ça peut même partir en enchère aveugle puisque on peut écrire en privé au vendeur.
Je préfèrerai des prix nets partout, quitte à marchander si je trouve le prix trop élevé par rapport à mes moyens.
De plus comment se faire une idée des prix du marché si au final il y a enchères sur les produits (en privé) ou si les prix ne sont pas précisés ?

2 « J'aime »

Le premier achat réel en bitcoins, c’était 2 pizzas pour 10 000 bitcoins.
C’était le prix au moment de l’achat, trop bas ou trop haut ne signifie rien. Si les deux personnes sont d’accord, l’affaire se fait.
Les prix évolueront et finirons par se stabiliser quand il y aura beaucoup d’échange, en attendant on tatonne, on expérimente.

4 « J'aime »