Proposition: 30 DU=salaire médian ?


#1

Proposition: Sur la base du salaire médian, je me demande si nous ne vendons pas trop cher nos produits et services en June à partir du moment où on prend le salaire médian comme référence. Je m’explique, si on souhaite que le DU soit une part d’un “salaire à vie” ou “revenu de base” selon sa religion :joy:, bon moi je prendrais par exemple le salaire médian comme référence. Sur ce principe, un salaire médian mensuelle = 30 DU dans ce cas. Donc vendre un produit ou service de 1 DU(=10,02 G1 ce jour), c’est le vendre 1/30 du salaire. Imaginez en euros, le salaire médian en euros est de 1797 euros. Sur une base de 30 jours, à 1/30 cela veut dire vendre un produit 59,9 euros. En prenant comme référence l’euro et donc le salaire médian mensuel, cela veut dire 1DU=59,9 euros et 1G1=5,97 euros alors que la tendance actuelle pour ceux qui comparent à l’euro est inverse à dire 1euro=5 à 10G1. En conclusion, ne devons nous pas glisser les virgules et baisser nos montants de vente en G1 si on veut que les 30 DU soient un “salaire” ?


#2

Sisi, bonne idée :smiley: Vends tout moins cher ! Je peux t’acheter quoi ? :smiley:

Allez, je suis prêt aussi a te filer plusieurs DU si tu me donne 50€ pour chaque, c’est même moins cher que ce que tu proposes, une affaire en or :smiley: !


#3

Cyril , je crois qu’il te manque d’avoir participé à une conférence sur la monnaie libre , dite aussi le revenu de base par création monétaire, appelée aussi unité de référence pour faire économie avec.


#4

Acheter des DU contre des Euros n’est pas le sujet et ne m’intéresse pas. Mon objectif est de sortir de l’euro dette au final. Vendre mes biens et services moins cher en monnaie libre, oui je vais le faire dans ma logique


#5

Si ton projet est d’abandonner la monnaie dette alors est il cohérent de t’en servir comme référence ?


#6

Matiou, relis bien le sujet, mon référentiel est les 30DU. l’euro est là pour que certains qui ont besoin d’un exemple se rendent compte du prix que sont vendus certains services et biens en monnaie libre par rapport au 30 DU mensuel donc au revenu de base pour toi. Une semaine à la mer vaut elle 10 mois de revenus de base mensuelle ?


#7

Le conditionnement friotiste sur l’absence de discernement entre salaire et création monétaire est encore actif visiblement . Si Ton référentiel est la création de 30 DU/mois et par personne, cela n’a absolument rien de comparable avec un salaire mensuel médian en monnaie dette .


#8

À savoir que la création théorique de la monnaie dette européenne est de 600 unités par mois et par personne (enfant compris).


#9

Peut on dire que 30DU/mois est un revenu de base mensuel en monnaie libre ?


#10

Pour commener, le “revenu de base” est en fait un “revenu de base relative à chaque co-producteur de monnaie”. On n’a pas tous la même vision de ce qu’on devrait pouvoir s’acheter avec ce DU.

Mais surtout, ce n’est pas le prix qui fait le revenu de base mais la production de biens achetables pour un prix donné.

On peut dire autant qu’on veut que 30 DU = 1 revenu de base, si on n’est pas capable de produire suffisamment pour que ces 30 DU permettent d’acheter un revenu de “base relative à chaque co-producteur de monnaie”, pour chacun, ça ne servira à rien.

Il y a un chemin à parcourir pour ce voyage vers l’économie ğ1, et deux manières de l’envisager :

  • Si tu casses tes prix pour t’ajuster à ce Revenu de base relative, qu’est-ce qui risque d’arriver ? Ta production pourrait ne pas suivre la demande. Tu risquerais de faire faillite si tu ne peux pas t’acheter ce dont tu as besoin. Seule solution, brider le nombre de ventes pour ne pas faire faillite. Dans ce cas, tu envoies un autre signal : votre monnaie produite ne vous est pas utile, vous ne pouvez pas acheter avec. Vous avez beau produire 30 DU par mois, seule 2 DU sur ces 30 sont dépensables. Vous pouvez épargner, tout au plus.

  • A l’inverse, si tu augmentes ta production disponible à un prix même plus élevé que ce “revenu en base relative à chacun”, que va-t-il se passer ? Tu augmentes la production de biens disponibles en ğ1. Ainsi, tu rassures les autres producteurs en leur envoyant un signal “si vous vendez en ğ1, vous pourrez aussi acheter des biens.” A terme, l’augmentation du nombre de producteurs de valeurs peut permettre au DU d’acheter ce fameux “revenu de base relative à chaque co-producteur”. Et sans mettre en danger un seul producteur sur le long chemin de l’apparition de l’économie ğ1.

Sur ces 2 chemins, il y en a un qui se voit déjà au bout, qui veut prendre un raccourcis, mais c’est un mirage, une illusion. Ce chemin risque d’amener à une longue traversée du désert ou à un épuisement des producteurs.

L’autre est plus sûr, pas forcément plus long, et l’expérience observable avec les monnaies qui n’étaient pas co-produites montre qu’il permet généralement d’arriver à destination.


#11

Oui tout à fait, on peut le dire et même plus précisément on peut dire que la monnaie libre est le revenu de base par création monétaire (et non pas par financement en monnaie fiat).

Le débat concerne ici encore une fois le terme relatif à l’observateur de «suffisant » dit aussi « de subsistance».


#12

Plutôt que de se précipiter à chercher à déterminer de façon non empirique une valeur «suffisante» au DU alors que l’économie sous monnaie libre commence à peine , je propose d’analyser les effets des ğmarchés au travers les statistiques disponibles sur le client Cesium+.

Par exemple hier sur Rabastens , vu les stats je me permet de féliciter les individus présent à l’appel de @julien et qui ont échangé en ğ1 parce que par cela ils ont contribué à donner de la valeur au DU sans en donner aux UNL. Chapeau


#13

Attention avec ce graphe quand même, moi aussi j’peux faire du volumes en échangeant toutes mes junes entre 2 de mes comptes toutes les secondes pendant une journée :stuck_out_tongue:


#14

Faut faire attention avec tous les graphes que l’on ne produit pas soi même , quels qu’ils soient.


#15

Pourquoi vivrions nous de la production monétaire journalière seulement ?
Comptes tu seulement dépenser toute ta vie et ne jamais rien proposer de bien ou de service à la société ?
Ce que tu dépenses chaque jour peut être très largement compensé par ce que tu vends en retour.
Les autres faisant de même, la masse monétaire déjà en circulation devrait être suffisante pour les échanges si on considère que la part de production journalière est tout à fait négligeable au regard de la moyenne de monnaie par membre. D’autant plus quand nous aurons atteint une situation de monnaie pleine.
Que représentera 1DU/jour en comparaison de 3742 DU moyens/membre en circulation.

Un DU peut être un revenu de base pour qui choisirait de l’utiliser à sens unique tout au long de sa vie. C’est à dire de seulement acheter, sans jamais rien vendre ou accepter de cadeau ou remerciement sous forme de monnaie libre.
Dans ce cas ses échanges seront forcément très maigres. Les autres échangeront sur le volume d’une masse monétaire en circulation permanente, alors que lui ne fera jamais qu’acheter sur son seul DU/jour sans jamais participer au flux monétaire.

Le DU est la part de production monétaire dont la fonction entre autres est d’assurer la symétrie spatio-temporelle de production monétaire entre ses membres. Ce n’est pas un revenu de base, même si chacun est libre de le considérer comme tel, et en assumer l’ascétisme probable du concept. Il manque à ton raisonnement la notion de flux d’échanges.
La monnaie comme on dit, ça va, ça vient, et quand ça vient, ça va, et c’est bien…


#16

Faites le module Yoland Bresson, vous découvrirez que le DU permet de mesurer l’augmentation de la valeur de la Ğ1 de manière relative, sans même mesurer les échanges … :wink:


#17

Le terme de revenu de base n’est pas précis sur ce qu’il désigne , il englobe celui par financement en unl et celui en dividende universel de monnaie libre .

Ce module Yoland Bresson semble aider à faire découvrir de nouvelles perceptions relativistes ,ça donne envi de se mettre à prendre plaisir avec les tableurs. :slight_smile: Je propose de rémunérer au moins un stage en se sens cet été chez des hôtes producteurs et utilisateurs de ğ1 la monnaie appelée ,dans le Tarn médiéval des Templiers , la mlo. Entre le 1er au 10 août , chez Mr Funel :slight_smile:

https://www.gchange.fr/#/app/market/view/AWPF0CeoKek7bJ2nxLOf/<em>Vacances<%2Fem>%20d’%C3%A9t%C3%A9%20avec%20ateliers%20dans%20un%20beau%20cadre


#18

La mesure du volume des transactions, c’est ce que “les tenants de la monnaie dette” nomment le PIB.

C’est une mesure de la vitesse des échanges. Pas de la création de “richesses” comme le disent les tenants de la “monnaie dette”.

Pour moi, cela mesure la vitalité et surtout l’utilité de la Ğ1. Donc, ne confondons pas notre mesure d’utilité publique avec leur PIB.

Pour le sujet d’une valeur absolue d’un salaire median, @Jean-F a magnifiquement répondu. Nous co-créons de la monnaie, libre à chacun d’en faire son salaire, revenu s’il le désire et de continuer “comme avant”.

Et aux autres de découvrir d’autres horizons avec les infinies possibilités de la Ğ1 et d’oublier les concepts moribonds du travail et du salariat.


#19

Merci pour le graphique @matiou, le collectif mlo me fascine par son dynamisme !


#20

Merci vit , ça fait du bien de lire un peu d’encouragement et de reconnaissance , ça change des messages de critiques et râleurs derrières les écrans qui donnent leur avis sans effets.

Les analyses du nombre de transactions et de leur volume en ğ1 ,le ğpib quoi, peuvent facilement être vérifiées dans leur véracité quand on ouvre les block passés en blockchain correspondant au moment des ğmarchés.