Pertinence de la Certification "aller & retour"?

Hello,

J’observe souvent qu’une personne ayant obtenu des certifications, certifie à son tour ses certificateurs, dans la foulée … Est-ce vraiment nécessaire ? Ne serait-ce pas plus judicieux d’attendre 6 mois ou 1an avant de les certifier, étant donné qu’ils bénéficient, déjà, « de facto » de 2 ans de validité ? …

… Tout en sachant, que chacun n’a qu’un stock de 100 certifications … …

Que se passe-t-il après épuisement des 100 certifications ?

On a toujours un stock de 100 certifications. Certaines sont « en cours d’utilisation » (elles matérialisent une relation humaine réelle avec un autre membre), les autres sont disponibles. Quand une certification utilisée expire au bout de 2 ans, elle redevient disponible pour son émetteur.

Il n’y a donc pas « épuisement » des certifications.

Il n’y a pas vraiment de question à se poser. Vous connaissez bien votre certifiant -> vous la/le certifiez. S’iel vient juste d’avoir ses 5 premières certifs, vous pouvez attendre un peu pour qu’il y ait un chevauchement de la validité des certifs, mais pas la peine de faire des calculs savants.

3 J'aimes

Comme on ne peut donner qu’une certification tous les 5 jours, pour en donner 100 il faut… 500 jours, soit plus d’un an et quatre mois.

Du coup, comme les certifications ne sont valables que deux ans, même quand on a certifié à fond (100 fois d’affilée tous les 5 jours) on n’a qu’à attendre 8 mois pour pouvoir certifier à nouveau.

Autrement dit, pour dépasser le seuil de 100, il faut certifier 100 fois en moins de deux ans, soit une certification tous les 7 jours et des poussières. Non-stop, pendant deux ans…

Du coup, je pense que le seuil de 100 n’a jamais été bloquant pour qui que ce soit.

Ou je me trompe quelque part ?

4 J'aimes

Ah moi, je connais quelqu’un qui n’est pas un nombre entier à qui c’est arrivé. Mais ça doit être le seul.

1 J'aime

Hahaha, un irrationnel, sans doute :joy:

1 J'aime

Merci pour les précisions concernant les « 100 » certifications ! C’était pas superflu de la dire, car ça ne figure nul part dans les docs … :wink:

Alors, encore une précision : Est-il nécessaire ou conseillé de certifier ses certificateurs ? Est-ce une règle, ou bien, une méthode de courtoisie ?

Ni l’un, ni l’autre. La licence stipule très simplement que l’on certifie uniquement les gens que l’on connaît bien, entre autres critères.

Le fait que quelqu’un considère bien vous connaître et vous ait certifié ne vous oblige à rien vis-à-vis de cette personne. Peut-être que vous ne la connaissez pas bien, ou peut-être ne respecte-t-elle pas d’autres points de la licence.

Par exemple, une personne de ma ville m’a envoyé une certification après m’avoir rencontré une fois, alors qu’il n’a que mon courriel public pour me contacter, et sans m’avoir demandé quoi que ce soit. Je considère que ceci n’est pas dans le respect de la licence, je lui ai dit, et je ne certifierai pas son compte, d’autant plus qu’il continue ce genre de certifications rapides.


3 J'aimes

OK, les choses sont claires … Merci de ta réponse !

Lorsqu’on certifie quelqu’un, on le « connait » (à définir à la lumière de la G1) parce qu’on a discuté avec elle ou lui, à minima. Il est plus que rare que dans une discussion les infos passent à sens unique. La demande de références (« e-mail, téléphone, site, prénom, activité… ») qui arrive à un moment ne se fait jamais (ou ne devrais jamais se faire) à sens unique, c’est juste une question de politesse que d’échanger son e-mail, son téléphone, de se présenter en retour des informations sollicitées. Donc je dirais que dans la grande majorité des cas la certification « en retour » de son certificateur est normale, légitime et montre une certaine reconnaissance qui va bien au delà d’une simple courtoisie et cela sans enfreindre les règles de LA licence, selon mon opinion.

1 J'aime

Mon interrogation sur la certification « en retour » porte plus particulièrement sur l’utilité du délai observé (dès validation, 6mois, 1 an) …

Je pense que l’on devrait demander, systématiquement, à ses « certificateurs », quel est le bon moment pour les certifier en retour … En effet, 5 certifications vous assurent la tranquillité pendant 2 ans.

Or, si vous avez déjà ces 2 années, il n’est d’aucune utilité de récolter en retour des certifications qui ne vous apporterons aucun prolongement de validation dans le temps ? … … En revanche, annoncer le moment où l’on souhaite obtenir les certifications de retour, permettrait de mieux optimiser l’usage des certifications.

Et apparemment, c’est pas superflu, car j’ai vu, sur ce même forum, une personne prendre en charge le rappel des certifications pour ceux qui arrivent au terme des deux ans ! Le besoin est donc bien réel ! … …

Les certifications suivent le flux du temps , elles s’éteignent au fur et à mesure du temps au bout de 2 ans chacune .

Pour tout nouvel entrant , Afin de s’assurer de ne pas subir de manque de certification dans 2 ans il est logique de récolter régulièrement au fur à mesure du temps de nouvelles certifications pour ne pas tomber en dessous de 5 requises .

Pour rentrer sereinement dans coproduction de la monnaie il y a Ce logiciel ğ1monit qui permet d’optimiser votre entrée en regardant les positions de vos certificateurs dans leur pool , leur piscine de certification possible.

https://monit.g1.nordstrom.duniter.org/willMembers?lg=fr

1 J'aime

Certifier en retour des personnes éloignées (tant dans la toile que géographiquement) permet aussi de resserrer/densifier/détendre la toile, et faire augmenter la qualité de membre de chacun-e, ce qui facilite l’entrée des nouveaux membres.

2 J'aimes