Messagerie intégrée de Cesium+/Ğchange, les pour et contre

Alors à quoi sert la messagerie de Cesium+ s’il est recommandé de ne pas l’utiliser ?

C’est que les développements autours de la G1 sont eux aussi décentralisés :slight_smile: : les développeurs ne sommes pas toujours d’accord sur tout. D’ailleurs Éloïs est arrivé bien après et son avis n’engage que lui. Il reste a démontré que la monnaie libre peut se développer avantageusement sans cette fonction.

La messagerie Césium+ a une histoire, et une raison d’être. Elle a permis au démarrage de la monnaie de se faire connaître et de s’organiser, de contacter des personnes autour de nous, pour former des groupes locaux. L’idée était d’avoir un autre moyen que les commentaires de Transactions pour communiquer.
Bref, elle a vécue un temps. Il est possible qu’elle disparaissent (a voir). Je vais y réfléchir de mon côté, même si je ne suis pas convaincu. A se stade de la monnaie, elle me semble encore une fonctionnalité intéressante.

5 J'aimes

Je trouve que la messagerie serait plus intéressante si elle était automatiquement lié à la notification par mail.
Je crois qu’on ne devrait pas pouvoir envoyer un message à une personne qui n’as pas activé le service de notification par mail. Où du moins prévenir l’émetteur qu’il y a peu de chance que la personne lise son message.

Ou encore que la messagerie césium soit un service optionnel. Non activé par défaut !
Ce serait à l’utilisateur de choisir s’il accepte d’être contacté via césium.
Et s’il accepte, inciter à activer la notification par mail.

Mais je pense que la messagerie et les géolocalisations (tout comme les pages perso) ont plus leur place dans gchange que dans césium. Ce n’est qu’un avis.

4 J'aimes

Que reproches tu à la messagerie cesium+ pour recommander de ne pas s en servir? @elois

1 J'aime

Je ne vois pas ce que cette remarque vient faire là-dedans, ça fait plus de 4 ans que je consacre la quasi-totalité de mon temps libre au projet Duniter/Ğ1. L’argument du manque d’expérience n’est donc pas recevable.

Bien entendu, mais je ne me serais jamais permis de donner juste mon avis dans un message «officiel». SI je me suis permis de l’indiquer, c’est parce que c’est un avis partagé par de nombreux dev et par @Galuel.

Le fait de lier automatiquement une messagerie Cesium+ à un compte Ğ1 est problématique, il devrait y avoir un opt-in de la part de l’utilisateur.
Aussi il suffirait d’avoir un champ «contact» dans le profil cesium+ où chacun laisserai un mail, où compte Diaspora* où autre moyen de le contacter.

Les services de messagerie il y en à déjà plein. Nous sommes déjà peu nombreux en dev pour maintenir l’existant, c’est dommage de se donner du travail en plus.
S’il n’y avait pas de messagerie Cesium+, tu pourrais consacrer plus d’énergie au reste, et l y a de quoi faire !

Il vaut mieux pas de service qu’un service incomplet. La messagerie Cesium+ est incomplète, par exemple elle ne propose pas de service d’antispam alors que tout prestataire de mail le propose.
Soit tu consacre l’énergie nécessaire à faire de la messagerie Cesium+ un service complut et fiable, mais c’est de l’énergie que tu ne mettras pas dans ğchange où Cesiumv2, soit il faut te rendre à l’évidence et supprimer la messagerie cesium+.

Ce serait également mieux pour les utilisateurs: ça fait une boite en moins à vérifier, ce qui est un gain de temps. C’est plus rapide de vérifier juste ces mails (où ces MP diaspora* où autre selon le moyen de contact indiqué dans son profil), et ça permettrait une meilleure réactivité des membres contactés :slight_smile:

2 J'aimes

Il me semble que la messagerie est presque indispensable pour gchange.
Le service est certe incomplet mais fonctionnel et nécessaire pour une plateforme d’échange de biens et de services.

En toute logique il faudra donc du temps de développement pour améliorer toujours plus la messagerie de gchange.
Auquel cas les travaux réalisés pour cette messagerie pourront être reportés quasiment tel quel sur Cesium sans nécessiter particulièrement de travail en plus.

Dans cette optique, supprimer la messagerie Cesium+ me semble contre-productif. Mais peut être qu’il faudrait proposer à l’utilisateur lors de l’inscription soit de renseigner un contact, soit d’activer la messagerie cesium+, qui pourrait être désactivé à tout moment.


Au delà de ça, peut être que ça ne concerne que moi, mais j’ai vraiment l’impression que la distinction entre le profile cesium+ et gchange n’est vraiment pas évidente. Il s’agit de la même procédure d’inscription, fournissant dans les deux cas une clé publique, mais qu’on demande d’être différente sur gchange parceque … Sécurité…

Je me demande si il ne serait pas intéressant de prendre le temps de remettre à plat cette architecture. Les profiles Cesium+ pourront en réalité servir d’autres clients Ḡ1 qui voudrait afficher l’avatar par exemple, ou tout autre élément de profile. A terme ce ne sera donc pas spécifique à Cesium.

Les profiles Ḡchange peuvent également être utilisés de la même manière par d’autres clients Ḡ1 ou places de marchés !
J’ai vraiment l’impression que ces deux bases de données font doublons et je me demande si il n’y aurait pas moyen de les fusionner.


Malgré l’avis de beaucoup de développeurs, je comprends l’intérêt d’enrichir les données de profiles pour chaque wallets. Tout les problèmes soulevés à ce sujet ne sont que des problèmes d’UX résolvables.

Mais plutôt que de ne simplement résoudre ces problèmes d’UX, je pense qu’il serait intéressant de prendre le temps de tous ensemble réfléchir honnêtement à comment mieux imbriquer le client Ḡ1 p2p et la place de marché Ḡ1 p2p qui sont deux outils différents oui (c’est bien d’avoir sortie gchange de cesium), mais au stade où en est la Ḡ1, il est tout à fait pertinent de rendre cohérent ces espaces et de simplifier au maximum l’accès à l’un et à l’autre, de sentir une certaine consistance entre les deux, tout en rendant la frontière nette.

Les arguments parfois évoqués du style « On ne verrait pas Le bon coin sur sa page Crédit Agricole » ne tiennent pas, on n’est pas du tout à la même échelle, et je ne crois pas que nous sommes du genre à s’inpirer beaucoup des banques dans le reste de ce que l’on fait …


Avec l’arriver de nouveaux clients et potentiellement de nouvelles places de marché utilisant les données de gchange-pod, je pense que ces questions doivent être sincèrement abordés sur le forum technique.

3 J'aimes

accepter un message, un paiement, une certif’

Pourquoi ?
Qu’est ce qui empêche une place de marché de proposer un champ contact dans les annonces pour permettre de contacter directement le vendeur par mail ou tel ou autre moyen selon la volonté du vendeur.
C’est par exemple ce que fait le boncoin, on peut y contacter directement le vendeur par mail ou tel sans passer par une messagerie propre au service.

Je réfute cette nécessité supposée, qui impose au vendeur de devoir checker régulièrement une boite de messagerie supplémentaire, et donc de perdre de temps et de perdre du confort.

Perso quand je vends sur gchange, ça me dérange que l’acheteur puisse m’envoyer un message sur une messagerie interne à gchange que je dois donc consulter… Et j’ai beau laisser mon mail sur l’annonce et dire de me contacter par mail, il y a quand même des acheteurs pour m’écrire via la messagerie gchanqe. Il devrait à minima être possible de la désactivée, cette désactivation doit évidemment rendre impossible l’envoi d’un message par l’acheteur, sinon ça ne sert à rien.

C’est le minimum pour laisser le choix à l’utilisateur et ne pas l’imposer à utiliser un service de messagerie là il n’a besoin que d’un service d’annonce.

Ce qui est une aberration en termes d’UX. Je comprends que @kimamila à fait ce choix par simplicité de développement, il ne voulait pas dev un système d’authentification propre à gchange, pourtant il faudrait.
Car ce n’est pas la simplicité pour le dev qui compte, mais la simplicité pour l’utilisateur final, ce qui inclus ne pas l’embrouiller avec des UX trop proches pour des services si différents, et ne pas l’emmerder avec une cryptographie par clé publique juste pour un site d’annonces.

Ça serait intéressant si son concepteur (@kimamila ) était à l’écoute, mais ça ne semble pas être le cas. Lorsqu’un membre du forum technique à trouver des ergonomes prêts à nous aider, @kimamila ne les a pas accueillis, et n’a rien fait pour soutenir cette démarche.

Il est vrai que c’est plus confortable pour l’utilisateur, mais concentrer les différents services en un créer une situation de monopole qui entrave la liberté des utilisateurs, Ce serait suivre la même logique d’intégration des services que les GAFAM, ce n’est pas un modèle qui m’inspire personnellement :confused:

Ce n’est pas une question d’échelle, mais de liberté de choisir les services qui nous conviennent. Si pour utiliser une place de marché donnée pour trouver un acheteur, je suis obligé d’utiliser le client de gestion de wallet associé, alors je ne suis pas libre.

Macron arrive à diviser jusqu’ici on dirait :slight_smile:

1 J'aime

C’est d’ailleurs pour ça que depuis Le bon coin a développé son propre système de messagerie interne qui est mis en avant et de plus en plus utilisé.

La nécessité de checker régulièrement sa boite gchange est dû à un manque de notification par email ou autre. Quand tu reçois un message sur rocketchat sans y aller souvent, tu le sais grace à la notif mail.

Telegram n’utilise pas de notif mail mais leur client est parfaitement intégré au système aussi bien sur desktop que mobile, te notifiant ainsi à coup sûr de tes messages.

1 J'aime

Ce n’est pas de la division mais des points de vue différents qui se confronte, il faut bien en débattre, c’est comme ça qu’on avance :slight_smile:

Je ne pense pas que ce soit pour ça. Je pense plutôt que c’est pour des raisons purement commerciales: forcer les vendeurs et acheteurs à devoir passer par la plateforme pour se contacter afin de pouvoir faire payer une commission sur la vente (je pense que c’est l’objectif visé à long terme, devenir une plateforme captive).

Si je dois recevoir une notif par mail, pourquoi ne pas recevoir directement le message de l’acheteur par mail ? C’est infiniment plus simple pour le vendeur, et plus simple pour les développeurs, car ils n’ont pas à dev un système de messagerie intégrée.

De mon point de vue il est essentiel de fuir la complexité inutile, de rester KISS, c’est le principe phare qui gouverne mes choix techniques.
Et plus j’y réfléchis, plus tout me fait penser qu’un système de messagerie dédié est un ajout de complexité inutile.

On peut également parler du problème de la multiplication des outils, même avec une notif par mail, plus l’utilisateur doit se connecter a des outils différents, moins c’est confortable pour lui.

Recevoir directement un mail est à la fois plus confortable pour l’utilisateur et plus simple pour le dev.
Pour le moment je n’ai vu aucun argument convainquant en faveur d’une messagerie intégrée, mais je ne demande qu’à être convaincu, comme dirai ma sœur: «y a que les cons qui ne changent pas d’avis» :slight_smile:

2 J'aimes

La première raison purement technique serait de dire d’abords qu’en messagerie interne les messages sont chiffrés, les notifs peuvent ne pas contenir le message en lui même (ne peuvent/doivent pas d’ailleurs), mais ce n’est pas une raison suffisante pour moi.

Ensuite c’est vrai que de dire que c’est une fonction nécessaire est peut être démesuré. Cependant je maintient que c’est une fonctionnalité essentiel. Le fait de pouvoir contacter quelqu’un en un clic dans le contexte dans lequel ont veut le contacter, ça fait partie du « plus simple pour l’utilisateur ».
Peut être que la personne ne ferait pas le pas d’envoyer un mail mais juste envoyer un mp via l’outil, si c’est simple et efficace (qu’on sait qu’on est notifié à coup sûr de la réponse), ça facilité la prise de contacte.

Aussi on a pas forcément envie de donner son mail a une plateforme, ou qu’on a pas envie de publier son mail. Une personne n’ayant qu’une adresse mail qui ne se sert peut, avec plein de spam et qui n’y va pas souvent, préfère peut être un moyen de contact plus « direct ».


Pour ce qui est de la complexité/priorité pour le dev, j’ai envie de dire ça ne concerne en l’occurrence que @kimamila, qui développe ça librement et sans engagement (sauf si on commence à considérer que la rémunération Ḡ1 le met en quelque sorte au service des donateurs, mais c’est un tout autre sujet), et qui l’a fait avec brio jusqu’ici. Tout les pbm d’UX qui en découlent ne sont que des améliorations qu’on juge nécessaires à apporter, mais ce n’est que l’étape d’après quoi.

3 J'aimes

Oula, que de procès d’intention ! On se calme.
Sinon moi aussi je te souhaite un joyeux Noël !

1 J'aime

Je ne comprends pas. Tout ce que tu décris au sujet d’une place de marché (champs de contact avec email ou téléphone, pas de crypto) existe déjà, et en monnaie libre, sur g1bien.

Dans gchange :

  • La crypto procède de la décentralisation,
  • Le type de crypto procède de la factorisation du code de Cesium+
  • l’absence de champ email ou téléphone procède de la décentralisation (pour éviter de publier à tous nos e-mails et téléphone)
  • la messagerie interne procède de l’absence de champs email ou téléphone en clair.

Comparer gchange a un quasi-monopole, tout en citant comme exemple des fonctionnalités de plateformes centralisées me paraît incohérent.

Peux tu, pour m’expliquer les choses sous un autre angle, comparer avec des places de marché P2P ?

1 J'aime

Je veux aussi que tu me parles un peu plus des systèmes de messagerie qui, selon toi, existent par ailleurs.
Sont ils chiffrés ? Authentifiables ?
Quels en sont les usagers ? Monsieur tout le monde, ou autre ?
Et le spam ? Quidd du cas où tu diffuse ton email partout sur le net : que ce passe t’il ?

Bref.

Et intégrer un système existant, possédant les mêmes qualités de décentralisation et sécurité, mais avec une interface plus aboutie et un écosystème plus fourni, pour moins de travail, genre Matrix ?

Comme avec les mails, on peut centraliser ses messages sur l’interface de son choix, choisir de l’activer ou non, choisir son instance, mais avec un protocole plus moderne. Il existe des ponts avec plein d’autres protocoles.

2 J'aimes

Les mails peuvent être chiffrés aussi, aujourd’hui à partir du mail on trouve facilement la clé pgp.
Et puis je ne suis pas certain que ce soit un besoin/une demande des utilisateurs d’une place de change que leurs interactions acheteur/vendeur soit nécessairement chiffrés, sauf dans le cas de transactions «sensibles».
Mais je reconnais que c’est le 1er argument recevable :slight_smile:

Si la personne contacte un vendeur pour acheter un bien ou service, c’est qu’elle à besoin de ce bien ou service, donc elle fera le pas. Si elle ne le fait pas, c’est qu’elle n’en avait pas tant besoin que ça, ça filtre donc et permet au vendeur de ne recevoir que des demandes sérieuses, c’est au contraire un avantage donc.
Quant à contacter quelqu’un pour avoir des certif ou développer un groupe local. si celui qui veut développer un groupe local ou entrer dans la monnaie se décourage juste pour l’envoi d’un mail, ça craint.

On est pas un site de commerce dont le but serait de maximiser un taux de conversion :wink:

C’est à la plateforme de faire ça intelligemment, et de ne pas afficher le mail directement pour ne pas le rendre lisible par les bot. Il suffit de n’afficher le mail du vendeur que quand on est authentifié sur la plateforme par exemple.

Certes, mais on est en train de discuter de ce que serait le mieux pour concentrer les énergies au bon endroit pour développer la Ğ1. Alors je donne mon avis, bien sûr que @kimamila est libre de ne pas le suivre, c’est d’ailleurs ce qu’il fait depuis des années.

Pas forcément. Au contraire on peut dire que c’est mieux de poser les réflexions d’UX au plus tôt de la conception car ça fait moins de choses à changer après coup. Bon dans le cas présent c’est déjà fait, mais avec le dev de cesiumv2 qui va commencer c’est peut+être le bon moment pour parler des problèmes d’UX de cesium à ne pas reproduire dans Cesiumv2. Je pensais justement créer un sujet là-dessus en janvier une fois rentré chez moi.

Je suis désolé que tu le prennes comme ça :confused:
C’est précisément parce que tu réagis comme ça dès qu’on critique ton travail que je n’ai rien osé dire depuis 2 ans, j’avais peur de ta susceptibilité, mais je crois que j’ai eu tort, il est grand temps de crever l’ab-set.

Oui, mais là le sujet est parti de Cesium+ et gchange, personne n’a parlé de g1bien.

Je ne comprends pas, la cryptographie n’est ni centralisée ri décentralisée. C’est un ensemble d’outils mathématiques, qui peuvent servir plein d’objectifs différents.
Veut tu dire que : «tu as choisi ed25519 pour gchange dans le but de décentraliser gchange» ?.
Dans ce cas ça ne tient pas, on peut décentraliser sans passer par la complexité d’une crypto à clé publique, comme le font Diaspora*, Mastodon, Peertube, etc

Et c’est précisément le problème que le critique ici. La factorisation du code ne doit pas être le guide pour choisir les fonctionnalités et l’UX, il faut partir de l’utilisateur. Et ensuite, on cherche le moyen le plus KISS de répondre au besoin de l’utilisateur.

Or ici, le hait que gchange utilise la même crypto que Cesiun est confusant pour l’utilisateur, et pose même des problèmes de sécurité avec la tentation d’utiliser directement son compte membre comme compte gchange.

Comme je j’ai dit plus haut l’info na’ pas nécessité d’être «publique», elle peut être accessible uniquement aux utilisateurs connectés afin que les bot ne puissent pas collecter les mails.
Et puis le mail ou tel n’est qu’un exemple possible, l’utilisateur peut à la place renseigner ses comptes de réseaux sociaux, où tout autre moyen de contact à sa convenance.
Je ne dois pas ce que vient faire la décentralisation là-dedans.

Sophisme de l’homme de paille, je n’ai pas comparé gchange à un «quasi-monopole», je répondais à une proposition de @poka d’intégrer plusieurs services en un, je ne parlais pas de l’existant ici.

Les fonctionnalités que je cite ne sont pas liées au fait d’être centralisé où décentraliser, c’est du sophisme par association. C’est comme si tu disais : «tu prends exemple sur une plateforme d’extrême droite», outre que ça n’est pas un argument, ça n’est pas très respectueux envers ton interlocuteur.

Un mail chiffré et signé par clé pgp c’est chiffré et authentifiable, et aujourd’hui avec Thunderbird c’est devenu ultra simple, je vois de plus en plus de non-geek réussir à l’utiliser.

Mais tu pars là du principe que les utilisateurs d’une place de marché ont nécessairement besoin d’échanger de manière chiffrée et signée. Certes c’est mieux, mais ce n’est pas une nécessité, si c’est le seul argument pour justifier une messagerie intégrée, ça me semble un peu léger.

Sophisme de l’homme de paille encore, je n’ai jamais parlé de «laisser son mail partout sur le net», il faut évidemment que la plateforme empêche les bots de lire le mail.
En plus les messageries intégrées dans Cesium+ et gchange sont bien plus exposées au spam qu’une boite mail qui dispose généralement d’anti-spam. Dont la tu retournes les choses à l’envers, c’est les messageries de Cesiun+ et gchange qui ont un problème de spam, pas les mails.
Je te rappelle que cette discussion fait suite à un spam massif des boites Cesium+…

Le débat est en train de se déplacer sur «garder ou non la messagerie intégrée».
J’aimerais recentrer le débat sur un point bien plus problématique : le fait d’imposer la messagerie intégrée aux utilisateurs de Cesium ou gchange.

Ce que je demande à minima, c’est d’avoir le choix en tant qu’utilisateur. Et que si je choisis de ne pas activer la messagerie intégrée, que les autres utilisateurs ne puissent pas m’écrire via la messagerie intégrée, afin qu’il soit obligé de passer par un moyen de contact que j’ai choisi et que je consulte.

Ce qui me dérange le plus, c’est la liaison forcée entre des services différents (annonces et messagerie). Et ce point à également été soulevé par @Moul et @Maaltir.

Mais pour que le choix soit réel, il faudrait que les services soient réellement indépendants.

Le service de messagerie gagnerait à être un logiciel indépendant, nommé par exemple «messagerie Ğ1». Ainsi chacun pourrait fournir son «adresse» dans ce système de messagerie sur son profil de n’importe quelle plateforme. Ça permettrait d’envoyer un message à un vendeur sur gchange depuis cesium+ ou autre. Externaliser ce service de messagerie permettrait également de l’intégrer dans d’autres clients.

Et là ça deviendrait un service à part, utile de part sa fonctionnalité de chiffrement/signature. Et ça résoudrait le problème de la démultiplication des boites de messagerie: on consulterait uniquement sa boite «messagerie g1» pour voir ces messages reçus depuis n’importe-quel place de marché où client g1 ou tout autre logiciel compatible de l’écosystème g1.
Il n’y aurait alors plus besoin de crypto par clé publique sur gchange, ce qui enlèverait la confusion avec cesium.

Mais les utilisateurs ont-t-ils vraiment besoin d’un système de messagerie chiffrée et signée ? Est-ce vraiment la priorité pour améliorer «l’expérience Ğ1» ? Je pense que non, et c’est pourquoi de mon point de vue on gagnerait à supprimer ces systèmes de messagerie.
S’ils ne sont pas supprimés, à minima ne pas les imposer svp, merci.

2 J'aimes

Oui.

Hum non la crypto fait partie intégrante de gchange, toutes les écritures en bases de données via l’API fonctionnent par l’envoi d’un document signé, exactement de la même manière que Duniter avec ses API.

Remplacer ce système revient à repenser totalement un autre outil, qui ne fonctionnerait pas avec un système d’envoi de document chiffré mais avec un login/mdp stocké en base de donnée et des sessions, que l’administrateur du nœud aurait en sa possession sous forme chiffré, comme tout outil centralisé.

A la limite on peut aussi très bien imaginer que comme pour Cesium, gchange ne puisse s’utiliser que en plugin navigateur ou standalone, auquel cas je ne vois pas le problème d’utiliser sa seed membre g1 pour utiliser gchange… Ca pourrait être un workflow qui évite la confusion entre 2 comptes… Mais sur ce point j’ai l’impression de dire des bêtises, aussi bien en terme d’UX que de logique …

Je ne sais pas ce qui est le mieux honnêtement, la question n’est pas si évidente, les deux choix d’architectures ont leurs défauts et leurs avantages, et il est tout a fait possible de ne pas se servir de la crypto pour un outil décentralisé comme peertube par exemple, c’est vrai.


Honnêtement le gros plus que je vois avec gchange-pod c’est que n’importe quelle place de marché spécialisé peut choisir d’utiliser gchange-pod et son API comme base de donnée, pour récupérer tout les avantages d’un architecture décentralisé, sans la mesure ou les champs requies pour cette plateforme soient ajouté à la DB ES et l’API. Pour une plateforme de co-voiturage par exemple, ou rbnblibre, ou que sais-je encore. Plus que de l’interopérabilité ça permet carrément d’utiliser les mêmes pods, les pods marketplace.

Encore une fois à ce stade je ne sais pas ce qui est le mieux pour le marketplace.
Mais d’intuition, je pense que de bien régler le cas gchange en se mettant d’accords ou en actant nos désaccords permettra ensuite d’y voir plus claire sur le devenir de Cesium+. J’ai l’intime conviction que les enjeux sont très proches.

En tant qu’experience utilisateur (UX en abrégé), je plussoie cette proposition.
Les messageries intégrées multiples et semblables de Cesium et Gchange gagneraient à fusionner en une independante nouvelle.
Surtout que les competences pour cela semblent exister d’ors et déja. :slight_smile:
Les amélirations accomplies et en cours de l’environnement technique de la Ğ1 sont enthousiasmantes :
Ğchange nouvelle mouture de noël, nouveauté Tikka ,améliroation de Wot-wizard , plateforme Ğmarché, developpement outil GVA et langage RUST ,plateforme de travail Ğappris , Ğ1bien, infojune nouvelle ecriture du site monnaie-libre.fr etc et d’autres encore que j’oublie.

Concernant les profils sur Cesium et Cesium+ , du point de vu utilisation j’ai remarqué que le fichier de données hors blockchain Duniter nommé Cesium+ est trop facilement confondu avec le fichier de données en blockcain de Cesium « pur ».
Autrement dit l’affichage de ce qui est en blockchain Duniter n’est pas assez identifiable de ce qui ne l’est pas.

tout à fait , surtout maintenant que tu m’apprends qu’il est facile de pouvoir prémunir les « bots » publicitaires de l’enregistrement des coordonnées publiées dans Cesium+ et Gchange.

2 J'aimes

Le point essentiel est bien pour moi la décentralisation. C’est pour avoir des documents signés et non modifiables que la crypto est utile.
Les pods utilisents des Json signés (hash + signature). Concept posé au RML de Valence lors d’une présentation où je montrais comment les documents pourraient ainsi se répliquer sans altération possible du document.

A partir du moment où un pod contient un champ en clair, n’importe qui peut se synchroniser dessus et exploiter ce champ comme il veut, y compris publier un site avec tous les emails, les revendre, faire du spam, etc.
C’est très simple dans un système décentralisé.
Les analogies que tu fais sur des champs visibles à la demande sont généralement visibles par des plateformes centralisées. A moins que tu ne trouves un contre exemple ? Moi je ne sais pas faire, aujourd’hui, sans : soit chiffrer le champ, mais dans ce cas il faut qu’il soit déchiffrable que pour le moins de personne possible (d’où le concept de prestataire de service, dans les « Services en ligne »), soit le mettre en clair avec le risque d’une mauvaise utilisation.

Ma réaction n’a rien a voir avec de la susceptibilité. Cela m’est juste pénible de lire des « il faut que », « il traite les suggestions avec dédains », « Benoît n’a pas la volonté de », « il est évident », « ce n’est pas recevable », etc. La communication non violente ne sors pas de nul part. Elle me semble un outil intéressant pour communiquer sans tous les parasites de languages.

4 J'aimes