Le mot cryptomonnaie fait-il peur?

Personnellement j’en profite pour glisser aussi :
« Tu ne me feras jamais souscrire au Bitcoin » ! !
ça jette la confusion dans l’esprit de mon interlocuteur et ouvre parfois une conversation différente, nouvelle…

« parce que je n’y comprends rien et qu’en tel cas, je n’y vais pas… »

3 « J'aime »

Bonsoir les amis. J’ai laissé quelques jours pour écouter vos réflexions sur l’anecdote que j’ai relatée ici. Déjà je vous remercie car je me sens moins seul. Comme on ne parle pas beaucoup du vocabulaire employé je pensais que c’était moi qui me faisais des idées. Mais non, vous me confirmez que certains termes sont mal perçus. C’est un fait. Alors, devons-nous rester sur ces mots ou bien les contourner? Je vois que les avis divergent, ce qui est normal car la solution miracle n’existe pas. Je reprends certains de vos propos:

@Tchois lui aussi constate que les symboles de haute-technologie provoquent une réticence:

@jeanferreira a aussi vu que les médias aiment parler du bitcoin:

Personnellement je n’écoute pas les médias grand-public. Pour le bitcoin, je m’étais arrêté à l’annonce par @Galuel de ce formidable moyen de paiement pour internet, en 2009. Mais récemment des personnes non technophiles m’en ont parlé et apparemment le bitcoin n’a pas eu l’utilité prévue lors de son invention. C’est le moins qu’on puisse dire!

C’est du hors-sujet, mais je vois que beaucoup de mots de la vie courante sont maintenant évités. On ne dit plus un fou mais un handicapé, qu’on doit lui-aussi éviter pour ne pas blesser, on doit dire une personne avec une différence, ainsi de suite. Alors si ça se fait partout, pourquoi notre secteur serait-il épargné? Et puis je dois avouer que les mots cités, « blockchain, crypto-actifs, dividende » sont mal compris des junistes eux-mêmes, alors difficile de les expliquer à d’autres.

Justement, crypto veut dire caché. Cryptomonnaie est étymologiquement la monnaie cachée. Est-ce l’image que nous voulons de la monnaie libre, la monnaie du partage?

Bravo @zap, @Poesy a bien choisi l’expression.

Euh non, justement ce n’est pas le cas. Le livre de compte est en clair. Même anonyme et sans authentification, CésiumDémo montre tout de tous: https://demo.cesium.app/#/app/home.

Merci @Kleif d’employer le mot fort convaincre. On explique la chose sans vouloir convaincre mais l’autre se sent agressé comme si on voulait le persuader d’adhérer à cette chose inconnue.

Cela me fait penser au logiciel libre, je ne cherche plus à recruter, j’utilise.

@Yugavan : Déjà, il faut s’y connaitre pour comprendre le mot minage.

Oui @GeoTT c’est une technique qui permet de se rattraper quand le fossé de l’incompréhension se creuse.

Voilà, beaucoup de propos intéressants. Discussion constructive par plusieurs personnes qu’on ne voit pas souvent et qui profitent de ce fil car elles se sentent concernées, j’apprécie.

3 « J'aime »

Bientôt l’euro sera aussi une cryptomonnaie, vous aurez toujours le choix entre cryptomonnaie libre ou cryptomonnaie dette…

6 « J'aime »

Bonjour

Le terrain monnaie bio , en effet nos euros font beaucoup travaille l’informatique , le Big aussi…
Pour faire tourner la G1 nous avons besoins de petits ordinateur , …
Convivial , avec les rencontres , la toile de confiance , les certification…
Une monnaie bio , convivial , qui utilise les coupons de vie , la sécurité de type blogchain .
Est ce que je suis dans la vérité ?
Dit de cette façon ça doit faire moin peur ?

Merci a vous tous , très belle journée
Laurent42

1 « J'aime »

@Maaltir, je serais curieux de connaitre la source de cette affirmation.

1 « J'aime »

@kalimheros Ton intervention, très intéressante au demeurant, me permet d’ajouter une nouvelle fois que, parler de monnaie libre, c’est d’abord et avant tout remettre les églises au centre des villages si je puis dire : qu’est-ce qu’une monnaie ? Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ? Qu’est-ce qu’une « liberté » Etc.

Il y a un tas de notions diverses et variées qu’il faut clairement expliciter et c’est à mon sens une difficulté majeure de la présentation de la monnaie libre. Et c’est aussi, et toujours à mon avis, la raison qui fait qu’il est difficile de développer la monnaie libre car seules les présentations maitrisées permettent de susciter la curiosité et de sortir de pièges tels que celui que tu as décrit.

Personnellement je pense qu’il faut mettre les pieds dans le plat, à tel point qu’aujourd’hui je traite les objections des personnes qui m’écoutent par anticipation. En plus de la tienne, il y en a d’autres comme :

  • je préfère le papier
  • on peut se passer de monnaie
  • quelles différences avec les monnaies locales et autres S.E.L.
  • comment on fixe les prix ?
  • comment ça fonctionne avec les pro ?
  • comment ça se passe en cas de coupures des réseaux ?
  • L’état ou les banques va vouloir nous mettre la main dessus
  • Etc.

Je suis sûr que ceux qui font des présentations régulièrement savent bien de quoi je parle et seules les réponses bien maîtrisées à ces questionnements légitimes permettent de faire avancer la cause. J’en profite pour dire qu’il vaut mieux éviter toute présentation bancale, en effet difficile de faire passer un message en se contentant de dire que : « la monnaie libre c’est sympa »…

Dernier point : la monnaie libre, c’est comme les autres sujets, il n’y a de « complots » que pour ceux qui ne font pas l’effort de s’y intéresser. Personne n’a toutes les compétences, ni le temps nécessaire pour disséquer l’intégralité du concept de monnaie libre (concept monétaire, informatique, toile de confiance etc.), il est nécessaire à chacun de bosser le sujet de son côté

2 « J'aime »

@Maaltir : J’ai attentivement lu le lien que tu as donné: https://fr.euronews.com/2021/07/14/la-banque-centrale-europeenne-lance-son-projet-d-euro-numerique-alternative-aux-cryptomonn. On y parle d’un projet d’euro numérique. Mais à aucun endroit de l’article on ne dit que ce sera une cryptomonnaie.

À ton avis ça veut dire quoi euro numérique ?

@Maaltir : La logique voudrait que la réponse soit contenue dans les deux articles que tu cites. Mais ce n’est pas le cas. Donc en l’état, je ne sais pas ce que c’est qu’un euro numérique. Je me garde bien de toute spéculation à ce sujet.

Notons au passage que les deux liens, aussi sérieux soient-ils, présentent un contenu creux. L’article de EURONEWS date de 2021 et n’indique aucune source et l’article de CLUBIC date de 2020 et n’indique lui non plus aucune source.

Peut-être suis-je trop sélectif dans la pêche aux renseignements mais comme beaucoup d’autres choses, je ne m’attarde pas dessus.

Les questionnements, comme @LaurentM donne en exemple, sont souvent entendus. Néanmoins il n’est pas toujours aisé d’y répondre. À un avis tranché on devrait plutot aiguiller vers une approche expérimentale, faite de bons résultats et d’échecs, éventuellement remise en cause pour tenter autre chose. Rester humble, dire que si chacun contribue un peu on avancera ensemble me parait également important.

1 « J'aime »

Question 4 Un euro numérique reposera-t-il sur une technologie des grands livres distribués (distributed ledger technology, DLT), par exemple la blockchain ?

L’Eurosystème teste plusieurs approches et technologies permettant de fournir un euro numérique, y compris des solutions centralisées et décentralisées, comme la DLT. Aucune décision n’a cependant été prise à ce stade.

C’est encore en cours d’étude. Dans tout les cas, l’usage d’une monnaie en clair, non-chiffrée serait une erreur de sécurité monumentale. En informatique le BA-BA est le chiffrage des données, mais ce n’est pas toujours bien appliqué.

Après, je pense qu’ils ne diront pas crypto-monnaie vu que c’est associé au BitCoin et qu’ils ne voudront pas le légitimiser. Leur but c’est aussi de la confiance avec leurs clients. Si tu présente cela comme sécurisée, stable. ça suffit très largement pour la majorité des utilisateurs qui n’ont pas besoin de comprendre comment techniquement ça fonctionne.

De mon coté, j’évite de présenter cela comme une crypto-monnaie, je met l’accent sur la co-création monnétaire et la communauté. « cryptomonnaie » m’a value des avis tranchés avec les carambolages du bitcoin, mais aussi parce que c’est une monnaie non reconnue par l’Etat. Mon premier objectif est de nouer un échange, un dialogue, pas de les braquer. En les braquant, ils se ferment à ces nouvelles possibilités et ne veulent plus en entendre parler.

Donc je le dis un peu plus loin dans la conversation, avec des questions, en espérant que cela ouvre des possibilités.

1 « J'aime »

En fait, c’est dans les tuyaux et en test depuis un moment. La date de sortie prévue est octobre 2023.

Comme dit ci-dessus, ce serait effectivement une grossière erreur de communication de dire que l’Euro numérique est en fait une crypto monnaie.

Christine Lagarde est une avocate et femme d’affaire, à défaut d’être une économie et financière. Elle est excellente en discours, répartie et argumentation.
Concernant comment parler de la G1 + comment annoncer le passage de l’Euro en crypto, je recommande fortement cette courte vidéo qui fait coup double :

On y voit clairement comment présenter l’ennemi crypto comme quelque chose contre lequel on n’est pas opposé, mais en même temps, qui ne peut que faire perdre de l’argent. Si les gens sont d’accord et conscients des risques, pourquoi pas ! Mais elle est inquiète pour les jeunes…
Une solution : l’Euro numérique*, économique, rapide et efficace !

*Ici, on peut remplacer par G1

Faire de l’éducation économique coûte du temps et de l’énergie. La plupart des gens que je rencontre préfère éviter cet effort. Plutôt que de les convaincre, je les fais essayer !
Pour ce faire, j’utilise un outil qui s’appelle G1nkgo, j’ai toujours un peu de June dessus et je fais des échanges hyper rapides avec. Ça s’utilise juste avec un navigateur : https://g1nkgo.comunes.org/

1 « J'aime »

C’est effectivement la meilleure approche, on ne devrait plus utiliser le mot cryto mais leur démontrer :

  • ya pas besoin d’acheter de la june avec des euros.
  • on peut tous devenir co-producteur
  • il n’y a pas de dette.

Ginkgo s’utilise aussi sur Android, je l’ai adopté <3 https://git.duniter.org/vjrj/ginkgo/uploads/ea38a4dfd806a23a76f5aaa5e5db24a4/ginkgo-0.2.0.apk

1 « J'aime »

Effectivement, @Gobtous, il n’y a pas de dette en monnaie libre… pour l’instant. Car personne n’a quémandé une quantité importante de G1 pour acquérir un bien de forte valeur.

Mais qu’est-ce qui empêcherait quelqu’un de demander une forte somme à plusieurs amis et d’établir soit sous seing privé soit en présence d’un huissier, une reconnaissance de dette?

1 « J'aime »

Je parlais de ça au Gmarché hier chez Cathy.

Si, il y a des dettes et ce peut importe le type de monnaie (JEU, SEL, June, MNL -€, …).
Le principe le plus simple étant que si je vais à un Gmarché sans smartphone (mon cas + d’autre), la vendeuse me fait un ticket (où elle note mon nom, mes achats, ma clé, mon num (en 2 fois : 1 pour elle et 1 pour moi, avec ses infos)), c’est une reconnaissance de dette à court terme (plus ou moins court).

Après pour la notion dont tu parle c’est une dette de grande valeur. Il me semble que ça a déjà été fait (et pas que par le troll dont-je-ne-prononcerais-pas-le-nom).

Pour moi, la dette n’est pas un pb. Le pb c’est le remboursement et cette course pour rembourser plus et vite (moins on rembourse vite, plus on paye d’intérêts). Conséquence du pb plus général qui fait que l’argent est détenu par les banquiers et que la création se fait par des banques commerciale (il me semble) donc privatif en terme de liberté.

Avec la june ce qui change c’est justement ce remboursement, vu que tu touche 1 DU par jour

1 « J'aime »

En effet, le problème est différent de « la dette ».
Il existe des dettes dans chaque monnaie et même dans le troc, si on considère que le paiement différé est une dette…
Cependant, les personnes que je paie en différé me laissent libre d’intérêt à rembourser. Et quand bien même il le ferait, ils évitent de s’en servir comme collatéral pour utiliser plus de monnaie.

Enfin, quand on parle de « monnaie dette », c’est un raccourci pour dire « monnaie dont la création est faite par la dette » (l’argent est créé par une banque lors d’un emprunt et détruit lors du remboursement).

1 « J'aime »

OK j’ai juste changé en chiffré . merci avec un léger retard .

Chacun avance à sa manière à son rythme…les mots ont un poid et un historique mais évolue
…un couteau fait la cuisine mais es un objet criminel aussi …pour ma part je ne donne pas à manger à un cheval qui à pas faim …moi j ai faim d"apprendre .
Je n’ai pas envie d’expliquer ce que je connaît de la théories de la monaie libre …je préfère INVITER AU ACTIVITÉ DE LA MONAIE LIBRE …CAR LE BIEN LE PLUS EXTRAORDINAIRE C EST LES HUMAINS QUI PARTAGE QUI ÉCHANGE…DANS LA CONFIANCE !!!

2 « J'aime »

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.