La transition vers la monnaie libre

Salut à tous et à toutes,

En restant le plus pragmatique et le plus objectif possible sans trop extrapoler, comment voyez-vous la transition et la cohabitation de la monnaie libre dans le système actuel. Selon vous quelle évolution est possible ? Et comment faire selon vous pour que ce passage se fasse de la meilleure manière possible ?

Après 4 ans d’existence la June reste trop jeune pour se projeter mais cette question de transition est primordiale. Yoland Bresson parlait de modifier l’ADN du système économique et sur ce point la ML semble avoir réussi, même si c’est encore à une toute petite échelle, la remise en cause du mode de création monétaire va devenir un point central et un sujet essentiel dans le monde de l’économie.

Maintenant quelles conséquences cela pourrait avoir ?
Le monde des logiciels libres par exemple cohabite avec le monde des logiciels non-libres, et nombreux défenseurs du logiciel libre croyaient certainement qu’il y aurait une transition mais est-ce qu’ils imaginaient que les choses se passeraient comme aujourd’hui ? Dans le cas de la ML comment imaginez vous la cohabitation avec le système monnaie-dette et la transition de la monnaie-dette vers la monnaie-libre ?

Merci à tous et à toutes .

4 J'aime

Bonjour.

Il y a beaucoup de questions… je vais faire bref…

comment voyez-vous la transition et la cohabitation de la monnaie libre dans le système actuel. Selon vous quelle évolution est possible ?

Pour la cohabitation: Le « système actuel », le système totalitaire marchand (pour ceux qui ont la ref), de ceux que j’en comprends, cohabite seulement s’il ne perçoit pas de menace pour son hégémonie ou modèle. Il, le système, assimile ceux qui ne le remette pas en cause ou détruit la potentielle menace.

Pour la transition: À mon sens, il ne peut pas y avoir de transition « douce ». Il y a peut-être un basculement vers un autre système monétaire possible, mais cela serait une situation de « refonte » de l’organisation sociale dans son ensemble. Le système monétaire serait alors un des outils de cette « refonte ».

Et comment faire selon vous pour que ce passage se fasse de la meilleure manière possible ?
Dans le cas de la ML comment imaginez vous la cohabitation avec le système monnaie-dette et la transition de la monnaie-dette vers la monnaie-libre ?

Alors pour le coup il y a une partie de la réponse dans « Pour la transition ». Le terme « meilleure manière possible » est relatif, car à mon sens le changement ne sera pas sympa. Il faudrait en plus a minima deux paramètres: Que la monnaie libre soit fonctionnel à grande échelle et que les citoyens ai accès facilement à toutes l’information/formation pour la mettre en oeuvre. Et dans un contexte de « refonte » de l’organisation social, ce n’est pas gagné.

la remise en cause du mode de création monétaire va devenir un point central et un sujet essentiel dans le monde de l’économie

Bon la c’est pas une question, mais, je veux juste dire que je rejoins l’idée.
Il y a de fortes chances qu’une très grosse régulation boursière ait lieu dans les 18 mois. Et cela pourrait bien être de nature à remettre sur le tapi le mode de création monétaire.

Le monde des logiciels libres par exemple cohabite avec le monde des logiciels non-libres, et nombreux défenseurs du logiciel libre croyaient certainement qu’il y aurait une transition, mais est-ce qu’ils imaginaient que les choses se passeraient comme aujourd’hui ?

Pas mal le parallèle avec le logiciel libre. De mon point de vue, le logiciel libre a été assimilé par le système. Il est devenu un outil utilisé par le système.

Voilà j’espère avoir été claire et pas trop long.

EDIT: j’ajoute un petit truc, il y a un court métrage qui décrit assez bien le « comportement » du système actuel à voir ou revoir :wink: https://www.youtube.com/watch?v=EwK9glIxIoo

1 J'aime

Hum… La June cohabite déjà avec ce système, par cohabiter je veux dire que c’est déjà une réalité à petite échelle en ce qui concerne la June mais on cohabite déjà avec le modèle monnaie-dette.

Salut,

Ça me fait penser à une question:

Comment faire dans le cas contraire?

C’est à dire si un pays (probablement un « petit » pays, le Paraguay, Nauru, Cuba, Cap Vert, le Népal, ou autre j’en sais rien!) déclare que la Ğ1 est une de ses monnaies officielles?

J’ai même imaginé qu’un « représentant » d’un tel pays pourrait débarquer sur ce forum tout à fait tranquillement, en disant qu’il est nouveau dans la Ğ1 et désire développer quelque chose dans son pays :slight_smile:

Quoi faire dans ce cas?

1 J'aime

Oui, je suis d’accord. Et pour le moment la June n’est pas perçue comme une menace :wink:

J’ai pas tout saisi, un pays qui déclare que la june est une de ses monnaies officielles ? je ne vois pas le souci ?

Et pourquoi viendrait-il sur le forum ? j’ai pas compris non plus.

Intéressant ! Donc selon toi il pourrait y avoir une menace, mais de quelle nature, à quel niveau ? Si tu as des exemples.

Ben comment un « représentant » d’un tel pays ferait autrement pour s’assurer que la Ğ1 est un projet sérieux et contacter les développeurs?

Le souci? Ben ce serait plutôt une bonne nouvelle dans un premier temps, bien sûr.

Mais si ça arrive rapidement les développeurs pourraient avoir des sueurs froides avec des milliers et des milliers d’inscriptions par jour (tout en respectant la licence!) car il s’agirait d’une politique coordonnée d’un pays.
Allez, soyons fous et rêvons, imaginons l’Algérie rejoindre la Ğ1, officiellement. Ou la Grèce. Ou le Burkina Faso où il y aurait un gros changement politique, qui voudrait ainsi renouer avec l’héritage de Thomas Sankara.

Dans ce cas, comment s’opérera la transition?

La France serait minoritaire en nombre d’utilisateurs, et la Ğ1 pourrait être vue comme associée à un tel pays.
Et la radicalité économique d’un pays adoptant la Ğ1 serait soit passée sous silence soit combattue internationalement.

1 J'aime

La création monétaire est un pouvoir.
Faire changer la répartition d’un pouvoir ne se fait pas sans résistance forte.

Les personnes/organisation qui sont aux commandes de la création monétaire pourraient ne pas être très partageuses :wink:

Après, ce n’est rien que du troc en utilisant un petit intermédiaire :slight_smile:

Le principe des monnaies libres c’est qu’elles peuvent être multiples, je ne vois pas l’intérêt pour un pays d’utiliser la june. Autant faire sa propre monnaie libre, surtout qu’une partie du travail est prémâchée (code source de Duniter, TRM, etc.).

1 J'aime

D’où l’importance de rameuter des devs et des ingé-informatiques en masse pour développer la monnaie. Mais j’ai proposé un début de solution qui fait grincer des dents : Un Fork de la June, identité civile

Mais comment l’utilisateur final va faire pour faire du commerce?

Il y aura compatibilité entre les monnaies?
Il faudra se faire certifier dans chaque monnaie de chaque pays?

@rimek
si il y a une bonne coordination, et des solutions astucieuses, on n’aura pas besoin de l’identité civile.

Tu utilises le mot " Pays " mais je crois que tu veux dire " Peuple " car ce sont deux choses différentes. Un peuple n’a pas besoin de représentant.

Je me permet une petite digression, qui n’en est pas une, sur la notion de société et de représentativité :

Dans l’idéal un peuple, oui.
Qui se coordonne démocratiquement.

Mais il pourrait arriver qu’un gouvernement décide de déclarer la Ğ1 comme étant une de ses monnaies officielles.

Yanis Varoufakis avait bien réfléchi sur les crypto-monnaies:

Ses critiques sur le bitcoin rejoignent en partie les notres.

Comme pour toutes les autres monnaies, si les 2 monnaies seront amenées à échanger souvent tu auras un taux de change ou un truc du genre.

ça dépendra de la méthode d’entrée dans l’autre monnaie. La certification c’est propre à la june, mais ce n’est pas un critère obligatoire d’une monnaie libre

1 J'aime

Heureusement que j’avais dit :

C’est pas assez objectif, j’aimerais qu’on reste sur des choses plus concrètes, mais quel serait le problème en dehors de l’aspect technique pour accueillir tout le monde ?

Exactement : Un Fork de la June, identité civile

Ok, donc je reviens au sujet (et puis je ne suis pas particulièrement confiant envers des gouvernements car je ne crois pas en ce type de système issu de la monarchie).

Ma question revient à demander ce qu’il se passe si une masse très importante d’utilisateurs fait basculer une région entière.

Tu peux être plus précis ? développer un peu plus.

Il peut y avoir une masse d’utilisateurs non-certifiés en attente de l’être et si je comprends bien tu veux savoir ce que ça ferait ?

Une transition peut se faire progressivement, ou alors avec de plus ou moins grosses marches d’escaliers (les marches seraient l’adoption plus ou moins massive de la Ğ1 par des collectifs).

J’essayais de réfléchir, comprendre/imaginer à ce qu’il se passerait si ça irait bien plus vite qu’on imagine.

Et après tout, il peut y avoir des effets de seuil: là aujourd’hui ça rame et se développe pas vite, mais à partir d’une certaine densité d’utilisateurs il peut y avoir des phénomènes de cercles vertueux qui vont accélérer l’adoption de la Ğ1.

Oui voilà.
Mais à partir d’une certaine densité d’utilisateurs la certification ne doit plus être un problème, comme ça doit être le cas à la Réunion ou à Toulouse.

Actuellement on a à peu près 1000 demandes de membre pour 3000 membres.

1 J'aime