La France leader de la blockchain en Europe ?

blockchain

#1

La France, terre d’accueil pour les cryptomonnaies ?

https://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPreparation.do?idDocument=JORFDOLE000037080861&type=general&typeLoi=proj&legislature=15

2ième séance : Art. 26 discuté à l’Assemblée Nationale


#2

Je pense que c’est de la propagande d’état, FrenchTech, StartUp nation toussa toussa.

La vérité, c’est que des pays comme l’Allemagne, les Pays Bas, la Suisse ou encore les pays d’Europe de l’est ont depuis des années statués sur la législation qu’ils voulaient face au crypto.

Tu trouves en Suisse la crypto valley, une grosse concentration de boite utilisant de près ou de loin la blockchain et/ou les crypto aux Pays-Bas et en Allemagne.

Un indicatif intéressant que j’aime montrer, c’est le nombre de full node bitcoin sur l’Europe, on voit clairement que la France n’est pas leader (sur le ratio population/node).


#3

C’est exactement ça ! mais il y a une grosse volonté de définir un cadre avant une ouverture sur le territoire. Droit au compte pour les sociétés Blockchain et Visa de l’AMF


#4

il en parle du retard sur la Suisse notamment Art. 26 discuté à l’Assemblée Nationale


#5

On rêve de la paix ; mais je vous garantis que la paix n’est pas possible sur notre planète, et je vous explique pourquoi !

C’est dû au monnaies actuelles qui pratiquent le prêt à intérêt.

Quand vous signez un crédit, la banque ne vous prête pas ses avoirs mais crée de la monnaie, soit du droit aux échanges, à partir de rien. On dit qu’elle la crée ex-nihilo. Elle écrit la somme au passif de son compte et à l’actif du vôtre. C’est ce qu’on appelle la monnaie scripturale, parce qu’elle est écrite.

Dès que la monnaie est notée sur votre compte, vous pouvez la dépenser ; mais attention : il va falloir rembourser plus que ce qui a été créé !

Car la banque ne crée pas les intérêts et autres chargements. ils n’existent donc pas. il faut aller les chercher ailleurs ; et du coup c’est la planète et les esclaves qui paient.


#6

Les députés, sénateurs, ministres et autres membres des gouvernements ne sont que des bandits institutionnalisés. On sait depuis 2007 qu’ils sont nos ennemis.

Alors on a notre monnaie. ce qu’ils en pensent n’intéresse que eux. Ce ne sont que des tactiques de Menteurs Voleurs Tueurs. Qu’ils se débrouillent sans nous. Qu’ils ne se mêlent surtout pas de notre blockchain, ils auraient tôt fait de la saboter.


#7

D’accord avec toi à 1000%. cela dit, la june est spéciale par rapport aux autres monnaies puisqu’elle n’est officiellement achetable sur aucune place de marché (à part peut-être gchange, mais bon c’est pas La City). pour l’instant, c’est du troc et c’est ça qui nous sauve.


#8

En fait, la June a un potentiel fantastique. Elle n’a même pas deux ans et déjà elle suscite de nouvelles façons de penser la vie.

On a 4 millions et on crée plus de 14000 junes par jour. C’est notre cocréation, on peut apptendre à l’employer ensemble. Là est notre avenir.