Hello les belges

A quoi bon certifier des membres si les possibilités d’utiliser la ML sont quasi nulles Il me semble peu utile de continuer à certifier des nouveaux membres sans penser à construire les possibilités de fonctionner en June. Un peu comme essayer de remplir un seau troué. Par ailleurs, j’entends que çà et là quelques initiatives prennent vie. Ne serait ce pas judicieux de nous réunir (pour les belges les plus motivés) afin d’élaborer des solutions fonctionnelles sur notre territoire (on fait deux voir trois départements français à tout casser, c’est donc possible) Si on est suffisamment nombreux on essayera de fixer une date.
A bientôt? Alfybe

4 J'aimes

Je suis totalement en phase avec ce qu’Alain écrit :blush:

Salut Alain , C’est en montrant l’exemple que les bonnes habitudes se développent. Que proposes tu comme activité économique?

C’est un peu long à expliquer mais en résumé On va cultiver des céréales sur un terrain et en faire du pain, les frais étant pris en charge par les adhérents au projet par cotisation en MNL.

Le challenge étant de produire la farine sans utilisation d’énergie fossile (écologie, résilience) si bien que nous aurons de la farine dont le prix de revient est (devrait) être nul. Ce pain sera vendu exclusivement en Junes car l’autre challenge est d’expériementer une nouvelle forme d’économie avec utilisation de ML.

Les premiers pains devaient être produits après la récolte de 2022 (les semences sélectionnées ne sont pas assez abondantes pour les consommer en 2021. C’est long mais cela donne le temps de tout mettre en place.

Actuellement on s’occupe des aspects techniques du projet et on commence par la fin, apprendre à faire le pain. Je ne sais pas ce que cela donnera dans le temps mais actuellement il y a un engouement assez conséquent dans la région. Cela nous donne enfin plus un objectif concrèt pour utiliser la ML.

J’en avais marre d’expliquer la ML et de voir les membres déserter faute de pouvoir l’utiliser c’est pour cela que j’ai pris le problème à l’envers, Mettre d’abord en place de quoi échanger en ML (autrement qu’en vendant son vieux vélo) .

D’autres partenaires, principalement des artisants produisant de la nourriture, seront invités à participer en proposant le payement de 10% des ventes en ML en contrepartie d’un accoissement de leur clientèle drainée par ce projet. Voilà, voilà…

2 J'aimes

donc rien de concret aujourd’hui à proposer? il y a pourtant plein de choses faciles à développer soi même et pratiques pour les autres qui permettent de developper dès maintenant l’economie en DU.