Girala.net: carte de commerces qui acceptent la monnaie libre Ğ1 (Lancement en versión beta)

#GIRALA · Lancement en versión beta

Aujourd’hui est un grand jour. Nous lançons la première version officielle de Girala.net : une plateforme web participative avec une carte et un annuaire de commerces qui acceptent la monnaie libre Ğ1. Nous souhaitons remercier les personnes qui nous ont aidé sur les traductions et qui ont créé les premières annonces. Ça ne fait que commencer !

:arrow_right: | Ğirala.net :arrow_left:

:heavy_plus_sign: Ajoute ton commerce ou entreprise : https://girala.net/fr/alta

Reste informé de la création de nouveaux commerces :
:link: Telegram: Contact @giralanet
:link: mastodon.social/@girala

:calendar: Présentation ‹ officielle › : Dimanche 5 décembre à 18h sur : meet.guifi.net/generando-redes (en espagnol)

:point_right: Faire un don : AwmVGyjTRTUAHPACy4yBjP1KoHiJFNmaUBxiV279RD4

10 « J'aime »

Salut,
ce site a été présenté lors de la rencontre sur Tiana et un élément m’avait gêné et me dérange encore : il s’agit du pourcentage dans une etiquette en jaune.
-S’il s’agit d’un pourcentage du prix en euro établi en Ğ1 alors il n’y a pas véritablement de changement de référentiel et la comptabilité ne peut pas se faire alors puisque plusieurs unités de mesure ne peuvent pas cohabiter pour une même mesure.
-s’il s’agit de la proportion de stock proposée en Ğ1 alors je ne vois pas d’intérêt de stipuler cette information.

(à l’aide d’un traducteur automatique :-p)

Outre le pourcentage d’acceptation en monnaie libre, il existe un autre paramètre qui peut être précisé (ou non) dans le fichier commercial, la valeur en FIAT du G1. Ainsi, dans ce fichier :

https://girala.net/fr/negoci/calbasinet

tout le monde peut se faire une idée des conditions de trading et comparer avec d’autres services similaires.

Et, pour donner un peu plus de contexte, Girala.net vise à faciliter l’adoption de la monnaie gratuite par les services/entreprises/professionnels, en proposant des réponses simples aux questions courantes (quand vaut la monnaie ?) et en faisant en sorte que les utilisateurs de la monnaie aient un outil pour savoir où ils peuvent utiliser leur G1

1 « J'aime »

pourcentage de quoi? du prix en monnaie dette?

quezaqo? le prix de la Ğ1 en euro?!
c’est pas pertinent .

du coup je ne vois toujours pas d’utilité de cette etiquette en jaune qui fait plus penser à de la fausse promotion qu’à une information.

(à l’aide d’un traducteur automatique :-p)

C’est facile à comprendre : si je vais chez un poissonnier comme ça :

https://girala.net/negoci/peixos-pili

et a le merlu à 10€/kg (99% de ses clients paient en euros) quand un utilisateur de la monnaie gratuite veut payer son kilo de merlu, paie 9€ et 1DU

Donc, effectivement, il y a un pourcentage d’acceptation de la monnaie libre (c’est d’ailleurs l’habituel dans de nombreuses entreprises qui font de la publicité dans Gmarche, je pense) et évidemment le poissonnier doit établir si l’autre euro vaut 1DU à 5G1 ou 1G1.

Avec ce système, de nombreuses entreprises peuvent commencer à utiliser des devises gratuites, ce qui a du sens pour leurs utilisateurs : en faire une devise couramment utilisée, et non une devise anecdotique.

Cependant, une annonce peut être placée sur Girala.net sans préciser le pourcentage d’acceptation ou l’équivalence dans FIAT : c’est purement facultatif.

2 « J'aime »

ton poissonier va vite se rendre compte que le prix « batard » ou dit aussi prix « mixte » ne permet pas de pouvoir faire comptabilité .
Il n’est pas possible de mesurer une chose avec deux unités de mesure différentes en même temps dans la même mesure.

Parce que? Pouvez-vous développer cette idée ?

il ne s’agit pas d’une idée mais d’une réalité que vous n’avez pas encore experimenté:
Lorsque vous mesurez une valeur vous n’utilisez pas deux unités de mesure différentes.

(à l’aide d’un traducteur automatique :-p)

C’est la même affirmation que précédemment. mais appuyé de quels motifs/arguments ? Avec mystère ?

Par exemple, à partir de la liste des transactions récentes sur Gchange.fr :

https://www.biocoton.net/

http://www.planetesaveurs.fr/

Pensez-vous que l’un d’entre eux mettra ses prix à 100% en G1 ?

Eh bien, la même chose se produit dans la plupart des magasins dont nous avons besoin dans notre vie quotidienne : boulangeries, fruiteries, restaurants, supermarchés, magasins de vêtements. Ils ne peuvent se passer de la monnaie FIAT et doivent donc proposer des prix mixtes.

Et c’est pourquoi ces types de métiers, ceux dont nous avons le plus besoin sont rares sur Gchange.

Les promoteurs de Girala visent, nous verrons si avec succès, que les entreprises de tous les jours soient intégrées dans la monnaie libre, et que les consommateurs puissent l’utiliser au quotidien, en gagnant des espaces d’utilisation.

1 « J'aime »

Vous verrez bien que vous vous trompez , quand vous expérimenterez veritablement les échanges.
Les prix mixtes ne sont possibles que pour les échanges au noir , c’est à dire pour les utilisations de monnaie dette sans déclaration comptable.

Un GRAND GRAND GRAND bravo pour ce travail !
Il y a même une banque qui propose ses services !
C’est dingue.
Ğirala, le seul* annuaire des professionnels et des producteurs qui acceptent la monnaie libre Ğ1.
La CBI sur Ğinala

*il paraît qu’il y en a un autre mais on ne sait pas où il est.

1 « J'aime »

Les professionnels sont depuis bientôt 5 ans déjà identifiables dans l’annuaire PAGE de Cesium et gchange.
Nb: nous sommes tous producteurs et consommateurs à la fois.

T’es en mode un peu casse-noisette aujourd’hui toi non ?
Le Forum quoi…
Gchange > Site d’annonce
Ğinala > Annuaire
Tu vois la différence ou pas ?

@arbocenc
Pourquoi ce profil n’est-il plus accessible ?
https://girala.net/fr/negoci/la-cbi-cwapos-bank-int

(à l’aide d’un traducteur automatique :-p)

Es-tu sûr? Sans vouloir pontifier sur la fiscalité, avec la monnaie locale de Santa Coloma de Gramanet, le Grama, la Mairie indique qu’il faut la traiter, fiscalement, comme s’il s’agissait d’euros, c’est-à-dire déclarer le total revenu, au Trésor, comme si la transaction était effectuée dans une monnaie unique.

Ce qui est clair, c’est que cela peut être fait, et vous vous évitez des problèmes avec le Trésor.

@M1ch3l :

(à l’aide d’un traducteur automatique :-p)

Cela ne ressemble pas à une banque. En fait, je dirais que c’est plus une arnaque, ou quelque chose qui a l’air mauvais.

Par exemple, une banque qui n’a pas de site Web, mais qui place une annonce sur Gchange en tant que site Web ?

Ce n’est pas une banque, cela semble être quelqu’un qui veut pratiquer l’usure, et il n’y a évidemment pas de place pour l’usure sur Girala.net.

Cette phrase n’est pas de Girala.net Merci de ne pas nous mettre dans la bouche quelque chose que nous n’avons jamais dit :wink: Gchange c’était avant :-p

Vous ne comprenez pas.
Ce n’est pas une banque institutionnelle comme les banque de la monnaie dette, c’est la PREMIÈRE banque en MONNAIE LIBRE !
Cette banque ne fait pas des crédits, elle fait des prêts !
Elle ne « prête » pas de la monnaie qu’elle crée, elle prête VRAIMENT de la monnaie qu’elle possède.
Et elle possède 150 000 Junes.
C’est une banque qui propose de financer vos projets en monnaie libre.
Où est l’arnaque ?
C’est une première historique, révolutionnaire, et vous la balayez d’un revers de main sans la moindre attention.
Dont acte.
Je trouve ça extrêmement dommage, et vous ne venez pas de vous faire un ami.
Je constate que la censure et les barrières mentales sont les mêmes en France qu’en Espagne.
Ayez au moins l’honnêteté de vous connecter à ce compte, et de constater qu’il y a VRAIMENT 150 000 Junes dessus.
Je vous laisse la soirée pour changer d’avis, et arrêter votre censure.
Passé ce délais, vous serez mon ennemi à tout jamais.
Et… Demandez à mes ennemis, ce n’est pas une partie de plaisir.
@scanlegentil
il me casse les couilles ton pote.

3 « J'aime »

image

où est l’arnaque ?

Cesium comporte un onglet « PAGES » qui permet de se repertorier en activité professionelles. depuis bientôt 5 ans. :slight_smile:

idem sur Ğchange:

evidement puisque la monnaie locale est un bon d’achat de la monnaie officielle.
la monnaie libre n’est pas une monnaie locale.

payer un interet sur le pret de monnaie est logique et ne pose pas de probleme à partir du moment ou ce taux n’est pas superieur au taux de croissance de la monnaie.
Si le taux d’interet proposé est au dessus du taux de croissance ou bien s’il est trop elevé selon le point de vu du demandeur de pret alors la proposition de pret est refusée, le contrat n’est pas signé.

Bien qu’étant d’accord sur le fait que ce « 50% » ne veut rien dire, si un commerçant vend à la fois à 100% dans une monnaie et à prix mixte, alors il établit de fait un taux de change. (même s’il peut changer dans le temps et entre les produits)

Par contre il faudrait que les prix soient indexés au DU, pas à la Ğ1, sinon tous les 6 mois les prix seront dévalués. (donc plutôt conseiller 1 DU ~ 1 € que 10 Ğ1 ~ 1 €) Si on crée l’habitude chez les gens de compter en quantitatif, cela posera des problèmes dans la pratique et dans la compréhension.

2 « J'aime »

pour l’Etat il n’existe qu’une seule monnaie, celle à pouvoir libératoire de crédit bancaire avec laquelle tout vendeur doit pouvoir proposer un prix à l’acheteur , sur son territoire
dans un échange 100% Ğ1 il n’y a pas d’échange de monnaie selon les regles fiscales et comptables qui perçoivent la Ğ1 depuis 2019 parmis les actifs numériques, c’est à dire comme des valeurs non monétaires soumises à taxe de 30% lorsque échangées avec de la monnaie (officielle).

Pour une entreprise qui déclare la comptabilité de ses échanges monétaires au fisc il n’est pas possible de declarer plusieurs monnaies puisqu’il ne peut en exister qu’une.
La comptabilité ne peut pas s’établir avec deux monnaies pour une même valeur.

Ce prix « mixte, batard » est une réponse inappropriée à un faux problème : vendre 10 articles à prix mixtes monnaie (non libre) et Ğ1 revient au même qu’en vendre 9 en monnaie non libre et un en 100%Ğ1.
Dans ce cas de 100%Ğ1 la comptabilité est claire, il n’y a pas plusieurs monnaies dans le même prix ni de taux de change à chercher.
Le fisc peut toujours estimer qu’il y a eu échange non déclaré de sa monnaie non libre, raison pour laquelle il est conseillé d’établir des factures en bon et du forme en Ğ1 avec les clients junistes afin de pouvoir être verifiés dans le cas d’un controle.
Si le fisc se met à etablir un prix de la Ğ1 dans sa monnaie alors il accelera de facto l’interet d’en avoir et dans (co)créer. :slight_smile:

Je supprime tous les postes faisant la promotion de votre site.
image

Ah mais non seulement je ne ferais pas la promotion de votre truc, mais je le dézinguerai* à chaque fois que je peux, faites moi confiance.
*dézinguer = dire du mal
Je déteste les petits Hitler de ton espèce qui censurent.

image

1 « J'aime »