G1 Lieu : G1 Atelier Graphique, G1 Chantier, G1 jardin, G envies

Salut toustes !

Je suis donc implanté en Haute-Loire et dispose d’un lieu dans un petit hameau.
C’est une grange en cours de réhabilitation depuis quelques années, de 110m² au sol sur deux niveaux. Il y a environ 1000m² de terrain juste en dessous pour le potager.

Sur ce lieu co-habitent plusieurs projets en liens avec la monnaie libre.

1. Présentations :

Deux projets associatifs :

  • Tout d’abord c’est le siège social d’une association qui cherche à créer un tiers lieu rural, asso qui est à la recherche d’un système de monnaie interne pour faciliter la coopération et la valorisation du bénévolat (entre autres choses) au sein de la fédération d’association. Nous avons bientôt une AG devant laquelle plusieurs d’entre nous vont présenter la monnaie libre pour répondre à ce besoin.

  • Ensuite, se lance un projet de ludothèque, une asso de jeu existante depuis 3 ans qui fabrique des jeux et en achète, et souhaite mettre en place la possibilité pour les adhérent-e-s de louer des jeux au mois. Cette location de jeu pourra se faire en UNL et/ou en ML. L’asso finalise les détails et lance sa ludothèque ce dimanche. Le siège social de cette asso n’est pas sur Aurouze mais ce sera la permanence de location une fois par mois (dans un premier temps).

Trois projets persos :

  • G1 Atelier
    Je suis donc producteur de pochoirs depuis un paquet d’années, je dessine un peu, peint, fais des linos… Je suis intéressé pour développer cette activité en ML (je ne la propose pas en UNL) et surtout je suis intéressé par développer des collaborations avec la communauté G1 et trouver des fournisseurs en ML. Le lieu étant encore en chantier l’hébergement est en mode camping/canap mais je suis très motivé pour envisager des formats résidence-cocréation.
    =>La page Gchange du projet
    =>Le compte portefeuille du projet : 2TrymPLSPPp67Mm2gaN3wDQMxqZcSRejpvpGdev2Zgwj

  • G1 Chantier
    Acheté en 2015, le lieu est depuis venu à bout de son budget initial. Ce lieu est composé de deux granges mitoyennes pour une surface de 109m² au sol. Du chemin a été fait depuis (achat, réfection à neuf de 130m² de toiture, isolation au toit, changement de tous les solivages, pose d’un plancher, création mur ossature bois, ouverture de fenêtres…) mais la suite du lieu n’est pour l’instant pas financée. Mon optique actuelle est d’insérer la ML dans le projet de rénovation. Le lieu est voulu pour être un site autonome, il n’est raccordé ni à l’eau ni à l’électricité. La suite du chantier inclus : un assainissement général du mur nord (décaissage/drain), la pose d’un plancher de 60m² sur le bâtiment bas (déjà fait sur le bâtiment haut) , la création de 3 mezzanines (1 pour ma piaule, 2 chambres d’amis/résidence), l’ouverture de fenêtres, l’isolation des niveaux, la création d’une salle d’eau et la pose d’un conduit de boisseaux. Bref beaucoup de choses au programme sachant que je n’ai pas encore réuni les matériaux pour l’ensemble de ces chantiers… L’idée des deux bâtiments étant de générer un potentiel d’accueil collectif (résidence d’artistes) tout en maintenant un espace personnel mitoyen mais autonome.
    => Le compte portefeuille du chantier : 3qrkCMUui3EyrdHyFBFJS9qHpQmagoxayXamWxUbh54u

  • G1 Potager
    Le lieu dispose donc de deux parcelles situées à quelques dizaines de mètres des bâtiments sur une orientation sud-sud-ouest. La plus grande (900m² environ) était en jachères et devient peu à peu un potager. Avec une pente de plus de 30° l’aménagement en terrasse est nécessaire et la mise en place prend du temps (pas de possibilité de faire entrer d’engins sur site). Des fruitiers sont implantés au fur et à mesure ainsi que des espaces de culture. Le jardin est alimenté en eau par la récupération d’eau de pluie du lieu situé en surplomb. La seconde parcelle est un ancien potager de 180m² situé à 4m de la route d’accès et proposé en location en ML : voir l’annonce

2. Les besoins des projets :

  • G1 potager recherche : grandes surfaces vitrées pour création d’une serre et de châssis, bois de construction (chevrons), cuves, fers à bétons, plants/boutures/graines, pots en terre cuite, paille.

  • G1 chantier recherche : briques pleines, bois de construction (chevrons, volige, croutes, lambourdes), boisseaux (taille 35/35), fenêtres avec huisseries, outillage à main de menuiserie et de charpente, isolant naturel (utilisé jusque là : chanvre & paille), étagères et placards de vestiaires métal, tuyauterie…

  • G1 atelier recherche : du linoléum, du papier cartonné entre 150 et 400 gr, du matériel ancien d’imprimeur et de typographe, du matériel de gravure, occasionnellement du matériel de peinture.

  • La ludothèque peut rechercher : des jeux d’occasions, des jeux autoproduits, des jeux reproduits par vos soins, du matériel pour création de jeux…

  • Le futur tiers lieu doit d’abord se prononcer sur son usage de la G1 avant de pouvoir communiquer sur ses besoins.

3. Moi et la monnaie libre…

Depuis quelques années j’ai un rapport compliqué avec « l’argent » (je sais c’est un métal, j’utilise ici ce terme pour l’opposer à la notion de monnaie à base invariante telle que la ML). J’utilise ici le terme argent pour ne pas utiliser le terme monnaie car justement la monnaie libre a changé ma perception sur certaines choses. Mes créations graphiques, j’ai tendance à ne pas les vendre en UNL car le rapport aux UNL me dérange profondément, je n’aime pas l’idée que « l’art » ne soit accessible qu’aux élites (les rares fois que j’ai vendu en UNL c’était prix libre).
Co-créateur de la ML depuis maintenant presque une année j’ai mis un peu du temps à me lancer réellement, (occupé par d’autres projets et ne voyant pas encore le potentiel d’échange local). Mais depuis, ça bouge un peu plus par chez nous, de plus en plus d’intéressé-e-s, des premières transactions locales, de plus en plus de co-créteur-ice-s locaux et donc une masse monétaire locale qui commence à s’accroître… J’ai pu commencer à acheter quelques matériaux pour mon chantier, vendre quelques objets qui ne me servaient plus, vendre certaines de mes créations, acheter des fournitures pour mon atelier, valoriser des mises à disposition d’outils ou des renforts de coup de main, acheter mon pain en junes, acheter des livres dont un livre d’art, acheter des objets artisanaux… bref, concrétiser la capacité d’échanger que nous offre la ML. Et je considère que ce n’est que le début.
Actuellement on est un peu plus d’une vingtaine de membres dans notre secteur (beaucoup d’entre nous se connaissant d’avant l’intérêt pour la ML, le processus de certification s’en trouve accéléré) et plusieurs dizaines d’autres se sont exprimé-e-s comme intéressé-e-s et sont en cours de création de leur premier compte portefeuille et la pose de leurs premières annonces sur gchange. Notre secteur a donc un joli potentiel qui commence à peine à germer.

Vous voulez en savoir plus, avez envie de passer découvrir le lieu, avez envie de collaborer sur un projet graphique, avez envie de mettre les mains dans la terre ou d’aider sur un chantier, bah contactez-moi :wink: Je serais ravi si mon lieu pouvait se développer en s’ouvrant sur une communauté de libristes et proposer des services/productions utiles au développement de la ML.

A bon entendeur salut !

PS : Le lieu en question en quelques photos :
2019
IMG_20191119_085638
IMG_20200404_153001
vue_de_loin

8 J'aime

Super projet. Merci pour le partage, si je vois des choses au cours de mes périple je vous en parle et si je passe pas loin je vous fais signe bon courage.

1 J'aime