Financer les développeurs


#1

J’aimerai bien soutenir les développeurs Cesium & Duniter avec des UNL. Je pense que des années de bénévolat sont héroïques mais ne tiennent pas dans le temps. Quand on veut un projet qui se fortifie, il faut le financer.

J’imagine plusieurs choses : une plate-forme libre de financement participatif pour assurer (1) le maintient du service (2) le développement de telle ou telle chose pour Duniter & Cesium… Une SCIC ou Association où les développeurs seraient payés tout les mois par 464 membres x 15 UNL = 6960€ >>> 1,5 équivalent temps plein pour ingénieurs.

Les développeurs peuvent s’organiser comme ils le veulent. Certains préfèrent se salarier (coopérative d’activitées, CAE, …?) , d’autres préfèrent travailler, au coup par coup, sur une partie spécifique qui les motivent . Et certains peuvent aussi continuer de contribuer sans recevoir d’ UNL mais en étant rémunérer en Ğ1.

Qu’en pensez vous ?


Lettre ouverte à la communauté ğ1, financement de projets en ğ1
#2

Commence par proposer sur Ğchange des UNL contre des Ğ1. Si 464 membres proposent des UNL contre des Ğ1, par exemple au taux de 15 UNL = 300 Ğ1, alors 464 membres x 300 Ğ1 / mois = 6960 UNL / mois

Ce qui permet de contribuer au développement en Ğ1 sans se tromper de sujet.

La meilleure façon de soutenir les développeurs de Duniter/Ğ1 c’est d’utiliser les Ğ1 comme monnaie.


#3

N’ y t-il pas un crowd-funding en Gune qui existe déjà et qui est mis en place pour ca? Gunes vont être naturellement de plus en plus facilement convertibles en Euros ou n’importe quelle autre monnaie. Ce qui semble vraiment important maintenant par rapport à la somme de travail (et aussi la solidité et pérénité du truc) s’est d’augmenter et de renforcer le nombre de developeurs. Parler de la TRM à des passionés d’informatique afin d’avoir des personnes ‘techniques’ de confiance à porté de main qui sont vraiment dans le code et puissent le maintenir, modifier, améliorer etc. Si on est pas sur de ca, comment on va s’assurer que s’est fiable et que ca reste “démocratique”?


#4

Salut @Galuel ,

Je viens de poster cette annonce : https://www.gchange.fr/#/app/market/view/AWAbyEIZLt_shuNstvUn/

J’ai eu envi de mettre dans le texte de l’annonce: “Offre préférencielle pour les dévellopeurs” MAIS finalement je ne l’ai pas mis.

Je crois comprendre ce que tu veux dire. En proposant des UNL sur Gchange, chacun aura le choix de rémunérer les développeurs (directement ou indirectement) soit en Ğ1, soit en UNL (Unité Non Libre).

Les développeurs pouront, si ils le souhaitent, trouver des UNL sur Gchange, pour se rémunérer.


#5

Ces UNL mis en vente par @Max37 sur ḡchange n’iront pas forcement à un développeur de duniter… Vu que n’importe-qui qui à déjà accumulé 300Ḡ1 peux les échanger! Ca ne reviens pas du tout au même que de créer une structure démocratique (SCIC, asso) et de récolter des cotisations qui serait distribuée aux développeur(s) de façon proportionnelle au travail effectué et transparente! De plus l’impact dans l’opinion publique n’est pas le même, entre un groupe informel d’irréductibles gaulois, et une structure légale qui joue cartes sur table! Qu’est ce qui va motiver plus de développeurs? Dire: participe bénévolement et peut-être quelqu’un échangera des UNL sur ḡchange que tu pourra te disputer avec tout membre possesseur de 300Ḡ1 (même non développeur). Ou bien: il y’a une structure qui permet le financement des développement par redistribution de la cotisation mensuelle (et éventuellement rechercher d’autres financements en UNL).

D’une manière générale, tant qu’il y a dépendance aux UNL pour vivre (C.A.D: tant que les Ḡ1 ne permettent pas de se passer d’UNL), il va falloir créer un pond entre UNL et Ḡ1! (sans même parler de taux de change içi! ) Une structure qui récolte des UNL pour les redistribuer aux développeurs sans forcement de corrélation avec les échanges en Ḡ1 est très possible…

Il s’agit d’une transition entre les obligations actuelles et le ḡfutur libre que l’on souhaite. Pas d’une acceptation du système UNL… Un prisonnier qui veux sortir de prison, doit faire avec l’obligation de suivre les règles de la prison le temps de préparer son départ…


#6

Nous sommes en train de préparer un système de financement en Ḡ1 pour les contributeurs de duniter :slight_smile:

Du fait que la Ḡ1 est convertible tout contributeur ayant besoin d’autres valeurs pourra librement convertir ses Ḡ1 via des places de changes ou autre.

En revanche, les individus qui le souhaitent peuvent librement faire des dons à qui ils veulent dans la monnaie de leur choix, mais la future structure juridique officielle de Duniter se devra d’être cohérente avec son objet et donc de lever des fonds uniquement dans la monnaie qu’elle fait fonctionner !


#7

Vous avez choisi quel type de structure?


#8

A ma connaissance rien n’est encore décidé :slight_smile:


#9

une autre offre que celle de Max existe


#10

https://duniter.org/fr/remuneration-03-18/


#11

WeServe.io est un outil de gestion de projets/crowdfunding qui peut être utile pour développer Duniter et Cesium. Weserve.io permet de

  • créer des tâches avec un budget pour chaque tache.
  • publier les tâches en ligne pour communiquer le projet.
  • lever des fonds pour chaque tâche. (Petit budgets faciles à atteindre)
  • recruter des volontaires.
  • le publique peut suivre l’avancé du projet.
  • le budget de la tache est débloqué et transférée au volontaire qui a exécuté la tache lorsque la tache est exécuté et validée.

@inso @Hugo-Trentesaux


#12

Ça me semble parfait pour ce genre de tâches. Comme ça, les dons en g1/unl peuvent être faits directement au développeur concerné. Et ça peut aider à donner de la transparence : un développeur est payé pour une tâche effectuée clairement identifiée. Une personne qui ne sait pas à quelle tâche donner peut aussi faire un don à l’association qui se chargera de le transmettre au développeur.


#13

Et comment faire pour les tâches non-identifiées, ainsi que pour les tâches non-identifiables ?


#14

Si une tache fait l’objet d’une commit sur github, alors on peut l’identifier ainsi. pour le reste, il faudra peut etre faire évoluer l’outil.


#15

Disons que c’est un mode de financement intéressant parmis d’autres :slight_smile: (les dons récurrents sur la clé des développeurs étant un autre moyen plus cohérent avec les tâches non identifiées ni identifiables)


#16

@inso effectivement, les dons récurrents sont mieux pour le dévelopeur. Weserve ajoute d’autres avantages. On peut imaginer une combinaison des deux methodes: weserve + financement récurant. @cgeek

La méthode weserve:

  • P2P + taches définies + preuves d’achèvement: permettent d’encourager les donneurs qui ont une garantie sur l’utilisation des fonds.
  • le coté petits budgets permet de fluidifier le développement et réduire les engeux/risques liés à la gestion des fonds.
  • le coté collaboration publique + communication permet de developer la communauté. Imagine qu’un ado Chilien inconnu veuille accomplir une tache et gagner de la monnaie: Avec weserve il peut partager la tache dans sa famille et ses amis qui vont lui donner car ils le connaissent. = reduction des risques pour les donneurs + ouverture d’autres réseaux de financement + ouverture de la communauté d’utilisateurs et de développeurs.

En plus de cela weserve.io a vocation à soutenir des projets collaboratifs offline, par exemple la reconstruction d’un village dans une zone de crise; dans ce cas, la crypto est utile pour traverser les frontières et être indépendant. Cela permet de développer la base d’utilisateurs de la monnaie. https://docs.google.com/document/d/1yKfap-h_9ylcQryFynU00yphU6yCAOhk7CL1cBXwTKg/edit?usp=sharing


#17

En tout cas, si un développeur est intéressé par intégrer la monnaie libre ğ1 dans weserve, il pourra bénéficier de la campagne de financement participatif lancée ici :

https://gannonce.duniter.org/#/announce/7c9a9f99-1443-4c89-9bcc-6ac88d6c6710