Faux compte Gchange?

Bonjour à tous,
Je suspecte un faux compte sur Gchange.
https://www.gchange.fr/#/app/user/6qvaFuuMEM71Ce6J93qBNqXHzHQr1GH4fbJMUatiWRg4/G-Change
Qu’en pensez vous ?

1 « J'aime »

Oui, surement un de plus.

Certains ne savent sans doute pas quoi faire de leur temps, et, plutôt que de lutter contre le système bancaire, préfère lutter contre ceux qui s’y opposent.

A qui profite le crime ? :slight_smile: De tel individus travaillent clairement contre la monnaie libre, et tentent de saper cette œuvre.

Bof, après on se doutait bien que ce genre de trolls debarquerait. On aura eu au moins quelques années de tranquillité.

Paix à tous et chacun. Y compris ces personnes.

10 « J'aime »

Il s’agit une fois de plus de FredB… Ce pauvre gars doit s’ennuyer mortellement, en fait…

On a pas de Psy sur Gchange ? Perso je lui offre le traitement.

@kimamila Par contre la modération Gchange c’est pour quand ?
Il serait bien de savoir qu’il y a une équipe de modération (là c’est flou) et une charte de fonctionnement.
Là ça part un peu en cacahouètes.
Ma demande a déjà au moins 1 an.

1 « J'aime »

Il y a bien des fonctions de modérations, mais manque de temps et de modérateurs formés. Aujourd’hui les fonctions de modérations ne sont pas simples d’accès. C’est très orienté développeur, avec un interface de requetage générique.
L’avantage s’est qu’une modérateur formé peut aller assez vite.

La charte est en cours d’écriture. Mais cela ne réoudra pas tout : la preuve étant que la charte du forum est clair, si la politesse, le respect de l’autre, mais pas toujours respectée ! :slight_smile:

Dans tous les cas, on a un moment difficile a passer, pénible pour tous.
Le mieux que nous ayons à faire est d’etre actif pour améliorer les choses patiemment, et se servir de ce cas d’école pour résoudre les manques qu’on les outils.

5 « J'aime »

Et si on essayait ce type de modération p2p wot

https://www.copylaradio.com/blog/blog-1/post/un-systeme-de-confiance-28

Comme extension aux étoiles de confiance emisent dans gchange…

3 « J'aime »

Tu parles du système de notation de gchange ? Ce n’est pas une toile de confiance, justement dans la mesure où il est facile de faire des faux comptes.
Je travaille à un système de validation de compte. Mais c’est compliqué sans dévoiler l’email sur le réseau P2P, tout en dévoilant le fait que le compte a été vérifié…

Pas forcément… Je pense plutôt à une extension qui implémente cet algorithme et son UI/UX

En offrant à chaque compte la possibilité de donner et voir les points de confiance calculés puis en appliquant différentes visibilité entre comptes et annonces. Le « niveau de nuisance » est réglable par l’utilisateur, et relatif à chacun.

Les annonces seraient alors d’abord visible aux comptes à qui on a donné la meilleure note, puis petit à petit vers les notes plus basses… Ce qui se déroule dans la vie souvent… On propose son offre à ses amis (et les leurs), avant de le mettre sur « le bon coin »…

Il n’y aurait pas besoin de collecter ou dévoiler plus d’informations, mais de segmenter leur visibilité autrement. Les « mauvais » ou « faux » comptes s’en retrouvent triés automatiquement par leur mauvais « score » impactant le nombre de vue de leurs publications… Cela introduit un coefficient de confiance relative qui évite de la maintenir absolument.

J’utilise les « étoiles » de gchange pour symboliser les niveaux de confiance et les appliquer aux partages/synchro IPFS que l’on développe. Cela fonctionne avec cet algorithme d’ami, d’amis (sur 5 niveaux au lieu de -100 / 100) et fabrique un système d’information anoptique très intéressant à voir et faire grandir :wink:

Cela pourrait aider à avancer dans la jungle de la confiance et de sa répartition?!

Qu’est ce qui empêche d’ouvrir plusieurs comptes et "liker"ou « disliker » avec le « niveau de confiance » des comptes intempestivement?
Quel est l’intérêt de ces « like » (et cœurs) surtout s’ils ne correspondent pas à des transactions concrètes?

Rien, sauf que ceux qui font cela se retrouveront vite entre eux… Dans leur propre bulle de confiance…
Si tu prends le temps de bien lire l’article… C’est un algorithme itératif à filtrage de données réglable et contrôlé par chacun (par le choix de ses amis), et je doute que le comportement que tu décris reçoivent un score suffisant pour lui faire passer la barrière des « amis » de l’ami qui aurait décidé d’être leur ami.

Aujourd’hui ceux qui ouvrent plusieurs comptes sur gchange peuvent ils « liker » et « disliker » à tour de bras?

Je trouve cet idée de confiance relative par amis d’amis très intéressante.
Cependant il y a des personnes en qui j’ai une grande confiance sur certains sujets (tel que la monnaie) et une très faible confiance sur d’autre sujets (qu’ils ne me parlent pas virus).
Cela me semble compliquer de faire le détail.
Par exemple sur le sujet de la monnaie, j’ai une totale confiance quand il me parle de monnaie libre, j’ai plus de doute quand il me parle de monnaie fiat. Et on pourrais encore détaillé plus.
Ce qui reviendrais à donner une note à chaque message, et encore un message peut avoir plusieurs partie, une avec laquelle je suis en confiance suivi de choses dont je doute beaucoup.
Du coup ce système devient trop complexe à gérer il me semble, surtout qu’il faudrait noté chaque message pour chaque sujet, qui perdrait son temps à ça ?

OK, c’est donc l’algo, dont tu m’as déjà parlé maintes fois : le calcul de note relative.

La question pour moi est celle de la faisabilité : comment :

  • calculer les notes relativement à chaque compte. Si on fait le calcul, on explose très rapidement ! Chaque va devoir potentiellement noté chaque autre compte.
    Qui fait se calcul ? le Pod ? le Client ?
  • Une fois le calcul fait, comment s’en servir lors des recherche gchange (via ES). Cela fait des recherche forcément spécifique à chaue utilisateur (pas de cache possible). A moins de filtrer côté client ? Mais faire cela revient a potentiellement faire plein de requetes.

Les performances, c’est toujours galère…
Comment vois tu ca @qoop ?

Ceci dit, si on solutionne ses questions on aurait effectivement plus de problème de modération :slight_smile:
Et même la régionalisation : par exemple, les espagnols ne verraient pas les annonces des français, sauf s’il les note.

Je trouve dommage de ne plus voir les annonces étrangères. Ne faudrait-il pas que ce soit une option ?

1 « J'aime »

Une option du pod, oui, et une option du client, je ne sais pas.
J’imaginai aussi pouvoir stocker la langue de l’annonce, pour filtrer par défaut.
C’est assez simple à faire.

1 « J'aime »

Ce message est provisoirement masqué suite à des signalements de la communauté.

1 « J'aime »

Effectivement, le traitement des calculs de notes relatives et leur application va consommer des ressources supplémentaires. Si je m’en tiens aux like (étoiles), il s’agit d’un « document json » associé au profil qui comporte la liste des like reçus, et la moyenne obtenue.

{
  "likes": [
    {
      "issuer": "2jQUH4HfHxdTesjCjvMCx1VJgA5AnpuvrWRq1swfRdsS",
      "pseudo": "Station Oasis",
      "payTo": "",
      "level": 1
    }
  ],
  "yours": {
    "id": "AXZAOQ-4RPsuHHWVsTaY",
    "pseudo": "onelove",
    "payTo": "",
    "level": 5
  },
  "score": 3
}

Des documents de « confiance » {destination=pubkey, value=-100/100, } {destination=adkey, value=-100/100, } rattachés au profil émetteur constitueraient cette "mémoire de « combien j’estime » pour appliquer l’algorithme en récupérant les valeurs des « amis » à n+1, n+2, voir plus …

trust2

A priori, la carte de notation évolue à chaque nouveau document ajouté par un utilisateur, le temps de calcul dépend de l’exploration du réseau à opérer (n+?) et du niveau souhaité pour la construire. Le résultat peut s’inscrire dans le niveau d’étoile actuel (en utilisant les 5 niveaux) ou un nouveau document qui conserve l’échelle -100/100 des résultats.

Un processus batch semble le mieux adapté pour calculer et réécrire ces « cartes de confiance » (tu dois déjà avoir celui qui envoi les emails)…

Une fois ajouté, l’API permettrait au client de filtrer les documents (profils, annonces) qui ont un certain résultat, fixé comme paramètre d’exploration.

Comme Tom veut être bien informé sans que des menteurs soient impliqués, il règle son niveau de filtre de confiance sur 10, de sorte que toutes les personnes ayant une note inférieure à 10 seront masquées.

Appliquer ce filtre et ce traitement serait optionnel, et s’activerait en payant ce service qui permet d’améliorer le tri des informations… et d’activer des fonctions d’exploration plus ou moins large du réseau…

Comme, pour les annonces, rendre leur visibilité progressive et croissante dans le temps.
On pourrait associer à un profil un nuage de tag qui déclenchent une alerte quand dans sa zone d’exploration de confiance (n+? / ) le tag est détecté dans une annonce.

On pourrait aussi proposer une « Intelligence Amie » qui regarde les photos et préremplie les tags automatiquement à l’ajout des annonces en utilisant l’apprentissage et reconnaissance d’objets pour ça…

Comme tu le fais remarquer rendre ces services prennent du CPU, de la RAM et peuvent nécessiter une certaine infrastructure pour l’opérer. Il faudrait faire des essais pour l’estimer et fixer les échelles de coûts…

1 « J'aime »