Exprimons nos besoins


#1

Lorsque je rencontre une nouvelle personne qui souhaite devenir membre, ou une personne qui découvre l’existence de la june, la première chose que je rappelle est qu’il n’est pas nécessaire d’être membre pour commencer à utiliser la june.

On peut inviter ces personnes à aller vendre biens et services sur gchange ou autres pour qu’il puisse gagner leur premières junes, mais comment décider de quoi proposer, à combien, etc…? Également, pour ceux qui ont beaucoup de junes, c’est-à-dire les premiers membres qui n’ont pas beaucoup achetés, et ceux qui vendent, quoi faire de toutes ces junes si rien en vente ne nous intéresse, à part attendre qu’il y est plus de ventes intéressantes ? Aussi, à quoi bon aller chercher les AMAP, commerçants et autres si c’est pour leur dire qu’avec leur junes gagnées ils auront juste accès à un petit marché de l’occasion ainsi qu’à une plate-forme de dons ?

Plus le temps passe et plus je me dis que ce n’est pas le plus efficace, et qu’il vaut mieux que tout le monde puisse facilement exprimer ses besoins et demandes.

Au lieu d’avoir une longue liste de ventes qui ressemble plutôt à un marché de l’occasion où les gens proposent surtout ce dont ils sont prêt à se séparer, avec la liste de ce que les gens ont besoin ça ressemblerait plutôt à une plate-forme d’entraide ! Les AMAP, commerçants, etc… pourraient directement dire de quoi ils ont besoins (avant de continuer de vendre sans contreparties, ce qui les rassureraient par exemple, voir qu’ils posent d’abord leur besoins et attendent que quelqu’un soit ok pour y répondre avant de commencer à vendre pour gagner les junes pour payer ce quelqu’un) ainsi que les personnes, principalement celles qui ont des junes et ne savent pas quoi en faire (je pense surtout à celles au dessus de la moyenne qui voit leur part relative de monnaie diminuer). Et les nouveaux membres pourraient facilement voir comment gagner leur premières junes, sans se poser la question de quel prix mettre. D’ailleurs, si je travaille 1h ou vend un objet pour gagner x junes, je vois directement si quelque chose qui coûte x junes est trop cher ou pas, pareil si je propose moins même un besoin ou une demande à x junes.

Oui, gchange permet déjà de poster ses besoins et demandes, mais, à moins que je me trompe, il n’y a pas possibilité de lister que ces besoins/demandes, ni de les trier par la quantité de junes offertes pour répondre à ce besoin/cette demande.

J’aimerais connaître votre avis : que pensez-vous de cela ? Avez-vous des choses à rajouter ? Etes vous plutôt pour améliorer Gchange ou pour la création d’une autre plate-forme ?

Merci d’avance.


#2

Je dirais que tu pourrais exprimer ce besoin d’affichage sélectif d’abord et avant tout sur gchange plutôt qu’une nouvelle plateforme.


#3

Il existe le forum.gchange.fr pour discuter des améliorations concernant gchange précisément.


#4

tout à fait d’accord avec ton texte. Dans le cadre de l’équipe MLO, Yann Beauvois, Alexia Salgues, Patrice Faustino et moi-même avions commencé à préparer un questionnaire sur framaform visant à faire ressortir les besoins. En effet, les AMAP, commerçants et artisans (comme moi puisque je suis faiseuse de bijoux en Monnaie Libre) avons besoin de pouvoir acheter en ML au moins une partie des matériaux dont nous avons besoin pour notre travail. De plus, il m’est arrivé depuis que je suis inscrite de me retrouver avec des Ğ1 dont je ne savais quoi faire ? Pas de réseau local dans ma région, les annonces sur gchange.fr ne m’intéressaient pas, donc j’ai fait beaucoup de dons et de crowfunding. C’est mon choix, je ne me plains pas… mais si l’on veut attirer les vendeurs (AMAP, commerçants, artisans …) il faut qu’on connaisse leurs besoins dans quel domaine ils souhaiteraient acheter en ML ? Peut-être serait-il possible de créer une catégorie “vendeurs professionnels” sur gchange.fr, espace qui leur serait réservé afin que nous connaissions leurs besoins. Après, bien sûr, il reste à trouver des fournisseurs prêts à vendre en ML à ces professionnels en faisant de même avec eux. Que souhaiteraient-ils pouvoir acheter en Ğ1 … etc… Bien entendu, un réseau local développé comme par exemple en Occitanie, c’est pour l’instant exceptionnel et cela fait des mois que j’essaie de former une équipe locale dans les environs d’Avignon et je galère grave … Le questionnaire est à peine ébauché et ne vise pas spécialement les commerçants, AMAP ou Artisans, mais on pourrait en écrire un qui leur soit adressé sur les pages Cesium des Vendeurs. J’ai déjà listé tous les vendeurs pro sur Cesium et j’ai enregistré ces listes sur MEGA. Lien vers le sondage framaform MLO : https://framaforms.org/questionnaire-besoins-utilisateurs-ml-1526840872

sinon, voir liste Framapad, dossier : Questionnaire Besoins Utilisateurs ML / lien : https://mypads.framapad.org/mypads/?/mypads/group/monnaie-libre-occitane-l686178a/view

Liste Prof sur Cesium sur MEGA : https://mega.nz/fm/PLRj3ALb

C’est Yann Beauvois qui a eu l’idée pour ce sondage, je l’aide en proposant des idées et en travaillant sur framaform. Si tu veux plus de détail, tu peux le contacter : yannbeauvois@protonmail.com et moi : Solange PIELAT-DAME damebab@ifee.fr

Ce que tu proposes est essentiel, je crois …


#5

Bonjour,

Ça me paraît simple : il faut ajouter à gchange un espace d’achat , en plus de l’espace de vente, non?


#6

Si je puis me permettre, si vous avez des demandes/propositions d’améliorations à faire sur les plate-formes d’échange, faîtes-le ! :grinning:

Développer une nouvelle plate-forme serait une dépense d’énergie et de temps, alors que souvent, une petite modification à l’existant suffit.

Pour améliorer Ğchange, faîtes une demande ici. Ou sur le forum dédié.

Pour améliorer Ğannonce, faîtes une demande ici.

Pour aider les développeurs, commencez par leur faire des retours et montrez leur ainsi que vous utiliser les logiciels. Il n’y a rien de plus démoralisant pour un développeur de ne pas avoir de retours ou de lire qu’il faudrait un nouveau logiciel parce que dans le sien il manque le bouton “qui le fait”. :disappointed_relieved:

Merci de votre compréhension.