De la nature des MLC


#1

Les monnaies sont des masses de chiffres , elles n’ont pas d’esprit. Certaines sont produites en privilégiant des individus sur d’autres (monnaies dites non libre comme les MLC) et une autre ne privilégie aucun membre sur un autre (la ğ1).


Présentation Andréas
#2

Quand je parlai de l’esprit c’était plutôt l’état d’esprit du groupe à l’origine de la monnaie local. Après, selon moi, ils se trompent d’outil, mais je ne le savais pas avant de découvrir les monnaies libres…


#3

Il ne s’agit donc que pas de concurrence entre monnaie libre et non libre mais juste d’absence de connaissance du discernement entre les deux.


#4

Bonjour Andréas, ok c’est une bonne nouvelle. J’habite Poitiers et effectivement on pourrait se voir :slight_smile: J’ai adhéré à la monnaie local de Poitiers et ses environs “Le Pois”, pour ma part ce projet mérite également d’être soutenu.


#5

Encore une fois, c’est pas une concurrence de monnaie, mais une concurrence de projet. Ils galèrent déjà à faire connaître le truc donc si j’arrive et lance des réunions d’information sur la monnaie libre, j’ai peur d’embrouiller les gens (justement car pas toujours facile d’avoir du discernement quand on connait ni l’un ni l’autre).

Qu’en penses-tu @imppao ?

En tout cas, dans notre collectif il y a quelqu’un de très impliqué dans “Le pois” et elle veut organiser une réunion d’information sur ce sujet, si j’organise dans la même période une réunion sur la monnaie libre, ça va pas le faire. Je vais attendre un peu.


#6

Les médias nous bassinent avec les MLC, il en existe depuis 6 ans aujourd’hui une cinquantaine. Résultats Toutes mlc française confondues : 3 euros ont été convertis en 3 sol chaque mois par 70 000 personnes depuis 6 ans. Le coût des mlc en paiement de salaire de rabatteurs et en frais d’imprimerie représente 100 000 euros pour 200 000 euros convertis.


#7

Il est important d’intervenir sur la monnaie Libre dans les réseaux de construction des mlc le plus tôt possible , avant que les quelques individus en deviennent salariés , sinon ils feront tout pour garder leur salaire notamment en mettant des bâtons dans les roues de l’eveil de conscience.


#8

Remarque intéressante, c’est vrai que ça nécessite beaucoup d’énergie, d’argent (en MNL) et de temps pour finalement pas grand chose. Surtout si c’est que via des billets.

Après, ils le disent eux même c’est plus une démarche pédagogique pour inciter à acheter dans des commerces locaux.

On peut donc plus rapprocher ça comme de la com’ pour les commerce locaux qu’une réelle avancée en terme d’ “éveil de conscience” et de changement de société.

Je vais tâcher d’en parler, mais c’est pas non plus facile d’arriver comme ça quand un projet est en gestation depuis plusieurs années, il y a une certaine inertie forcément…


#9

la demarche pedagogique des mlc est leurre precisement puisqu’elle fabrique des salariés “chiens de garde” du systeme bancaire de monnaie dette.

Pour aider à expliquer le leurre qu’est la MLC j’ai élaboré un petit argumentaire efficace car approuvé par l’experience, en 5 etapes.


#10

T’as aussi les chiffres du nombres d’échanges en MLC ?


#11

le nombre d’echange en mlc est identique au nombre d’échanges de 3 euros par 70 000 individus chaque mois.


#12

La même unité de MLC n’est pas utilisée plusieurs fois dans le mois pour faire des échanges? Ah bon? J’aurais cru.


#13

le leurre qu’est la MLC tient sur ce type de croyance. voulez vous que je vous presente l’argumentaire qui démonte par la logique et l’experience les MLC?


#14

Je ne comprends pas bien cette phrase.


#15

la velocité de 3 euros utilisés pour acheter des biens de consommation est la même que la velocité de 3 sol.


#16

Ne te fais pas de mal. Ne résiste pas plus longtemps. On est libre de ne pas lire.


#17

peut être vaudrait mieux que vous fassiez le boulot par vous même ?


#18

Les monnaies locales sont des euros auxquels on donne un autre nom et qu’on a le droit de dépenser que dans une localité. On en a une, ici, à Montreuil, la “pêche”, et j’avoue ne pas bien avoir compris l’intérêt, hormis peut-être pour les commerces, et encore c’est pas probant… Perso j’en ai pas pris. Pourquoi faire ? Mes euros me suffisent et je peux les utiliser partout, au moins. Ça me paraît une fausse bonne idée. En tout cas, rien à voir avec la monnaie libre.


#19

si tu ne vois pas l’interet des MLC pourquoi alors se développent elles (principalement sur le papier) un peu partout et que tous les médias en parlent?


#20

Il faut que tout change pour que rien ne change pour ceux au sommet de la pyramide du faux ruissellement. C’est ca la mlc.

Pas besoin d’une monnaie qui contraint au local, la conviction suffit si tel est l’argument. La liberté et la conviction de la nécessité de consommation locale c’est cela le moteur du changement, en aucune façon la contrainte.

On dirait bien que nous avons parfaitement intégré la notion de contrainte comme mode de fonctionnement “normal” pour le plus grand bonheur des banques qui dispensent leurs UNL repeintes en vert mais encore plus contraignantes en termes de dépenses.

Mais à ce petit jeu là ils sont en train de se brûler les ailes avec l’Eusko… Et j’ai envie de dire bien fait pour leur Ğ……€