Crowdfunding pour l'hébergement de l'infra axiom-team et monnaie-libre (forums, chats, sites)

« Je m’en fais de constater que le sujet n’est véritablement pas compris du tout. »

Quand on met des UNL dans la « poubelle à UNL » lors des RML pour aider les organisateurs à supporter les frais incompressibles, ça ne te choque pas et tu n’évoques pas pelles et roues en criant au sabotage. Ça ne choque personne d’ailleurs : c’est juste normal.

C’est un principe de solidarité : même si les gens sont « libres » de se ruiner tous seuls, on fait corps et la charge individuelle est ainsi moins lourde et personne ne se ruine. C’est exactement le même principe ici, sauf qu’il ne s’agit pas d’orga de RML mais d’orga d’outils numériques communautaires dont les frais portent sur une seule personne. Si on peut l’aider un peu, faisons-le, c’est tout ce que je dis.

Je m’inquiète comme toi que ce concept basique de solidarité ne soit toujours pas assimilé :slight_smile:

4 J'aimes

De quels services avez-vous besoin, exactement ?

À voir … ça pourrait changer …

2 J'aimes

Ce serait parfait :slight_smile:

Je vais lui demander un listing de tout ce qu’il lui faut pour pouvoir tout maintenir sans trop galérer et je te dis ça.

C’est ridicule si. J’ai organisé 6 RML sur 14, et je n’ai jamais mis en place cette bêtise, que je n’ai jamais cautionné par ailleurs.

Si tu te ruines, c’est qu’adopter une monnaie libre ne te convient pas, tu ne l’adoptes pas correctement. C’est juste idiot.

Définitivement, adopter une monnaie libre n’est pas à la portée de tous. C’est un processus qui demande vue et compréhension.

T’es quand même bien Ḡivré toi !

N’as tu pas remarqué que chacun de nous, toi y compris, sommes toujours contraint d’utiliser la monnaie dette. Je n’ai souscrit à aucun emprunt, ni n’ai réclamé de création monétaire de toute sorte à personne, mais voilà, je me retrouve à transmettre un billet signé par mario assez régulièrement… Essaye de t’en passer… Au fin fond de la forêt tropicale, ces bouts de papier (plus rares) se faufilaient encore entre mes doigts…

Et bien, ce sera moi qui dénonce ta pratique de sabotage de l’oeuvre libre nommée Ḡ1. L’UNL est comme une drogue dont il faut se sevrer, je te rejoins sur ce point. Mais imposer à tous l’abstinence radicale est une position que je ne peux pas défendre.

On baigne dans les UNL ! Les collectes proposées ici ont pour simple but de maintenir une infrastructure qui offre réellement un accès Universel à la Ḡ1 (Unité de mesure, Oeuvre d’Art panoptique, Monnaie Libre). Ce sont des sources en boucle de rétroaction. Des variations élastiques normales entre 2 Univers en intersection.

En introduisant un outil décentralisé et limitant ses interfaces, ce n’est pas jouer le jeu du logiciel libre, ni de l’égalité spatio temporelle envers ses utilisateurs. Cela ressemble… A un créateur qui veut garder sa créature…

Ces propos n’engagent que moi. Et malgré tout le respect que je te porte, @Galuel je considère que ton attitude est soit malhabile, soit proprement inacceptable en regard des individus qui portent désormais cette monnaie libre comme alternative douce à la chute de ce monde endetté.

Dans tous les cas, je ne souhaite que la paix et l’harmonie. Et je crois que vu l’ampleur du soubresaut monétaire qui arrive. La monnaie libre aurait intérêt à être prête à encaisser un embarquement d’urgence! Mon conseil!! Sortez les pinces de vos poches, les billets de mario ne vaudront sûrement bientôt pas beaucoup plus que du PQ. Avant que ce phénomène n’ai lieu, mettons plutôt ensemble le tas de ce qu’on a pu gagner au jeu de la dette pour terminer le véhicule monnaie libre. Ensemble

5 J'aimes

Et pour améliorer l’Universalité d’accès spatio-temporelle, je propose un premier appareil pour aider à animer les groupes régionaux. SONDAGE - LOVE MAchine G1sms pour les collectivités

C’est le moment d’y répondre…

1 J'aime

Il existe dans la région toulousaine deux Fournisseurs d’acces Internet libre , neutre et à but non lucratif d’unl :

  1. Occitanet à partir de Cazeres sur Garonne (Atsysnet de Olivier Fontes) qui est le premier FAI de la planète qui accepte que ses membres le rémunèrent en DU de ğ1 .

  2. Tetaneutral (dont je suis membre connecté depuis 5 ans ) et qui va bientôt accepter la June aussi comme caisse de soutien économique.

Tetaneutral est hébergé physiquement dans un lieu réputé autogéré , stable et proche de chez moi. Dans la démarche bienveillante de chercher à aider le développement de ce pertinent service de fournir l’accès à internet libre , je me suis pointé à une très sympathique et enrichissante réunion récemment.

J’ai appris alors avec joie que le local de stockage des serveurs m’était ouvert et que du matériel de récupération nécessaire à l’hebergévent m’était disponible (pour le développement de la monnaie libre par exemple ) . Par delà , sachant que je ne suis pas en mesure de monter /connecter / entretenir / mettre à jour , techniquement le réseau serveur nécessaire tout seul , parce que je n’ai pas les connaissances associées bien que disponible et motivé pour cela :

je fais un appel à aide d’informaticien(s) sérieux (techniquement ) pour m’aider , que se soit physiquement et à distance , à l’établissement de cet outil (serveur) durablement et dans les meilleures conditions.

Nb1: Idéalement nous pourrions profiter de ce développement de projet pour établir ensemble une sorte de « tutoriel » afin de faciliter les démarches pour les autres.

Nb2: j’ai appris qu’il était autorisé et assez facile de faire d’un accès fibre une multitude de connexions possibles en ondes wifi particulières.

2 J'aimes

Oui ça pourrait être une option, mais la mise en place d’une infrastructure réseau représente quand même un cout en UNL, que Olivier concède volontairement et courageusement à ses clients. Ajouter notre hébergement chez lui augmenterai sa contribution bénévole qui pourrait mettre en danger son entreprise. Mais c’est prévu d’y ajouter des Raspberry Pi :wink:

Faux! Leur centre d’hébergement est soumis à des pannes électriques régulières. C’est de l’amateurisme.

Bref, les mondes ne sont pas issus de formules de mathématiques ou de théories… Elle naissent des consciences de chacun si diverses qu’il est inimaginables de les imaginer toutes… On part vers le XXIe siècle, fabriqué par des Playmobil gavé au pétrole et shooté aux UNL. C’est pas avec des Ḡ1 et des vieux PC qui font tourner Duniter qu’on fera grande différence.

Par contre, je le répète, si nous arrivions à nous unir d’une façon plus cohérente, vu la qualité des personnes présentes dans ce groupe, cela autoriserait à espérer proposer une alternative sérieuse

1 J'aime

Ce sujet est fondamental. Mais notre réseau sera peut-être fait de CIBI UHF, Bluetooth, Wifi… Asynchrone, ne fonctionnant que pendant les jours de soleil… Quand nous aurons conscience que l’Univers est fréquence, nous apprendrons à nous en servir. On ne sait pas comment le futur sera, on ne peut qu’expérimenter sa création

1 J'aime

Faire un réseau « internet » à nous est une de mes ambitions aussi. Avec les possibilité de l’IPFS que développe Fredo le Sorcier Cosmique, on va pouvoir se passer de datacenter et alors la diffusion et l’accès décentralisés par plein de petites bécanes relais seront possibles. Mais pour l"instant on n’est pas prêt.

1 J'aime

Pas plus qu’ailleurs.

Je souhaite immiscer la monnaie libre dans tous les espaces numériques, multimédia et vidéo ludiques. Mes recherches ont pu identifier des logiciels libres candidats à subir cette greffe. Ma première greffe dans IPFS devra être mieux suturée (avec l’aide de développeurs), enfin j’espère que cela pourra encaisser un pic de transactions de quelques centaines de personnes (idéalement testé sur des Festival). Ensuite, je verrai bien la June dans un jukebox, mediacenter basé sur IPFS, mais là le besoin d’aide au développement devient abyssal. Faut dire que la structure numérique est carabinée aussi… Procurant un tel pouvoir mutagène à l’ensemble de l’Internet. Ca doit pourtant se réaliser avec ipfs, et quelques Caïds en python et nodejs.

Avec cette ambiance de division récurrente (UNL Land) cela ne rend pas la chose facile…

1 J'aime

Tu confonds « ne pas pratiquer le hard Rock » et « ne pas pratiquer le hard Rock pendant une séance de méditation ».

Ce qui est la source même de la confusion.

Voilà un projet conforme à l’adoption véritable de la Ğ1.

Lequel projet par ailleurs pour être complet devrait s’accompagner d’un modèle économique en Ğ1.

En effet on ne développe pas plus l’outil roue si on se propose de bâtir une usine à construire des chariots en oubliant d’utiliser la roue pour construire l’usine, avant même de l’utiliser pour compléter les chariots.

Il n’y a pas de « mais ».

En effet, muni de 20 000 Ğ1, fruit de la vente d’un service d’hébergement, un être humain ayant véritablement adopté la Ğ1 eût pu se procurer 3 PC i5, un frigo et un clavier musical lors des RML14 de Toulouse.

Il n’y a pas « d’unification » possible entre les tenants d’une UNL et les tenants de la Ğ1, en effet les seconds qui ont adopté une monnaie libre, voient parfaitement combien il est tout à fait opposé à leur démarche que de faire la promotion de l’usage d’une UNL sous couvert de prétendre développer la Ğ1.

Les chemins opposés ne peuvent s’unir, ils conduisent véritablement à des existences parfaitement différentes.

Ceux qui développent l’usage d’UNL devraient respecter ceux qui veulent développer la Ğ1. Ils ont déjà des milliers de forums, de réseaux sociaux, où l’UNL est la monnaie choisie par leurs utilisateurs, ils parlent d’UNL à longueur de temps et plusieurs dizaines voire centaines de fois par jour, leur vie entière est préoccupée par l’utilisation d’UNL, ils n’ont pas conscience de la nature d’une monnaie libre, et ils n’ont pas ni la compréhension juste, ni la décence profonde de respecter les quelques endroits et les quelques moments, les événements où des êtres humains ont choisi de développer une monnaie libre.

Et enfin sous prétexte de vouloir aider les êtres humains qui développent une monnaie libre, et alors qu’on ne leur a rien demandé, ils prétendent leur fournir des services non demandés, en faisant encore et encore la quête pour des UNL.

Pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

4 J'aimes

Qui se fracasse face à la réalité. Il ne faut jamais avoir monté une vraie infra pour ne pas se rendre compte de ça.

Moi j’ai vu que les dernières à Perpignan, et franchement tu t’y es consacré à la seule définition que tu donnes aux RML; un rendez-vous d’informaticien qui paient leur transport. Logement et bouffe de leur poche en UNL. Tu as délibérément empêché le lien entre le grand public et le technique. Très bien. Mais la médiation tout public, l’événementiel , c’est comme l’infra technique, c’est des compétences que tu n’as pas. Ce n’est pas grave. Tu fais des supers trucs, mais ça, laisse tomber.

D’ailleurs je ne vois même pas de quoi tu te mêles quand tu es libre de ne pas cotiser en UNL.

Va acheter des kWh et de la BP en ML pour nous faire un beau forum libre, stp. Montre nous la voie intègre vers la lumière. Mais en attendant, laisse nous galérer tranquillement avec notre réel.

4 J'aimes
2 J'aimes

Les RML sont un événement, que j’ai créé et que j’administre, et qui a effectivement pour objectif le rendez-vous des êtres humains qui font véritablement la Ğ1 : les informaticiens qui développent Duniter et ses clients.

Je conçois parfaitement qu’un événement puisse ne pas plaire à d’autres, et même à d’autres qui sont venus y participer tout de même, tout comme la monnaie libre ne plaît véritablement pas (et visiblement pas) non seulement à d’autres mais aussi à d’autres qui pourtant en coproduisent aussi.

Aussi les RML resteront exactement ce pour quoi elles sont faites n’en déplaise à ceux qui voudraient mettre à plat le travail d’autrui, qui sont toujours les plus nombreux (une invariance spatio-temporelle vérifiable).

Et par exemple les RML n’empêchent absolument pas à d’autres de créer leurs propres événements, par exemple les FestiĞ1ou les apéros monnaies libres, ou encore des Ğeconomicus (qui n’empêche d’ailleurs pas non plus de créer d’autres jeux)…

C’est la première fois qu’on me la fait celle là, elle mérite bien un encadrement :slight_smile:

3 J'aimes

La plupart des services que sont les forums, le GitLab, le site duniter.org, WotWizard, Remuniter, les nœuds g1.duniter.org, gtest.duniter.org, la chaîne de CI GitLab, le salon XMPP, et je ne vais pas tirer toute la liste car il y en a d’autres, tout cela est hébergé par des serveurs loués en Ğ1 et financés par la caisse des développeurs Duniter.

À mon avis il y a quiproquo, je ne vois pas bien ce que poka héberge car je contrôle à peu près tout justement pour éviter ce genre de dérive où l’on incite publiquement au versement d’UNL pour faire « fonctionner » la Ğ1, sérieusement c’est la pire pub qu’on puisse faire à la Ğ1. Un contradicteur nous ferait meilleure presse. :confused:

Aussi pour 200 UNL, je ne vois vraiment pas ce qui est hébergé.

Enfin si le nom de domaine monnaie-libre.fr demande trop d’UNL à celui qui le gère, je propose là encore d’obtenir ce service en Ğ1.

5 J'aimes

J’ai fait une liste afin d’être transparent :

3 J'aimes

Il me semble qu’il héberge les services suivants :

Si c’est ça, c’est très lié à Axiom-team, qui n’est pas à proprement parlé le projet Duniter.

2 J'aimes

hop tu vois, j’innove. Ou je me plante (et ce ne serait pas la dernière fois) , ou alors je suis le premier à oser te le dire.

Merci. J’ai passé un bon moment. Je vois pas le rapport mais tu as effectivement une qualité indéniable de commentateur sportif, parmi bien d’autres je le répète.

Oui, tu as raison. Je ne sais pas pourquoi on s’obstine à dénaturer ce dont tu as la paternité et dont tu es garant de l’intégrité du nom et de son sens. Je n’oserais pas dire la propriété. Je trouverais bien qu’on soit plus explicite sur ces initiales RML pour Rencontres Informatiques Monnaie Libre et RPML pour Rencontres Publiques Monnaie Libre, ou RUMEL pour Rencontres des Usagers Monnaie Libre…

3 J'aimes