Création d'un nouveau groupe pour la vallée de la Roya

Bonjour à tous !

Nous, habitants de la Roya, vallée sinistrée par la tempête Alex, avons décidé de fonctionner en partie avec la June. Nous commençons à avoir un beau panel d’offres ; caramel, huile d’olive, légumes, viande, fromage, châtaignes, produits transformés (pâtés, harissa, ketchup, etc …), savons, baumes, massages « médicaux », coups de mains, et probablement encore beaucoup plus dans les prochains jours/semaines … Les gens ont l’air assez ouvert, et ça commence à parler de la June un peu partout ^^

Mes questions sont : 1- serait-il judicieux d’ouvrir un groupe local, à savoir que pour le moment, on applique de très petits prix, en attendant la création monétaire … 2- devrait-t’on indiquer les marchés sur le calendrier, sachant que ce ne seront PAS des G-marchés, car l’euro y aura toujours cours, mais les producteurs sont en grande partie d’accord pour vendre 5 à 10 % de leur production en June.

En rapport à ces deux questions, comment doivent fonctionner les producteurs au niveau de l’estimation de leur « prix » par rapport à des junistes qui viendraient de l’extérieur (de notre vallée enclavée) ?

Merci à vous pour vos réponses, et à tous ceux qui nous ont déjà énormément aidés, que ce soit pour l’aide à la mise en place, ou par des dons … Tous les nouveaux junistes d’ici peuvent voir la bienveillance du réseau, quel bonheur ! au plaisir de vous lire …

3 J'aimes

Si vous avez fixé un prix « local » pour les gens du village, ce prix pourrait être considéré comme mini avec une variante « libre ».
Ainsi les Junistes ayant plus d’unités sur leur compte, pourront vous verser plus en fonction de leur possibilité, sans avoir peur d’être sous le mini.
Le prix libre réserve souvent de bonnes surprises à ceux qui vendent.

Ce n’est qu’une idée, reste à approfondir ou à peaufiner.

1 J'aime