Comparatif des crypto à revenus universel


#1

Salut,

A été évoqué sur le salon XMPP de Duniter le projet de graph social BrightID ; une toile de confiance . Je me suis inscrit sur le groupe de discussion Telegram du projet.

Bien entendu, j’en pige pas la moitié des whitepaper , mais bon, je survole avec intérêt.

On y parle de différentes crypto avec revenu universel. Duniter est dedans , bien entendu. Certaines autres seraient bien avisées de se baser sur BrightID dès la première release. J’ai un peu essayé de m’y inscrire à d’autres, butant souvent sur la nécessité d’envoyer un scan de ses papiers d’identité, chose que je me refuse pour plusieurs raisons, celle que vous entendrez le plus étant ma satisfaction de la wot de duniter.

Je vous en fait part car ils se lancent dans un document récapitulatif des différences entre les UBI coin. Je souhaite que soit renseignée les éléments de description de Duniter. La comparaison est toujours bonne à prendre pour connaître ce qui existe et savoir ce qui différencie notre projet (par exemple pour Mannabase évoqué ici) et ce qui l’en rapproche.

J’ai un lien vers le Google Sheet . Parce que tout le monde n’est pas fan de Gdrive, ou qui n’arrivent pas à y avoir l’autorisation accès, voici un export PDF colontairement non modifiable pour ne pas se confondre dans le fichier de référence UBI Projects.pdf (625,7 Ko)

Est-ce que quelqu’un peut m’aider à répondre à remplir les champs suivants pour m’éviter d’écrire n’importe quoi:

  • Social Identity : Pasted rules for web of trust summary from Cesium
  • Social Mining : j’ignore ce que c’est le social minig. Une interprétation de nos règles de
  • Blockchain Choice : Own blockchain
  • Governance : ah ah? Qui gouverne alors?
  • Key Personnel : les devs duniter?
  • Location(s) : France mainly.
  • Notes : 19/20 :slight_smile:
  • Status : Prod.
  • Description : quelque chose de plus contextualisé dans la comparaison que “Duniter is a cryptocurrency software, which means it is a software providing the ability to create currencies. Duniter is different from other cryptocurrency softwares you may know (Bitcoin, Litecoin, Peercoin, …) for 2 main reasons : its currency code inc”

Merci pour vos conseils.

Scan


#2

Les développeurs sont le législatif, les membres avec un nœud l’exécutif.


#3

Oui. j’ai entendu cette formule dans une conf des rml11. C’est un peu autoconvaincant mais je l’aime beaucoup. Je la garde. Ma notion de l’exécutif comprend plus de latitude d’interprétation de la législation qu’un simple exécuteur de code. Ce qui me faisait sourire c’est que je ne trouve aucune déclaration de constitution de l’organisation autour de duniter ni d’entité juridique.


#4

Et pourtant les infos sont sur le site officiel : https://duniter.org/fr/a-propos/


#5

Génial. Vous êtes supers. Et moi qui croyais avoir tout retenu. Merci.


#6

de sorte que , je cite :

Les régimes démocratiques sont organisés selon le principe de la séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire

et de faire une proposition tout aussi évidente que simple à mettre en oeuvre

pour laquelle seule l’honnêteté intellectuelle des personnes concernées fait foi :

le pouvoir législatif éteint ses noeuds !


#7

Je n’ai pas compris.


#8

Ah ben on a trouvé quelqu’un qui est prêt à postuler pour le pouvoir judiciaire :rofl::dagger::balance_scale:


#9

tu exprimes ceci

propos avec lesquels je suis en accord,

bien que nuancé sur la capacité du pouvoir executif (execution du logiciel via les noeuds)

à (suivre le lien cité précédemment) " détenir des moyes de contrainte vis-a-vis du pouvoir législatif "

et pour être plus terre à terre:

à examiner que le code logiciel execute bien ce qu’il prétend faire , étant donnée les nombreuses versions passées / présentes et futures du logiciel.

A partir de quoi

et qui plus est

de lier ce poste avec ce qui est dit ici relativement à " l’attaque de l’interieur "

la proposition,

dans une optique d’une économie de monnaie libre ( concrète au travers de sa mise en application, le logiciel ) à tendance " démocratique "

est telle que :

tous développeurs déposant le moindre symbole dans le coeur / le moteur de la monnaie => ce qui est décrit comme " pouvoir législatif "

ne participe pas au travers l’execution de ses noeuds au " pouvoir executif ".

de sorte que la mécanique tende vers => une séparation des pouvoirs

@cgeek Est-ce que ceci est

  1. compréhensible
  2. doté de sens

?


@scanlegentil

de citer, toujours le lien précédent :

Le pouvoir judiciaire applique les lois pour trancher les conflits entre les particuliers ou entre l’État et ces derniers. Son indépendance est primordiale, puisqu’elle est la condition de son impartialité. C’est généralement la Constitution qui définit ses compétences et qui garantit son indépendance.

si tu souhaites m’ériger à ce poste par une éventuelle " Constitution " fraichement établie :

" libre " à toi

:slight_smile:


#10

Mais plutôt que faire un post de 3 kilomètres, tu ne pouvais pas simplement dire « si l’on voulait vraiment une séparation des pouvoirs, alors les développeurs ne devraient pas pouvoir exécuter le logiciel ».

Ce qui a quoi j’aurais rapidement pu répondre : non, c’est un logiciel libre.


#11

comme quoi mon propos n’étais pas suffisamment clair

Ce n’est pas tant de ne pas " executer le logiciel "

c’est de ne pas être partie prenante à l’écriture de la blockchain => support de la monnaie

tel une personne non intégrée à la co-production monnétaire => de participer a la résilience du réseau


#12

@Max t’es pas un peu en train de demander au cordonnier de ne pas porter de chaussures ? :slight_smile:


#14

Salut @jytou

  1. pour répondre a ton interrogation : non
  2. chacun sait que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés
  3. ce n’est pas mon propos, celui ci étant

en dissociant les développeurs <=> le législatif, de l’écriture de la blockchain <=> l’executif


quand il est exprimé, Duniter est un logiciel libre, il s’agit de faire référence à :

GNU Affero General Public License as published by the Free Software Foundation

apposé au code,

qu’en est-il de la licence des briques logiciels développées par des tiers utilisées par Duniter, intégrées par la fonction require ?

je vais m’essayer a une analogie :

je suis maçon, je construis un mur et pour cela je dispose de briques de couleurs.

je décide de réaliser un mur par le biais de briques que:

  1. je confectionne moi même selon la couleur rouge
  2. je trouve au grès de mes recherches, certaines sont bleues, d’autres vertes, etc… couleur rouge inclue

soit A

je décide de créer le mur uniquement selon 1

je peux affirmer que le mur est rouge

soit B

le mur repose sur des briques bleues / vertes / …, puis , de briques rouges.

de quelle couleur est le mur ?

si tant est que le rouge est pré-dominant, si le mur est constitué de plusieurs couleurs

puis je affirmer pour autant que celui ci est rouge ?


#15

Pourquoi est-il nécessaire de séparé les pouvoirs dans nos société ? Selon moi, parce qu’il est concentré dans peu de mains. Au contraire, dans les environnement auto-géré, il n’y a pas séparation des pouvoirs mais répartition des pouvoirs.

Dans le cas de la Ǧ1, qu’en est-il ?

  • Le législatif (qui propose les règle) est actuellement relativement concentré (5 à 20 personnes), mais il n’y a aucune contrainte systémique entretenant cette concentration. Plus il y a de personne qui se forment, plus il y aura de législateurs, le logiciel libre et ses fork permettent cela avec une assez bonne monté à l’échelle.
  • L’exécutif (qui choisi les règles à appliquer en choisissant le code à exécuter) est un peu moins concentré, (30 à 200 selon si l’on compte les réguliers ou les identité ayant eu un noeud), et il ne demande que de l’implication citoyenne pour être très largement réparti (et donc diluer ceux qui sont aussi dans le législatif à une portion négligeable donc converger vers une séparation des pouvoir proportionnellement, sans besoin de s’interdire de participer à l’executif. D’ailleurs, les députés et sénateur ont également le droit de vote lors des présidentielles, donc participe à l’executif en ce sens, mais sans plus de pouvoir qu’un autre citoyen).

Bref, mon grain de sel sur pourquoi séparer ou non les pouvoir et en quoi on tend déjà vers quelque-chose qui me semble assez robuste pour éviter les passage en force.