Cidre en June (Fabrication)


#1

Salut les junistes bretons,

Voilà, j’ai actuellement un stock d’une demie tonne de pomme.

Il y a principalement des pommes à cidre, un peu de pomme à couteaux mais très peu.

Mon idée est de faire du cidre, mais je n’ai pas le materiel ni l’expérience. Est ce que qqun accepterai de faire la transformation avec mon aide bien sûr, contre une rémunération en June ?

Si vous avez des contacts, pour qu’on transforme cette demie tonne de pomme en bon Ğcidre. :yum:

Merci bien !

Liste des étapes avec leur prestataire en june :

:one: @Looarn Ramassage, stockage et lavage des pommes

:two: @Greg ? Broyage des pommes

:three: ??? Cuvage

:four: ??? Pressage

:five: @Looarn Embouteillage

:six: @steofen Fabrication papier étiquette

:seven: @Pi_Nguyen ? Graphisme étiquette

:eight: ??? Impression étiquette

:nine: @Looarn Étiquetage

:keycap_ten: Enjoy :champagne:


#2

Bonjour,

Il te faut non seulement un pressoir à cidre, mais aussi une concasseuse pour concasser les pomme, je ne sais pas comment s’appelle cette machine, ma grand-mère en avait une, je ne l’ai vue fonctionner qu’une fois, après on s’amusait avec mes cousins, on mettait des cailloux dedans :blush: . Une fois que les pommes sont concassées, on les met dans le pressoir en alternant avec des couches de paille. Bon voila comment on faisait à l’époque de mon grand-père, mais la technique a du évoluer, à moins justement que tu veuille faire comme dans le temps :smile: . Là je ne peux pas t’en dire plus, je suis en Auvergne depuis 40 ans :smile: , ici c’est plutôt le fromage et le vin. Bonne chance, j’irai t’en acheter :smile:


#3

J’ai pas forcément l’intention de le faire à l’ancienne, enfin pas particulièrement, je sais qu’il faut un pressoir et des cuves, pour le concassage, je ne savais pas. :slight_smile:

Il y a plein de cidrerie partout dans le coin, mais l’idée est de faire toute la chaine en June, c’est un peu le challenge.

La première étape est déterminante, faire le cidre, ensuite il faudra l’embouteiller, et faire les étiquettes et le design.

J’ai déjà des prestataire en june en tête pour faire le papier @stephoen et faire le graphisme @Pi_Nguyen ^^

Pour les bouteilles aussi faut voir si on peut récupérer des bouteilles (j’en ai dejà 150 en stock cela dit ^^).

Et pour l’impression, aussi voir ce qui est possible.

Pas simple, mais pas impossible un cidre 100% June :muscle:


#4

Je retransmet à Jean Francois (jfa) et Alain (pomal) il a peut être des contacts pour ce genre de plan… :wink: De mon côté directement je vois pas…


#5

Bonjour,

Où te trouve tu en Bretagne, Moi je suis en Mayenne et j’avait l’habitude de faire du cidre (pommeau et goutte… chut !!!. :wink:) en appelant une cidreuse qui venait à domicile…

Mais cela fait quatre ans je n’ai plus de pommes où du moins pas assez pour faire du cidre …

as tu des fûts ??? Sais tu les nettoyer ?? Sais tu soutiré le cidre et pesé le sucre avant de le mettre en bouteille…

la méthodologie est importante si tu veut que ton cidre soit buvable…crois moi sur parole!!! j’en ai fait l’expérience et j’ai perdue toute une année de production…

Si tu veux des conseils redis moi

Gaëlle


#6

Il y a aussi Jean-Paul qui doit avoir des info là dessus et peut être le matos mais il est aussi vers Laval…!!


#7

Merci @Gaelle les conseils sont bienvenus je redirai ici, quand on commencera mes questionnements. :slightly_smiling_face:

@Greg on va essayer de rester proche du Trégor, transporter autant de pomme c’est pas simple.


#8

Salut! Je ne peux as vous aider pour la fabrication, mais si il y’a moyen d’envoyer un colis une fois fabriqué je suis preneur !! :stuck_out_tongue_winking_eye:


#9

Si on y arrive, on verra pour la logistique de la vente, mais on restera sur le même principe, tout en june, donc laposte tu oublies, il faudra un Gcolis Idée: Le relais colibre (ou colilibre) @guenoel :wink:


#10

Up j’ai mis une petite liste des étapes sur le premier post.

Si jamais vous avez les prestataires qui vont bien.

Pour le broyage/concassage, ça peut se faire avec un broyeur à branche, si quelqu’un a ça ?


#11

Ha wais pas mal le coup du broyeur, j’ai un ami qui en a un, mais tout petit, je peux lui demander le diamètre par exemple… :wink: Mais je crois que c’est vraiment ridicule, c’est un petit truc électrique. Mais ensuite il faut les presser dans la foulée j’imagine, car sinon ça s’oxyde grave directe nan…??


#12

Il faut laisser reposer 24h apres broyage. ^^


#13

Tout-à-fait, chez ma grand-mère, la broyeuse se trouvait à coté du pressoir. Elle était constituée d’un grand entonnoir pyramidale à base carrée, de 1m ou 2 de haut, avec au fond un engrenage où les pommes tombaient et étaient broyées. Cet engrenage était entraîné à la main par deux grandes roues à manivelle, de chaque coté. J’imagine qu’il faut récupérer le jus de concassage, ne pas le perdre, le mettre avec le cidre.


#14

Ah bon, ok, précision utile.


#15

Hello @Looarn, où en es tu avec tes pommes.

J’ai peut être un plan sinon, on m’a parlé du bar alternatif le " kikafékoi" : https://www.kikafekoi.fr/ Ils vont faire du jus de pommes, je ne sais plus si c’est pour faire du cidre mais on m’a dit qu’ils avaient tout le matos pour presser. Je ne les ai pas encore contacté, je n’y suis jamais allé en fait, mais je connais un mec qui étais (est peut être encore) impliqué dedans, Christophe qui faisait parti des colibris de St Brieuc quand ça existait encore.

Voila ça peut être une piste, je te laisse les contacter si besoin?

Sinon t’en est où pour les RML, y va, y va pas? :wink: Moi je pense toujours y aller pour le moment.

A bientôt. Greg


#16

@Looarn, voila l’article qui parle de ce pressage: https://www.kikafekoi.fr/event/pressage-du-cidre/ A+ :wink:


#17

Salut Greg,

Une partie des pommes partira vendredi vers un prestataire en UNL pour pressage.

Je garde une moitié des pommes dans l’espoir de pouvoir faire le Gcidre.

Merci pour la piste, incroyable que ce soit si dur en Bretagne de faire du cidre :stuck_out_tongue:

Dans les autres pistes, je pense à m’équiper d’un pressoir et d’un broyeur, j’ai un plan pour 150€ le lot.

Voilà voilà, j’avoue que je pensais que ça serai plus facile.

Au pire je ferai de la Gcompote :joy: si vraiment on y arrive pas cette année. M’enfin ça serai dommage. :frowning:


#18

Wais c’est clair, c’est aussi qu’on à pas trop les bonnes pistes!! Car il doit y avoir bcp de pressoirs ici et tout ce matos chez des vieux, des fermiers ou autre… Le truc c’est aussi de trouver qqn orienté vers le troc et tout ça.

Ok bien reçu pour ton programme en lien avec les RML. A+ Greg


#19

Et en regardant par des S.E.L ? Je sais bien que c’est un système monétaire non-libre, mais ça peut être une piste hors monnaies fiduciaires pour trouver ce matériel ?


#20

Mon père à quelques barriques d’expérience ! Greg…