« Blockchain in Toulouse» à la découverte de la Ğ1


#1

https://lacantine-toulouse.org/7992/blockchain-in-toulouse-episode-6-les-alternatives-a-la-preuve-de-travail


#2

Conernant EOS et la preuve d’enjeu, qui sera présentée également. Sache @matiou que dans 99% des cas la preuve d’enjeu dépend du solde des utilisateurs et ce n’est dans pas TRMocompatible car cela favorise le poid des plus riche dans le devenir de la monnaie; A tout les coup on vas te poser la question donc note ça :wink:

Tu peut également dire que, en revanche, nous réfléchissons a la possibilité d’intégrer un jours une preuve d’enjeu basé sur le statut de membre de la toile de confiance (et non sur le solde), on en a encore discuté récemment ici : https://forum.duniter.org/t/algorithme-delection-des-createurs-de-blocs/4857

Tu peut également dire que , plus globalement, nous ne sommes pas spécialement attaché a la Preuve de Travail, et que si l’on nous propose une alternative fiable ET compatible avec la TRM alors ça nous intéresse :slight_smile:


#3

Il n’existe à ce jour qu’une et une seule monnaie libre , monnaie qui reponde aux axiomes et démonstrations de la TRM (symétrie spatio-temporelle etc). Je suis au courant. :wink:

Il s’agira d’aider à faire comprendre l’existant qui fonctionne déjà depuis plus d’un an : la toile de confiance et la difficulté personnalisée des noeuds membres calculants , système inconnu aux bataillons des cyber-spéculateurs.


#4

Non tu déforme mes propos matiou, je ne parlais pas d’EOS mais du mécanisme de consensus nommé preuve d’enjeu !


#5

Je ne déforme rien , je dis juste que je suis au courant qu’aucune deuxième monnaie libre n’existe, aujourd’hui, quelque soit le mode de production : asymétrie spatio-temporelle= TRMnoncompatible


#6

Ce qui est completement hors-sujet, je ne parlais pas de monnaie mais de mécanisme de consensus. je faisait simplement remarquer que certains mécanismes de consensus ne sont pas compatibles avec la TRM, raison pour laquelle nous n’avons pas opter pour ces mécanismes alors même qu’il sont moins énergivores.


#7

Le but est d’expliquer l’existant qui fonctionne le plus simplement possible afin d’informer le plublic cyber spéculateur qu’il n’y a pas besoin ni d’euro ni de course énergétique dans le générateur Duniter pour produire la ğ1.

La recherche et développement sera pour une deuxième session . :slight_smile:


#8

Il me semble important aussi de savoir anticiper les questions qui vont très probablement venir :wink: (du style mais pourquoi n’utilisez vous pas la Proof of Stake ?


#9

Merci Elois mais Je sais anticiper les questions tu sais depuis 4 ans que j’anime des conférences discussions en éducation populaire sur la monnaie libre , notamment face à des ingénieurs et informaticiens.

Concernant les questions d’ordre technique informatique (pas indispensable pour comprendre la pertinence de LA monnaie libre ), Il suffit de les diriger vers le forum adéquat.

Aussi , quand les interlocuteurs se focalisent sur un aspect technique (comme le pos… qu’ils ne maîtrisent même pas dans la plupart des cas) , je leur propose de d’abord se pencher sur l’existant qui fonctionne puis de contribuer à optimiser le système s’ils en ont la motivation et la compétence.


#10

J’ai bien ça en tête en ce qui me concerne… Si on veut faire venir des nouveaux devs ça peut être intéressant de dire “on s’intéresse à trouver mieux mais attention on a des conditions particulières dans le choix de la solution technique” plutôt que “allez lire la TRM et le forum” dès le début :slight_smile:


#11

Quelque soit leur contribution , les nouveaux dev ne pourront pas passer longtemps à côté des lectures du forum technique et de la TRM , autant les renseigner dès le départ à leur lecture attentive afin de leur éviter la perte de temps .


#12

Je ne dis pas qu’il ne faut pas leur dire de quoi il s’agit, j’ai prévu de parler de ce qu’est la monnaie libre avant toute chose de toute façon, je dis juste que répondre à toute question par “RTFM” (enfin, en l’occurrence “RTRTM” huhuhu) c’est généralement assez mal vu chez les informaticiens qui découvrent un sujet


#13

Je n’ai jamais entendu un délibérateur répondre par TRM sans tenter d’expliquer avec ses mots. Le problème est plutôt quand la lecture de la TRM n’est pas proposée , quand l’accent sur le site local dédié (comme MLO ici sur Toulouse ) n’est pas stipulé ou encore quand la monnaie libre est mise au pluriel.