Avertissement pour prévenir les nouveaux de ne pas indiquer leurs coordonnées

Bonjour,

Sur la carte des Junistes et autres certains membres indiquent leurs noms et adresses complètes. Ça craint !

Pourquoi ne pas mettre un message d’avertissement au moment de l’inscription pour dissuader les nouveaux de mettre toutes leurs infos sur une plateforme accessible à tout internaute ?

Merci de votre attention,

Sheemon

1 « J'aime »

Des fois on dit des trucs qui sont pas entendu, comme de bien noter ses identifiants, de bien télécharger son doc de révocation depuis un ordi, de commencer à créer un simple portefeuille avant un compte membre…etc
Alors sincèrement cette histoire d’identité passe un peu au second plan, même si je suis d’accord avec toi et que je le cite parfois, c’est un peu de bon sens quand on sait que tout est public.
Il en va aussi de la responsabilité de chacun (ça c’est pas faute de le répéter non plus).
En même temps, il m’a déjà été reproché d’avoir mis mon « pseudo » (qui n’en ai pas vraiment un) alors, va leurs dire de ne pas mettre leur véritable coordonnées… c’est pas gagné…

Tout ça peut être rattraper par la suite quitte à révoquer un compte membre si le pseudo est composé des noms et prénoms.

3 « J'aime »

Il y a déjà un message d’avertissement lorsqu’on remplit son profil Cesium+
« Les informations renseinées dans votre profils sont publiques: visibles y compris par des personnes non connectées. (…) »
C’est codé là

"HELP": {
      "WARNING_PUBLIC_DATA": "Les informations renseignées dans votre profil <b>sont publiques</b> : visibles y compris par des personnes <b>non connectées</b>.<br/>{{'PROFILE.PROFILE_DIVIDER_HELP'|translate}}"
    }

Tu peux proposer ta modification du texte de l’avertissement ici www/plugins/es/i18n/locale-fr-FR.json · master · clients / Cesium-grp / Cesium · GitLab

Je suis en plein syndrome d’exaspération face au Rien à Cacher, (N2H exhaust syndrome, je viens de l’inventer) , où l’inconsistance de chacun face aux enjeux de la protection de ses propres données me fatigue tellement que j’ai envie de laisser tomber mon devoir d’information répété. Je crois que c’est mes gosses sur tik tok qui me font tenir.

1 « J'aime »

@Tchois @scanlegentil

Merci de vos réponses, je partage votre frustration.
Pour avoir fait une formation sur l’UX expérience utilisateur et en ayant beaucoup exploré les neurosciences, je crois cela dit qu’il faut prendre le problème dans l’autre sens :

plutôt que « comment les utilisateurs devraient faire »
pensons à « comment on peut modifier les interfaces et process pour que l’utilisateur comprenne et fasse ce qu’on veut qu’il fasse dans son intérêt ».

Mon constat c’est qu’il y a tellement d’écran et d’infos dans nos vies, que les utilisateurs lisent le moins possible pour alléger la charge mentale.
Si un texte est écrit en petit et qu’on peut avancer sans le lire, il sera ignoré, voire même pas vu.

Je propose plusieurs options sur l’édition du profil Césium :

Nom, Prénom
a) Remplacer par pseudo
b) encadré d’avertissement indiquant que le nom apparaîtra sur la carte publique du forum (et peut-être ailleurs…) et que ça pose des problème d’anonymité.

Adresse
a) remplacer l’adresse par la localité, au plus on met son arrondissement
b) on peut mettre son quartier, la station/gare la plus proche

c) on laisse le champ adresse, mais en cliquant dessus, un cadre (rouge) apparaît en indiquant les risques.
Par exemple :

Votre profil Césium apparaîtra dans son intégralité sur la Carte du forum monnaie-libre, y compris votre adresse. Ainsi le public même non connecté pourra connaître votre lieu de résidence ce qui vous expose à des risques de harcèlement voire infractions.

Je mesure les risques et je souhaite quand même indiquer une adresse postale.
En dessous un champ texte sur lequel il est indiqué de taper : Je mesure les risques
et un bouton VALIDER

Ensuite seulement l’utilisateur peut taper les infos.

Est-ce que ça vous va et est-ce techniquement possible ?

Pour l’instant c’est une problématique mineure tant qu’il y a « peu » d’utilisateurices ~4000. Avec l’accroissement du nombre, j’imagine que des problèmes d’harcèlement vont émerger si nous ne faisons pas le nécessaire.

10 « J'aime »

Ce qui craint, c’est la peur et le diktat de certains contre tout. Marre de ces injonctions de nimporte qui contre n’importe quoi…l’anarchisme tu connais ? Pfff…

1 « J'aime »

L’anarchie nécessite que les gens soient libres. Être libre nécessite certaines bonnes pratiques. Il est alors bon de conseiller les gens pour qu’ils puissent conserver cette liberté, notamment quand tout le monde n’est pas expert de la question, comme en technologie.

Pour qu’une bonne pratique soit largement respectée, il est souvent nécessaire d’inciter fortement l’utilisateur à la respecter, en rendant plus coûteux son non-respect. (exemples : HTTPS, les mots de passe, la ceinture de sécurité…) (notons que cette technique peut aussi être utilisée contre les intérêts de l’utilisateur, par exemple « cochez 143 cases pour refuser les cookies » ou « ne pas profiter de l’assurance optionnelle »)

Il n’est pas question d’empêcher d’indiquer des coordonnées précises, juste d’inciter à ne pas le faire.

Autre exemple : beaucoup de gens se sont nommés « Nom, Prénom » sur Cesium+, uniquement parce que c’est ce qui est indiqué. Pourtant, le champ permet d’écrire un plus naturel « Prénom Nom » et n’oblige à rien.

2 « J'aime »

Oú est le problème de mettre ses coordonnées ?

C’est écrit plus haut:
harceleurs, démarchages commerciaux.
On peut rajouter: intelligences artificielles, piratages, etc…

Le sans information pose problème. Beaucoup de junistes de dordogne n’arrive pas à se joindre par absence de coordonnées personnelles. La messagerie Cesium a pas mal de problèmes. Du coup le dogme du sans coordonnées me semble à questionner, un moyen de contact me semble bien.

La solution peut être de de réparer la messagerie Cesium+. Il me semble que Cesium est en train d’être refondu, avec une meilleure synchronisation donc moins de problèmes de messages. D’autres applications client sont en développement et on se pose ce genre de questions (par exemple les notifications par email.

Si ça ne vous pose pas de problème de publier votre adresse et votre numéro de téléphone, faites-le. Mais par exemple associer un prénom féminin avec un numéro de téléphone sur une petite annonce dans un commerce ou sur Le Bon Coin expose malheureusement à du harcèlement. Il faut donc faciliter la communication sans forcer les personnes concernées à s’exposer ainsi.

2 « J'aime »

Un pseudonyme et une localisation sur une ville (sans adresse précise) suffisent pour voir qui est près de chez soi.
La messagerie césium fonctionne mieux si on ne reste pas sur les nœuds par défaut : Nœud césium+ vs nœud duniter

Organisez des rencontres et échangez vos coordonnées lors de ces rencontres.

2 « J'aime »

Si l’outil n’est pas satisfaisant, ce n’est pas une raison pour mettre les utilisateurices dans l’insécurité (morale et physique), on peut alors pousser à ce que l’outil soit amélioré. Ou encore passer par le forum ou gchange pour communiquer en attendant que Cesium soit mis à jour.

Pour moi pas question de mettre les gens en danger, surtout que le numérique devient un lieu de plus en plus en proie aux harceleurs, au spam et racolage publicitaire agressifs, sans parler du vol de données.

Sans éthique et sécurité, tout réseau comme la june va finir par s’effondrer sur le long terme, adieu le partage et la confiance.

Merci pour vos réponses, vous m’avez convaincu

Oui tout à fait : Cesium+ et bientôt ++ permet des échanges cryptés donc :
on repère sur la carte et on envoie un message sur cesium…
Sauf qu’il faut que les gens aillent voir de temps en temps leurs messages, car j’en ai essayé plusieurs… j’attends toujours la réponse…
Mais c’est aussi ça la liberté !

Le mieux encore est d’activer les notifications mail.
Dans la rubrique « Mon compte » de Césium, en bas dans « Service en ligne ».

1 « J'aime »

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Recherche de certification à st malo

Ce sujet a été automatiquement fermé après 90 jours. Aucune réponse n’est permise dorénavant.