Aucun groupe dans le Nord-Est ?

lorraine
alsace
nord-est

#1

Bonjour à tous, je m’intéresse à ce projet de monnaie libre mais je ne trouve personne de validé dans le nord-est. Le fait de devoir connaître physiquement des personnes proches n’est-il pas un frein à l’adoption rapide de G1 ? même s’il y avait 2 personnes sur le Nord-Est comment cela serait-il possible d’avoir 5 validations sans effectuer plusieurs centaines de km pour atteindre les utilisateurs les plus proches ?


Présentation + question sur la révocation dans Césium et les données personnelles
#2

Impossible de déroger à la licence .


#3

Merci pour la réponse rapide mais sans parler de déroger à la licence je trouve que parmis tous les projets de crypto-monnaies il y a toujours un facteur discriminant, soit le coût d’entrée (il faut payer pour posséder des unités), posséder du matériel de minage, soit pour G1 le lien social et proximité géographique.

Admettons que le G1 à vocation à se développer en europe ou hors europe, combien d’années cela va t-il prendre pour valider de nouveaux membres ? 5 ans ? 10 ans ? certainement plus … je peux comprendre qu’il s’agisse d’une version alpha qui va disparaître pour laisser place à autre chose avec de gros changements mais je trouve ce critère géographique très bloquant et limitant son développement.


#4

plus de 1000 cocréateurs de Monnaie en 1 an d’existence…
la Ğ1 est, je trouve, la moins discriminante des cryptomonnaie… :wink:


#5

Libre ne veux pas dire sans efforts.


#6


#7

Oups c’était avant , voici aujourd’hui


#8

Il faut bien comprendre que les premiers membres (les 59 premiers membres de la WoT) on fait parfois plusieurs centaines de kilomètres à travers la france pour se rencontrer.

Il est tout à fait possible d’attendre que la june se déploie jusqu’à chez vous, sans garantie aucune qu’elle arrive un jour ceci dit. Ou alors il faut être acteur de son déploiement :slight_smile: Ca peut aussi passer par l’organisation d’évènement dans votre région qui feraient venir des membres jusque chez vous par exemple. Ou de se déplacer aux prochaines RML Il y a plein de solutions !


#9

Je ne remets pas en cause le nombre d’utilisateurs, beaucoup de projets en cryptomonnaies n’en ont pas autant en un an. C’est simplement la barrière geographique (donc qui dit déplacement dit : temps + argent) qui me semble compliquée pour un développement homogène.

Prévoir plusieurs déplacements de plusieurs centaines de km + hébergement étalés sur plusieurs mois (car à priori vu les messages sur le forum, les gens sont très méfiants et préfèrent rencontrer plusieurs fois en réel les personnes) ça représente un coût d’entrée qui n’est pas nul surtout si à chaque déplacement on ne rencontre pas 5 personnes mais 1 ou 2 seulement.

je suis d’accord en ce qui concerne le minimum d’implication/efforts mais quand on a une vie de famille ou des impératifs on ne peut pas forcément se balader dans toute la France.

Dans un premier temps je vais continuer de lire ce qui se passe ici et me plonger plus dans la technique pour comprendre les rouages du système monétaire G1 en profondeur.

En tout cas agréablement surprise de la réactivité des réponses, une communauté vivante :grinning: bonne fin de journée


#10

Il s’agit surtout d’une question de priorité parce que nous avons tous une vie à côté de la ğ1. Essayez d’innnover de créer des rencontres vis à vis de la ğ1 et alors elle viendra à vous.


#11

Dès maintenant, sans être membre de la toile de confiance, tu peux tout a fait déjà utiliser la Monnaie Libre sans attendre… des boutiques (style Le Bon Coin) sont a ta disposition et ainsi participer a un développement plus homogène… :


#12

Je suis moi-même de la région Nord-Est mais non membre de Ğ1. Je ne souhaite ni créer, ni gérer de groupe local, mais si quelqu’un veut se lancer, qu’il sache qu’il a déja un membre.

De plus, cette année (2018), les réunions mondiales du logiciel libre auront lieu à Strasbourg du 7 au 12 juillet, peut-être il y-a-t-il une possibilité d’organiser des rencontres si des membres de Ğ1 décident de s’y rendre.


#13

En tout cas aux RMLL de Sant Etienne, j’y ai rencontré foule de Junistes. Sans parler du plaisir de rencontrer plein de sympathisants / membres comme une bonne partie de l’équipe framasoft et bien d’autres encore.

Je ne serais pas à Strasbourg mais ce n’est pas l’envie qui me manquerait :slight_smile:


#14

bonjour, je suis aussi en observation concernant ces régions car j’ai ma famille et des amis en Meuse et à Metz. Dont ma sœur qui dit que dans beaucoup de domaines, le Nord-Est (“l’Est”) est plutôt à la traine, moins dynamique que le Nord ou l’Ouest notamment… Si tout va bien, une personne sera bientôt membre à Bar-le-Duc, au beau milieu d’un grand vide dans la carte. Patience. Ça va se faire, les graines sont semées, elles germent. On peut imaginer d’autres choses que des déplacements coûteux : par exemple vous pouvez proposer de l’hébergement (gratuit ou payant), si vous avez au moins un canapé-lit, dans les annonces et dans la carte des hébergements (encore embryonnaire, on va y travailler pendant les Rencontres des Monnaies Libres), https://framacarte.org/fr/map/hebergements-en-g1_19233#6/47.152/0.912 Et les (futurs) membres qui se déplacent pour d’autres motifs que la monnaie peuvent aussi se faire héberger, ou au moins rencontrer des membres en les contactant à l’avance grâce à la carte et aux #… et ainsi faire connaissance ! Ce sont des idées parmi d’autres. Ce que je constate c’est un effet boule de neige. J’ai confiance dans l’extension sereine de la Toile de Confiance… qui se tisse… Je suis curieuse de savoir où vous êtes (et qui vous êtes… profil cesium ?) Cordialement Anne


#15

Pas très respectueux de la planète tout ces déplacements … Il y a d’autres solutions moins énergivores et tout aussi fiables


#16

La qualité de confiance de l’impulsion initiale permet ensuite très peu de pertes de fonctionnement.

Sans cette qualité alors il faudrait ensuite une énorme énergie de contrôle permanent, peu efficace de surcroît.


#17

Moi je suis d’accord pour te rencontrer par vidéo conf et te certifier dès que je suis suffisamment convaincu de ta bonne volonté !


#18

et la licence ?


#19

Bonjour, il m’arrive de rentrer en Lorraine de temps en temps (55) je peux vous proposer une rencontre la prochaine fois que je rentre.


#20

La voilà : https://duniter.org/fr/wiki/licence-g1/

Je n’ai pas dit qu’après une rencontre unique par vidéo je suis en mesure de certifier, mais après une série d’échanges par plusieurs moyens et en contactant également les connaissances de la personne, je peux faire confiance à la personne. C’est la différence entre une toile de confiance et une toile de paranoïa.