Améliorer la communication entre membres

Bonjour. Je ne voudrais pas être redondant d’un autre fil ressemblant à celui-ci, mais comme il est fermé, je m’exprime ici.
Je voudrais demander aux dev une faveur pour cesium+?
Serait il possible de mettre automatiquement en place un service supplémentaire pour alerter sur leur compte de messagerie habituel qu’un message est déposé dans cesium+ ?
Je sais que la fonction existe et beaucoup ne l’utilisent pas car ils ne l’a trouve pas. Si elle était paramétrée d’office avec possibilité de la désactiver à la demande ce serait plus pratique, car les échanges par messagerie se heurtent souvent à une non réponse du correspondant, ou une réponse 1 mois après, donc obsolète.
Je suis désolé de fournir encore du travail aux dev sachant qu’ils sont déjà bien chargé.
Bien amicalement.

4 J'aime

On ne peut pas l’activer tant que l’utilisateur n’a pas indiqué son adresse e-mail. Elle ne peut donc pas être par défaut.

Mais qu’elle soit plus accessible, oui, ce serait bien. Je ne sais pas trop comment, concrètement…

1 J'aime

Bah; il suffit de mettre un champ demandant une adresse mail. (Lors de l’inscription)

  • Si elle reste vierge on zape la fonction
  • Si elle est remplie on met en place la fonction.
2 J'aime

Cesium+ est décentralisé, donc il faudrait aussi donner le choix d’un prestataire de service (c’est un des serveurs du réseau à qui on va envoyer l’adresse e-mail, et lui faire confiance pour qu’il envoie les mails).

Ça pourrait être une case à cocher « activer les notifications par e-mail », qui au clic affiche les boîtes pour ajouter un service mail. Quand on a fini d’ajouter le service, la case est cochée et le service est affiché dessous.

1 J'aime

Oui. Pourquoi pas ! Car une des raisons qui fait que la communication passe mal sur césium et gchange, c’est ce point là.

2 J'aime

Un idée aussi c’est que Césium propose plus explicitement le « Éditer Profil » (Cesium +) car je vois beaucoup de comptes non renseignés et non localisés (au moins le code postal), ce qui ne facilite pas les rencontres de proximité. Du coup beaucoup ce croient seul alors que si il faut il ont des junistes proche.

1 J'aime

Peur être est ce dû à un mauvais comportement. On s’inscrit pour s’inscrire, et on néglige tout. Les gens ont l’habitude de s’inscrire partout: linkedin, fb, etc… Ils ne savent même plus où ils sont inscrit. Je veux simplement dire qu’il y a de fausses inscriptions, même de personne réelles. Après il y a ceux qui se demandent ce qu’ils ont écrit pour créer leur clé ? ( comptes morts ) . Je crois que césium ne prévoit pas de suppression de comptes automatiques.

Je me demande ce que ça donnerait de supprimer la messagerie Cesium, au profit d’un ou plusieurs champs mode de contact (dont l’un serait mode de contact préféré) dans les profils. Les utilisateurs de Cesium y ajouteraient alors leur numéro de téléphone, adresse email et même postale, compte Diaspora* ou Fediverse etc…

2 J'aime

Même chose pour gchange, dont la messagerie n’a pas l’air hyper fiable… :thinking:

1 J'aime

La messagerie césium+ et gchange sont bâties sur le même modèle, normal d’y avoir les même inconvénients.
Coté développeurs çà discute de fusionner ces deux systèmes, pour éviter un double emploi, et une double maintenance. Mais là encore c’est pas les idées qui manquent c’est les personnes compétentes et disponibles pour les mettre en œuvre.

1 J'aime

Tout à fait, c’est pour ça que des solutions « non techniques » me semblent intéressantes.

En supprimant les messageries au bénéfice d’un moyen de contact donné par chaque utilisateur sur son profil, j’ai l’impression qu’on fiabilise le système tout en allégeant la charge des développeurs, et en « améliorant la communication entre membres » (titre du fil). Non ?

Mais bon, il y a certainement des inconvénients, comme par exemple des utilisateurs qui ne renseigneraient pas leur contact…

1 J'aime

Notons qu’il y a 4 ou 5 ans, la décision a été prise de séparer ces deux systèmes : les interactions avec Duniter d’un côté, les petites annonces de l’autre. En effet, je me souviens que les fonctionnalités regroupées désormais dans Ğchange étaient incluses dans un unique logiciel Cesium.

Je pense personnellement que ça reste une bonne décision, et qu’il faudrait persévérer dans cette voie en distinguant mieux les deux interfaces.

1 J'aime