Amélioration de la licence Ğ1

Pour devenir un nouveau membre de la TdC Ğ1 il faut donc collecter 5 certifications et se trouver à une distance inférieure ou égale à 5 pas de huit dizième des membres référents de la TdC.

je préfère 80% à huit dizième,
ce qui n’était pas évident pour tout le monde, c’était le symbole « inférieur ou égal »

pour tes 2 autres propositions, c’est ok pour moi

2 « J'aime »

huit référents sur dix peut être, certains ne sont pas encore à l’ aise avec les %

« Huit sur dix » peut donner l’impression qu’il y a un certain groupe de 10 membres quelque part, alors qu’on parle bien d’une proportion sur l’ensemble des membres. C’est peut-être moins ambigu de dire 80% : là on sait qu’on parle forcément d’une proportion du total.

De plus, la formulation « huit sur dix » me fait plutôt penser à des probabilités (sur 10 membres tirés, 8 doivent être atteints), alors qu’il n’y a là rien d’aléatoire.

4 « J'aime »

si 8 sur 1o et puis 8o/1oo te parraissent différents j’ en conclus que de la proposition avec ‹ ‹ 8 dixiemes › › il reste encore un fossé entre la prose et la synthèse mathématique, inutile d’ induire des notions de proba ici

J’ai créé un pad éditable uniquement si vous êtes enregistré sur le service. Voir le lien dans le premier message du sujet.
@Candide @mimi @nessbyz

Pour que les nouvelleaux arrivant.e.s dans la Ǧ1 ne courent pas à la certif, je propose de bannir le terme « membre » au profit de « co-créateur » (compte co-créateur).

Ainsi on certifie le compte de co-création monétaire d’une personne physique de la communauté.

Si vous voulez un terme plus poétique, on pourrait parler de compte « fontaine », mais dissocier la notion de membre de la communauté de celle de disposer d’un compte reconnu par la toile de confiance.

Ainsi on pourrait clarifier qu’il est possible de rejoindre la Ǧ1 et en faire usage sans la co-créer.
Alors qu’actuellement il est contre-intuitif de dire : vous pouvez rejoindre la Ǧ1 sans en être membre. Commencez par créer un compte (mais vous ne serait toujours pas membre).

Qu’en pensez-vous ?

PS : j’ai d’autres propositions de changement mais commençons quelque-part.

11 « J'aime »

Co-créateur c’est bien, fontaine c’est un peu trop connoté…

Effectivement le terme membre est trop ambiguë, surtout que ça perd beaucoup de gens quand on arrive sur Césium, où le premier choix à faire c’est compte membre ou compte portefeuille.

1 « J'aime »

Je pense que le problème de la course à la certif, ne vient pas des termes employés, mais de la TRM elle-même.
En effet la TRM démontre le besoin d’égalité devant la création monétaire (et c’est génial), du coup les gens qui découvrent la ML veulent être l’égal des autres, et par conséquent courent derrière les certifs.

Pour contrer ça dans les visios et autres rencontres auxquelles je participe, on explique que la création monétaire viendra en temps et en heure, et que pour gagner des Junes, le plus rapide est de proposer des trucs à vendre (biens ou services).
Avec des exemples concrets de sommes échangé avec une équivalence avec le DU, qui sont souvent des dizaines de fois supérieur au DU.

Après je suis aussi gêné par ce terme de « membre » qui à une connotation d’appartenance à quelque chose, et souvent via une cotisation et comme ce n’est pas le cas ici…

4 « J'aime »

One hundred pourcent d accord avec le terme co-créateur ça évite comme je l ai vécu le trouble et de solliciter les gens pour être membre du club. Co créateur renvoi à la notion de ‹ faire ›, membre à être. Nous sommes tous d accord sur le principe, on a juste à être, mais force est de constater qu il est aussi nécessaire de faire des rencontres pour co-créer, échanger, générer du mouvement, créer de la dynamique en somme.

J’aimerais bien l’avis de quelques partisanes du langage inclusif.
Co-créateur tant que ça désigne le compte, ça me va,
mais qu’en pense les co-créatrice de Ǧ1 ?
Histoire qu’on ne reste pas qu’entre gars quand on questionne les termes.

Compte de co-création ça peut marcher aussi
co-créataire ça marche à toutes les sauces sauf celle des académiciens.

4 « J'aime »

J’aime beaucoup l’idée :+1: Compte co-créateur, c’est top. On serait membre de fait, notamment lorsqu’on échange, puis on pourrait obtenir un « compte co-créateur » en le faisant certifier :+1:

Pour éviter le masculin, on pourrait parler d’identité plutôt que de compte ; on obtiendrait une « identité co-créatrice », et on conserverait ainsi l’idée que l’a toile de confiance est une toile de personnes (plutôt que de comptes) « identifiées ».

Ceci dit, je pense que la course à la certification vient aussi du fait que la page d’accueil du forum commence par :

Comment devenir membre co-créateur de la Ǧ1?

Je pense qu’une phrase du genre « Comment se libérer de l’emprise des monnaies dettes » ou « injustes » ou quelque chose du genre serait beaucoup mieux, en restant dans le style.

3 « J'aime »

Ici on parle d’un compte ou d’un portefeuille qui serait co-créateur. Le masculin est donc adapté. On ne parle pas de læ propriétaire du compte.

Inconvénient : dans cette formulation c’est le portefeuille, et non la personne, qui co-créée.

+1 !

2 « J'aime »

Non, c’est pas bon, tu fait de la pub au problème.

Il faut juste remplacer membre par le nouveau terme. Il y a un fil dédié sur l’autre forum, que je vais de ce pas créer aussi sur ce forum (ça commence à être le bordel, mais c’est ça l’effervescence !).

Je ne suis pas favorable à l’écriture inclusive pour ma part (j’étais pour sur le principe, avant de devoir lire des textes de blog très longs… c’est juste impossible pour mon cerveau, comme les claviers bepos :wink: )
Je préfère que la personne mette tout au féminin comme je l’ai vu parfois. ça reste lisible et on comprends bien l’idée sous-jacente.

1 « J'aime »

Désolé, je m’écarte un peu des sous-sujets précédents, mais il y en a un qui me tient à coeur et que je pose là pour ne pas oublier.

La « Licence Ğ1 » ne s’applique pas à tous les utilisateurs de la monnaie. Elle s’applique aux titulaires de comptes co-créateurs (ou membres) uniquement.

Les simples utilisateurs non titulaires de compte co-créateur n’ont à ma connaissance aucun compte à rendre sur l’utilisation qu’il font de la ğ1.

Ça va peut-être sans dire, mais ça va mieux en le disant :slight_smile:

Un § chapeau mettant ça noir sur blanc avant de détailler les droits et obligations des titulaires de comptes co-créateur serait utile à mon avis.

6 « J'aime »

On s’en fout des académiciens. Créons nos propres termes adaptés à la Ğ1 dont rien de comparable n’existait avant. Quand de nouveaux concepts émerge, la langue doit évoluer pour mettre des mots sur ces concepts inexistants auparavant.

5 « J'aime »

Je suis d’accord, mais est-ce vraiment un nouveau concept, quelle est la différence entre un créataire et un créateur ? C’est souvent dommage de créer de nouveaux mots quant les mots existants sont satisfaisants, surtout si ça se résume à changer les suffixes qui en eux-mêmes ne changent pas le sens du mot. Ça complique la langue pour rien. (exemple : libre, libéral, libertaire, libertarien, libertarianiste, libriste. L’étymologie n’est d’aucune aide pour distinguer les sens de ces mots.)

Et si on me demande « pourquoi ‹ créataire › et pas ‹ créateur › ? », je devrai dire que c’est juste pour éviter à la fois le langage exclusif et la multiplication des suffixes inclusifs ?

Sinon chacun fait ce qu’il veut avec la racine choisie, est-ce grave si on se retrouve avec des créateurs, créatrices, créateurices et créat·eur·ice·s ?

2 « J'aime »

Je propose, vous disposez… :wink: Ça reste lisible :innocent:

  • Min/eur·euse de crypto G1 → Forgeron·ne de Ğ1
    Car la :g1: ne se crypte pas, mais elle se forge ( :+1: ).

  • Membre certifié·e → ğBanquier / ğBanquière
    Car une fois certifié·e, un·e membre est co-créateur / co-créatrice de DU et, il / elle a donc une co-responsabilité sur la création monétaire de la communauté Juniste. Particulièrement sur la Toile de Confiance (TdC). Cette co-responsabilité repose sur l’acceptation de la Licence Ğ1 / ğLicence et l’accréditation / la cooptation par 5 autres pairs déjà certifiés eux/elles-mêmes.

  • Membre non-certifié·e → ğUtilisateur / ğUtilisatrice
    Membre non-créateur du Dividende Universel. Ce sont les membres non-certifiés et/ou en attente de certification. La Licence Ğ1 re s’applique pas à ces membres, ils ou elles n’ont pas besoin de certification pour pouvoir utiliser la monnaie libre Ğ1.

S’agissant des comptes…

  1. Compte simple portefeuille → Compte ğUtilisateur / ğUtilisatrice : pour les simples utilisateurs de la monnaie libre Ğ1. Aucun DU ne sera co-créé sur ces types de comptes.

  2. Compte membre → Compte ğBank : pour le compte d’un·e ğBanquier / ğBanquière. C’est à partir de ce compte que le DU est co-créé et que la monnaie libre est co-produite. Disposition de 100 certifications.

@+ :vulcan_salute: :g1:

1 « J'aime »

Pour les gbank, dans mon imaginaire, ce sont plutôt les tiers de confiance comme g1sms ou g1virement par exemple, qui proposent des services avancés qui seraient impossibles à réaliser aujourd’hui sans eux.

J’en reviens au rôle initial de ce que devrait être une banque, c’est a dire évidemment sans aucun pouvoir de création monétaire, sous quelque forme qu’elle soit.

3 « J'aime »

Et perso mettre des ğTruc partout, pour ğUtilisateur par exemple, ce n’est pas beau.

4 « J'aime »