Accès des mal-voyants à la Ğ1?

Bonjour à tous. Dans la monnaie libre il y a déjà des acteurs pour faciliter l’accès à la monnaie libre pour les mal-entendants (sous-titrage de videos) mais quid des mal-voyants?
j’ai été interpellé par « Alexpiration » qui agit sur la Nouvelle Calédonie pour faire connaître et développer localement la Ğ1 : Il a ouvert 2 comptes portefeuille pour deux de ses amis mal-voyants. Il m’a demandé si je pouvais communiquer auprès des développeurs de clients (cesium: @kimamila , gecko : @poka ) s’ils pouvaient contacter l’association Valentin Hauy (qui aurait des moyens et des développeurs d’outils pour faciliter l’accès aux mal-voyants : grossissement, traduction vocale d’écrits) voir s’il serait pas possible d’obtenir leur aide pour des adaptations de leur logiciel clients de duniter.
En cherchant à voir le site de l’asso Valentin Hauy je suis tombé sur un outil (https://magasin.avh.asso.fr/tous-les-articles/910-orcam-read.html) super mais aussi super pas donné !

5 « J'aime »

Si jamais ces personnes ont un ordi sous GNU/linux et utilisent les outils en ligne de commande, utiliser le client Silkaj leur permettra de régler taille et couleurs à leur guise.

Je pense que les lecteurs d’écran gèrent mieux le terminal que les interfaces graphiques. Les « écrans » braille à picots, certainement.

Ça doit être possible de l’installer sous windose, mais personne ne s’y est encore risqué :sweat_smile:

Inconvenient: Silkaj ne permet pas encore de publier son identité.


(Enfonçage de portes ouvertes)

Concernant spécifiquement Césium (sur ordi), une option peut être de l’installer comme extension Firefox pour ensuite régler tailles, polices et contrastes. C’est peut-etre aussi faisable sur smartphone, mais je doute du résultat.

En effet on en a rapidement discuté avec @Boris.te.repond.sur.ScuttleButt.nz pour Gecko, il faudrait qu’on creuse ce sujet.

1 « J'aime »

Il existe plein d’outils pour les mal/non-voyants, surtout sous Windows mais un peu aussi sous Linux. La plupart des logiciels peuvent être accessibles si bien conçus, c’est probablement le cas de Cesium.

Voir https://progaccess.net pour trouver de l’aide sous Windows et Android.

Question matériel, il y a des barrettes braille qui peuvent remplacer une synthèse vocale ou servir de complément, associées à un lecteur d’écran comme NVDA sous Windows. (NVDA est libre)

J’ai travaillé comme bénévole pendant plusieurs années avec des aveugles et malvoyants pour qu’ils puissent utiliser GNU/Linux et des logiciels libres.
(AVH n’était pas vraiment moteur pour les solutions libres)
Le gros avantage de Linux par rapport à Windows ou MacOs ou Android pour le handicap visuel est la ligne de commande.
Je crois que presque toute les plages Braille - qui mettent sous les doigts la traduction de la ligne de l’écran sous le curseur - sont supportées grâce au géniaux drivers libres de Brltty (initié par un autrichien aveugle).
Si les logiciels à utiliser n’ont pas de version textuelle, il faut absolument que leurs concepteurs respectent les directives d’accessibilité du W3C.
Comme lecteur d’écran, il existe ORCA. Mais là aussi, sans respect des bonnes règles de codage (ex: alternatives textuelles aux images ou icônes), c’est peu utilisable.
L’équivalent libre de ORCA sous Windows est NVDA … et le propriétaire scandaleusement cher JAWS (hélas parfois subventionné ou piraté très péniblement).
En bref, le sujet m’intéresse suffisamment pour m’y remettre et donner un peu de temps aux développeurs de clients de Duniter-June.

1 « J'aime »

Ma fille m’en parlait justement en faisant un exposé dans sa classe (de 1° au lycée) sur le handicap. Elle a eut 20/20 :hugs:. Elle a aussi été bien aidé grâce à #DataGueule :star_struck:.

On est une société qui a de plus en plus recours aux écrans (PC, mobile, smartphone), et malgré toutes les possibilités qu’offrent ces technologies, on reste bien souvent confiné aux mêmes modèles/structures en terme d’ergonomie pour les personnes mal-voyantes.

J’en sais quelque chose : Je suis plus myope que René la Taupe et avec l’âge je deviens presbyte. Et la presbytie ne chasse pas la myopie. Pas de bol, les 2 symptômes ont plutôt tendance à s’additionner ( :triumph: ).

  • En aparté : Ma femme considère que j’étais casse-couille avant presbyte :rofl: mais là n’est pas le sujet :rofl: Fin de l’aparté :wink:

Sur le nouveau site ( https://monnaie-libre-fr.duniter.io/ ), il y a un petit bouton pour changer de mode clair/sombre ( :+1: ). C’est effectivement très pratique.

Possiblement pourrait-il être intégrer un lecteur vocal de la page directement inclus dans le site ? Comme un outil de synthèse vocale avec des voix humaines + ou - naturelles :

Je sais qu’il existe aussi des pluggins sous firefox. Exemple :

Mais je pense que cela peut/doit encore s’améliorer.

Mettre un outil de synthèse vocale sur le site en plus de l’option pour changer de mode clair/sombre : Je pense que cela serait aussi une démonstration que le site Monnaie Libre est inclusif concernant les personnes mal-voyantes.

Je sais que la Fondation Mozilla a un projet toujours en cours :

J’y ai participé quelque temps, mais je ne saurais dire où en est le projet actuellement ( désolé :flushed: ).

Techniquement je n’ai aucune idée de comment intégrer un outil de synthèse vocale dans le site :grin: Ni de la difficulté que cela représente :nerd_face:

Et donc voilà :wink:

@+ :vulcan_salute: :g1:

Il y a des logiciels qui font ça en mieux, qui sont paramétrables par l’utilisateur, etc. ce sont les lecteurs d’écran (NVDA, Orca, Jaws, Narrateur, TalkBack…). Il y a des normes à respecter pour qu’une interface graphique soit accessible. Pour un site web, le but est de les respecter. Il n’y a pas à ajouter soi-même un lecteur d’écran, il suffit de profiter des technologies d’assistance présentes sur la machine de l’utilisateur.

Si tous les sites et logiciels réinventaient la roue à ce point, tout serait bien plus lourd, moins flexible, moins efficace, cela créerait des conflits avec les solutions de l’utilisateur…

Pareil pour le reste : il existe une fonction de zoom dans le navigateur, on peut augmenter la taille de police, installer des extensions qui modifient le style des pages, pour personnaliser au mieux.

et de le faire savoir :slight_smile:

une mention ou un pavé indiquant le soin mis à ce que le site soit accessible via les logiciels d’assistance à la lecture utilisés par les malvoyant, ça ne coûte pas grand chose :slight_smile:

1 « J'aime »

Bienvenue au club des presbytes !
Malvoyant est en effet un terme au multiples déclinaisons.
Comme pour beaucoup de handicaps, les problèmes de vision sont trop ignorés de ceux qui n’en souffrent pas et de la société de consommation profondément « validiste » (en voie de transhumanisme :sob:).
La confrontation bienveillante (et agile) entre développeurs et utilisateurs est indispensable.
Dans l’exemple que tu cites de la synthèse vocale (de préférence libre), le nombre d’écueils est important. Par exemple :

  • ce n’est plus un sujet de recherche (appliquée) à la mode … alors que des universitaires se sont éparpillés à travailler chacun dans leur coin pendant des années, espérant chacun gagner la poule aux œufs d’or (dont l’Université Libre de Mons en Belgique, subventionnée par l’Union Européenne pour garder fermé son algorithme de concaténation de bibliothèques de diphones MBROLA)
  • il existe de nombreuses ambiguïtés (les fils à coudre ou les fils à papas)
  • on rencontre souvent un mélange de langues dans un même texte ou une même phrase
  • certains veulent une lecture plus rapide que les autres et s’accommodent davantage d’imperfections de prononciation ou de prosodie
  • la présentation graphique de données (même dans une tableau simple) induit souvent une sémantique; à lire horizontalement ou verticalement ?
  • etc.

Et si l’on parle des daltoniens, à ma connaissance il existe 4 formes plus ou moins fréquentes de déformations de la perception des couleurs, qu’on peut compenser assez facilement par des feuilles de styles (à condition de s’astreindre à y inclure toutes les ressources graphiques de l’application).

Alors, comment avancer au-delà du présent forum ?
On ouvre un projet sur Gannonce ?

1 « J'aime »

Ah je veux bien te croire, techniquement, je ne me rendais pas bien compte de la difficulté d’inclure directement dans le site un outil de synthèse vocale.

Je faisais juste une proposition d’inclusivité d’une partie de la population, histoire que la communauté de la Monnaie Libre soit aussi précurseur dans ce domaine ( :innocent: ).

La fonction zoom est effectivement essentiel pour ma part ( :+1: ) : Usage intensif du [CTRL+] :grin:

Sous Firefox pour modifier les styles, j’utilise principalement 2 modules :

  1. Dark Mode (WebExtension) – Adoptez cette extension pour 🦊 Firefox (fr) (mais il en existe plusieurs autres du même genre),et …

  2. Dark Reader – Adoptez cette extension pour 🦊 Firefox (fr) (super paramétrable :heart_eyes: )

Mais effectivement parfois d’un site à l’autre, il faut refaire les réglages, car tous les sites n’ont pas la même charte graphique et encore moins au niveau des jeux de couleurs. D’où l’avantage de darkreader qui peut enregistrer des paramètres différents pour plusieurs sites ( :heart_eyes: ).

Un grand débat effectivement.

Lorsque je vois certains avec le smartphone toujours attaché au bout de la main et des oreillettes bleutooth, je me dit qu’on va progressivement vers le transhumanisme sans même s’en rendre compte, juste du simple fait que la technologie est présente, plus accessible et à moindre coûts. Je me dis que c’est l’évolution naturelle de la prochaine génération…

Et après je vais rendre visite à des personnes de ~70 ans et plus, et là je réalise aussi…

Ils n’ont certes pas de smartphones au bout de la main, mais à la place : Prothèses, appareils dentaires, appareils auditifs, lunettes (parfois double foyer), déambulateur, bâton d’aide à la marche, fauteuil roulant, pacemaker, appareil respiratoire pour éviter l’apnée du sommeil, etc… Non sans oublier les aménagements particuliers dans les salles de bains et WC, le lit, le fauteuil élévateur (y a la pub à la TV), etc… :scream:

En fait, on critique les jeunes générations avec le smartphone incrusté dans la main, mais en vrai plus tu vieillis plus tu tombes dans le transhumanisme par les nécessités liées à l’âge :rofl: :wink:

Un court documentaire que j’aime et que je trouve excellent, fort, et poignant :

Je m’arrête là sur le transhumanisme, ou je vais entrer dans un vaste débat qui risque le hors-sujet ( :rofl: :wink: ).

:+1:

Pour les daltoniens, je recommande évidement darkreader (encore :relaxed:).

Mais en effet, je suppose que rien n’empêche un site et/ou le forum de la Monnaie Libre de proposer des sets de couleurs adaptées pour les daltoniens : Préférences > Interface > Thèmes (?).

Il est sans doute possible de rajouter d’autres thèmes de couleurs spécifiquement adaptées aux daltoniens ( :clap: :+1: ).

On m’a aussi parler d’un style de fonts adapté pour les daltoniens, mais je n’ai pas eu de retour :

Il doit exister d’autres fonts du même genre, reste à savoir si cela aide aussi :wink:.

Pour les dyslexiques aussi il existe des solutions pouvant parfaitement être intégré sur les sites en natif. Exemple le choix de la police de caractère OpenDyslexic dans les préférences :

Je sais qu’il existe aussi d’autres applications / add-ons / plug-ins pour les dyslexiques, dont la lecture pour colorisation syllabique (cette technique semble aussi fonctionner) - LireCouleur :

Il y a forcément des moyens de faire bouger quelques lignes avec l’ensemble de ces ressources :wink:.

@+ :vulcan_salute: :g1:

  1. Faire avec l’existant : vérifier si des modules, lecteurs d’écrans, etc. existent, qui permettraient à des personnes malvoyantes d’utiliser les applis. Documenter ce qui fonctionne. Documenter ce qui ne fonctionne pas.

  2. Créer une page web (accessible) dédiée à cette question, ou un doc PDF lisible, ou du texte simple, ou une piste audio, enfin bref tout ce qui peut etre consulté par des personnes malvoyantes avec leurs outils habituels. (Je répète à ce propos que Silkaj et plus largement le terminal est à mon avis très adapté aux outils d’aide informatiques pour malvoyants).

  3. Indiquer aux devs des applications ce qui ne marche pas, où, et indiquer des ressources permettant de corriger ces problèmes. Ceci vient en 3e position car les 2 premieres actions auront peut-etre suffi.

1 « J'aime »

L’université d’été de la Monnaie Libre approche à grands pas.
Je propose d’y mettre en place un atelier thématique de l’accessibilité de la June.

2 « J'aime »

Lundi 12 juillet à l’université d’été de la Bouzigue, 2 personnes malvoyantes ont découvert la monnaie libre.
Nous ne sommes pas allés extrêmement loin sur les aspects techniques.
Mais ces 2 personnes ont rencontré plusieurs personnes qui les ont beaucoup touchées par leur sympathie, leur qualité de dialogue et d’écoute.
La rencontre entre personnes extraordinaires ayant des difficultés de vision et/ou de langage (pratiquant la LSF) les a notamment enrichi mutuellement sur des difficultés, des solutions, des espoirs, des points communs, des ressources et actions.
À renouveler, en physique ou à distance :slight_smile:

2 « J'aime »