A inclure lors des formations

lors des 2 formations que j ai suivies, on n’a jamais mentionné le grand manque dans ces possibilités d’échange.
Tu sors de la formation, tu cherches les certifications, tu cries hourra quand tu les as, et puis…patatras…désillusion complète.
J’ai donc été voir des anciens de la June, dont 1 qui m avait certifiée, et là enfin, j ai entendu le même découragement.
Par honnêteté, je crois qu il faut présenter les choses clairement et faire dire à chacun ce qu il va mettre en place pour échanger et créer son réseau de proximité.
Je suis heureuse de voir la multiplication de formations, les échanges sur telegram. Maintenant pour tous, comme toi tu le fais, la mise en place d une production ou l identification de producteurs qui sont prêts à prendre le risque.

Perso, j’ai un gite en pleine nature près de Beauraing Rochefort, pour 10 personnes, et je peux offrir une partie du paiement en june.

3 « J'aime »

En accord avec la remarque, si on s’inscrit et ne fait qu’attendre…ça risque d’être tristounet… Mettre ses capacités et savoirs au service de la toile est un pas d’une grande importance…

3 « J'aime »

Sur Lyon, les gens participent aux échanges avant de recevoir des certifications, en participant aux Gmarchés. Ca a plusieurs avantages:

  • il n’y a pas cette déception, les gens savent de quoi il retourne.
  • l’énergie placée à développer Ğ1 par des échanges sert en même temps à créer des liens pour de futures certifications → simplicité, facilité,etc.

Par ailleurs, nous avons repris de l’expérience des Toulousains le fait de donner des conférences en même temps que des Gmarchés : nous ne séparons plus les « formations » et les « marchés ». Les personnes nouvellement intéressées peuvent directement discuter avec des gens habitués et avoir une vision plus large de ce qui se fait en Ğ1. Et elles ont une vision immédiate de ce qui s’échange localement.

9 « J'aime »

Le soucis est que nous débutons en Belgique, les gmarchés sont très rares. Un seul, à ma connaissance, a eu lieu, jusqu’à présent.
La saison et la coviconnerie n’aident pas à mettre en place ce genre d’événement mais je me dis que d’ici peu, le renouveau sera là et entre-temps, le nombre de membres belges aura augmenté.
Mais participer avant de chercher les certifications oui, sans aucun doute. On va améliorer les présentations au fur et à mesure des remarques

4 « J'aime »

peut-être que dans ce cas, il serait judicieux de passer par des plate-formes d’échange :

  • https://www.g1bien.com/ (que je n’ai pas encore testé)

  • https://www.gchange.fr/ (par laquelle j’ai encore vendu un kit de haut-parleurs la semaine dernière, annoncé à 60 DU… l’acheteur m’a envoyé au final 800 Junes, en plus de frais de transport (mondial relay) à sa charge.

1 - j’ai passé une annonce avec mon numéro de téléphone pour que se soit efficace (et en plus on se parle de vive voix) avec une présentation explicite et des photos claires et valorisantes de l’objet.

2 - l’intéressé m’a contacté et on s’est mis d’accord sur le moyen d’expédition (c’est lui qui m’a parlé de mondial relay… j’ai pu expérimenter un truc sur lequel j’avais en plus des aprioris.

3 - j’ai recherché de point relais le plus proche de chez moi sur https://www.mondialrelay.fr/ (TROUVER UN POINT RELAIS® | LOCKER)

4 - je suis allé au point relais avec les haut-parleurs soigneusement emballés où j’ai présenté le QR de l’étiquette d’affranchissement que l’acheteur m’avais préalablement envoyé.

5 - la personne du point relais (ici pas très agréable parce je n’avais pas mis de masque dans sa boutique… « normale » !) à imprimé l’étiquette qu’elle à collé sur le colis.

=> coté timing :

Jour 1 : je passe l’annonce
J1 + 50 min : l’intéressé m’envoie un sms et je le rappelle direct
J1 + 1h30 : l’acheteur à versé l’équivalent de 80 DU sur mon compte vendeur
J3 (parce qu’entre temps j’ai autre chose à faire, tout en l’ayant prévenu que je pourrais m’occuper de l’envoie sous 72h) : je lui envoie le colis, en passant 5 min dans le point relais

voilà, visiblement ça semble possible et en plus tout le monde est content :

  • en ce qui me concerne, j’ai reçu 80 DU au lieu de 60 initialement prévu, tout en étant ravi de l’échange avec cette personne et l’envoi du colis a été simple.

  • le concernant : à ma question le colis est arrivé à bon port, posée par sms, il m’a répondu, je site : « Ouiii, je suis allé le chercher ce soir. Le son est superbe. Un grand merci pour cette vente. :+1: »

2 « J'aime »

Gchange fonctionne très bien, les autres bof.
Ce que Carine veut dire, c’est que c’est principalement de la brocante, or nous voudrions tous trouver de quoi subvenir à nos besoins primaires en cas de nécessité.
Si on a plus rien à manger , on ne va pas grignoter une radio ou un pantalon :sweat_smile:
Or ça manque cruellement, pour le moment, en Belgique. Mais ça viendra, forcément ! On aura pas le choix :blush:

4 « J'aime »

c’est qui on, @Ninon914 ?

par ailleurs, j’hésite entre être enthousiasmé par la confiance que vous accordez à la bienveillance du vivant et d’un autre coté l’exaspération
face à l’inconscience aveugle que vous espérez voir exister un monde correspondant à vos attentes !

en ce qui me concerne, j’ai rencontré une dizaine de producteurs de produits alimentaires (maraichers, éleveurs, fromagers, même un savonnier…) et pas un seul ne s’est avéré interpelé par la monnaie-libre et loin de leur vision de partager ne serait-ce qu’une partie de leur production en June, tellement ils semblent être enchevêtrés dans un model productiviste et marchand… qui leur fait même oublier qu’ils ont pu être un jour (peut-être), des paysans pratiquant un des plus beau métier du monde, permettant de nourrir la population !

donc, si demain il s’avérait utile de se tourner vers un plan B, histoire de continuer à manger de la nourriture solide et/ou liquide, je crois que je m’orienterais d’avantages vers mes voisins et tout autre personne qui serait à même de faire face à la situation délicate de manière désintéressée… du moins beaucoup plus disponible à la solidarité et la coopération !

qu’est-ce que vous savez produire ou fabriquer de vos petites mains ?

1 « J'aime »

En effet, je sens les choses comme vous…
Je peux offrir un gite rural, payable en partie en June

1 « J'aime »

Si on a plus d’espoir, on a plus d’avenir.
Donc je reste positive. Avoir l’espoir de voir des artisans (je dis artisans pour tout qui utilise ses petites menottes pour créer, solide, liquide ou comestible) ne m’empèche pas de me tourner vers mes voisins, les deux ne sont pas incompatibles.
Et oui, même constat que vous chez les commerçants que j’ai abordé mais ils devront bien changer si leur normalité s’effondre.
C’est qui « on » ? Moi, toi, nous, vous, ils, elles ou encore iel. Je n’ai jamais rien fabriqué ni produit de mes petites mains délicates non, mais je change, j’apprends, JE n’ai pas le choix.
J’ai 64 ans et je suis d’une époque où l’insouciance était la norme, j’ai vécu avec mon temps, j’ai testé les aliments ultra transformé, j’ai donné de très mauvaises nourritures à mes enfants, j’étais une citadine à part entière. Je change, tout le monde peut changer

3 « J'aime »

Je suis étonné par votre désillusion. Mais elle est dûe au système dans lequel nous sommes et qui nous biberonne et nous asservit en même temps. Il faut bien se dire qu’en mars 2017 il n’y avait RIEN. Seulement une poignée de fous qui ont lancé la monnaie libre après des années de travail. Et aujourd’hui en Belgique vous avez Joa-Kim qui était chez nous précédemment et qui fait de la très bonne nourriture (du coeur !). Je le regrette et je vous envie. De quoi vous plaigniez vous ?

La désillusion vient du fait que lors des 2 formation suivies, on ne nous a JAMAIS mentionné la platitude des possibilités d’échanges. Tous nous nous sommes focalisés sur certifié certifié certifié…
Et puis on cherche à échanger, et patatras…nada. ou presque.
C’est donc sur ce point que porte la désillusion.
Et donc, aux formateurs consciencieux, j 'oserai suggérer de mettre le focus sur les échanges et non sur la certification.
Ceci étant clair, J’espère, croyez bien que j irai voir des producteurs locaux, comme Ninon le fait, pour essayer de les convaincre…
Faudra t il attendre l ecroulement pour que cela soit audible ?
En attendant, cela nous permet de tisser des liens avec des ressources locales en euros et à côté avec des juneurs.

1 « J'aime »

Bonsoir et bon réveillon.
Je comprends la déception liée à la découverte des faibles possibilités d’échanges qui est factuelle et incontestable.
Les formateurs sont engagés dans la communication et l’information de la monnaie libre, ils font leur part, j’en fait partie et je pense que c’est déjà un bel effort de consacrer du temps et de l’énergie à cette tâche.
Personnellement, je le fais depuis 5 ans en misant sur le fait que le temps de la monnaie libre va venir. La masse monétaire grandit, le nombre d’utilisateurs aussi créant les conditions d’échanges de plus en plus nombreux.
J’aimerais également entendre un autre discours de la part des nouveaux junistes qui se plaignent de ce dont ils sont en partie responsables à savoir pas assez de possibilités d’échanges en junes.
Que vous ne vous sentiez pas capable d’expliquer la ML clairement est une chose très compréhensible. Par contre la première chose que vous pouvez faire sans compétence particulière est d"échanger… Le reprocher aux formateurs me semble excessif voire injuste.

2 « J'aime »

Salut, alors je peux te donner l’avis d’un ami chocolatier (et pas n’importe lequel, il fait le chocolat de A à Z à partir des fèves, et a une démarche critique et responsable en plus de faire du très bon).
Avis que j’ai trouvé très pertinent.
La Ğ1 ne l’intéresse pas, pas plus qu’une autre monnaie, car pour lui la priorité serait qu’on ait une société avec beaucoup plus de producteurs. Quand il arrive qu’on ait plein de producteurs devant nous, alors les échanges deviennent plus simples.
Il m’a dit que couramment à la fin des marchés on s’échange des marchandises entre producteurs, avec le chocolat il peut avoir du fromage, du pain, des légumes, etc… du coup ça le fait réfléchir.
Pour la june il m’a dit que ça ne l’intéresse pas en tant que tel mais de faire du troc avec des gens qui produisent, qu’ils soient dans la june ou pas, ça l’intéresse.

Cette approche me paraît vraiment intéressante!

2 « J'aime »

C’est parce que ton vendeur de chocolat utilise de la monnaie (qu’il ignore visiblement) qu’il peut troquer avec ses collègues marchands.
Pas de monnaie = pas d’échange ou si peu.

Merci à tous les formateurs. Je vous irritez pas lorsque je partage mon vécu de début de juniste…
Pourrait on voir mon post non pas comme une critique mais une simple demande de clarté et de franchise lorsque vous présenterz le système?
Dès lors si tout est clair, et que l on me dit à la formation: nous en sommes aux balbutiements, il faut s y mettre pour échanger car pour le moment, c’est pas encore possible d échanger des biens fondamentaux.

Alors, je serai tombée de moins haut…

1 « J'aime »

En même temps les présentateurs sont là pour donner envie, donc cela ne m’étonne pas trop qu’ils oublient de parler des inconvénients.

C’est là qu’il y a un problème. Avant les certifications, il faut s’intéresser aux échanges aux rencontres.
Faire connaissance avant de courir les certifs.

À ceux qui me demandent « qu’est qu’on peut acheter » je réponds « qu’avez-vous à vendre »

1 « J'aime »

Effectivement, parfois il y a des choses qui semblent tellement évidentes qu’on omet de les expliciter.
Une nouvelle monnaie est en toute logique peu répandue et conséquemment les possibilités d’échanges sont réduites. Je m"étonne donc qu’on s’étonne de cela.
Je le répète, si vous voulez que cela change, nous avons tous, ‹ formateurs › et nouveaux membres cette responsabilité. Si vous avez déjà perçu ce problème, vous savez ce que, en tant que nouveau membre, à quoi vous pouvez vous employer…
Bienvenue dans un monde meilleur…

2 « J'aime »

Je passe par la plate-forme gchange et en plus j’essaie d’effectuer l’envoi par un covoiturage de colis en junes.

1 « J'aime »

bonjour @Rose1 ,
est-ce qu’il y a un site dédié au covoiturage June et plus particulièrement des colis ?

Oui mobicoop

1 « J'aime »